E-sport aux JO : le président du CIO défavorable aux jeux violents

Par
Le 05 septembre 2018
 0
thomas bach

Il fallait bien s'y attendre ! Présent à Jakarta pour la clôture des Jeux asiatiques de 2018, Thomas Bach, le président du Comité International Olympique, à confirmé son animosité envers les jeux vidéo violents tels que les First-Person Shooter.

Si l'e-sport pourrait bel et bien devenir une discipline des jeux olympiques, il en va autrement des jeux où il est question de « frag » son adversaire, comme c'est le cas dans tout FPS et dans certains MMORPG.

Des « killer games » qui créent la polémique


S'adressant aux journalistes d'AP News en marge d'une démonstration de sports électroniques, Thomas Bach a déclaré « Nous ne pouvons pas avoir dans le programme olympique un jeu qui encourage la violence ou la discrimination. Ces "killer games" sont en contradiction avec les valeurs olympiques et ne peuvent donc pas être acceptés ».

Médaillé d'escrime, le dirigeant allemand défend sa position en comparant les sports de combat et les killer games : « Bien sûr, tous les sports de combat ont comme origine un affrontement réel entre des individus. Mais le sport en est une expression civilisée. Un jeu électronique où il est question de tuer quelqu'un ne peut pas coller avec les valeurs de l'olympisme ».

Au vu de ses déclarations hostiles, il y aura probablement peu de chances de voir des titres comme CS:GO, Overwatch, LoL, Dota 2, ou encore Quake Champions être intégrés à la programmation des Jeux olympiques. Surtout que ce n'est pas la première fois que le président du CIO tacle ce genre de jeux vidéo.

Les jeux de sport comme discipline olympique ?


Il reste toutefois une chance pour l'e-sport d'être considéré comme une discipline olympique, notamment par le biais des jeux de sport et de cartes.

Les démonstrations officielles ayant eu lieu pendant les Jeux asiatiques, qui se sont tenus entre le 18 août et le 2 septembre dernier en Inde, laissent à penser que l'e-sport pourrait intégrer les JO dès l'édition 2022. Six jeux compétitifs ont été présentés à cette occasion : League of Legends, Arena of Valor, HearthStone, Clash Royale, PES 2018, et sans oublier Starcraft II.

On aura donc peut-être la chance d'assister, aux Jeux olympiques d'été de Paris en 2024, à un événement historique pour l'e-sport.
Modifié le 05/09/2018 à 12h15

Les dernières actualités Jeux vidéo

scroll top