Le service de jeu vidéo en streaming d'EA se concrétise

26 mai 2018 à 13h27
0
En novembre 2017, le studio californien Electronic Arts annonçait sa volonté de créer sa propre plateforme de jeu vidéo en Streaming. Elle fait aujourd'hui un nouveau pas vers cette décision, le projet se concrétisant.

Dans un communiqué de presse, EA a annoncé l'acquisition d'une nouvelle équipe et de technologies spécialisées dans le cloud.

Le cloud d'Ea se concrétise un peu plus

Dans ce communiqué, RA annonce l'acquisition des actifs, du personnel de la technologie de jeu en cloud et de la technologie d'une filiale en propriété exclusive de GameFly. Inc. La nouvelle équipe viendra rejoindre les effectifs du studio californien afin de créer leur cloud gaming, et « enrichir l'expertise d'EA dans le domaine du cloud gaming ».

« Le cloud gaming est une frontière passionnante qui nous aidera à donner à davantage de joueurs la possibilité d'expérimenter des jeux sur n'importe quel appareil et n'importe où », a ainsi déclaré Ken Moss, directeur de la technologie d'Electronic Arts, le 22 mai à Redwood City en Californie. Le studio veut briser les frontières et donner accès à tout son catalogue de jeu vidéo à travers le cloud. Ce système permet de ne transmettre que le streaming du jeu en le faisant tourner sur le cloud. Des licences comme Fifa, Battlefield, Star Wars Battlefront, Mirror's Edge, Mass Effect seront disponibles via le cloud.

ea jeux


EA n'est pas le seul à être entré dans la danse

Electronic Arts estime qu'il faudra trois à cinq ans pour lancer son service de jeu vidéo en streaming. Sony propose déjà son propre service, le PlayStation Now, accessible depuis un PC et la PS4. Microsoft est aussi séduite par l'idée d'un service de jeu vidéo en streaming sans console, et a même constitué une équipe spécialisée pour cela. Même Google se lance ! En janvier dernier, le géant du Web a accueilli Phil Harrison, ponte du jeu vidéo passé par Sony et Microsoft, pour diriger une division dont le projet est tenu secret pour le moment.

EA voit le futur du jeu vidéo dans le streaming et compte voir grandir son nombre de joueurs. Le studio possède 300 millions d'abonnés sur ses plateformes payantes (EA Acces et Origins Acces). Et au cours de l'exercice 2018, il a affiché un chiffre d'affaires net de 5,15 milliards de dollars. D'autres grands studios du jeu vidéo comme Ubisoft voient l'avenir dans le jeu vidéo en streaming. Serait-ce la fin des consoles et finirons-nous par ne jouer aux jeux vidéo du futur que via le cloud ?


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Porn : Macron veut
Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
La loi d'orientation des mobilités (LOM) a été adoptée par le Parlement
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top