Manchester United attaque Football Manager pour « usage abusif de nom »

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
26 mai 2020 à 14h44
2

Alors que la pandémie de coronavirus a stoppé net l'immense majorité des championnats de football à travers le monde, le club de Manchester United semble décidé à se battre sur un tout autre terrain, judiciaire cette fois.

D'un côté, Manchester United, l'un des clubs les plus célèbres, les plus titrés et les plus riches du monde. De l'autre, Football Manager, LA référence absolue en matière de jeu vidéo dédié à la gestion d'un club de football.

Et entre les deux, une poursuite en justice, du premier à l'encontre du second auquel il reproche une « utilisation abusive de son nom ». Il y a de l'ambiance dans le stade.

Il n'est pas beau mon écusson ?

À en croire les événements relayés par The Guardian, Manchester United a donc décidé d'attaquer Sports Interactive et par là même sa maison-mère, SEGA : le studio aurait en effet détourné sa marque déposée en utilisant le nom du club « de manière intensive tout au long du jeu ».

Les propriétaires du club mancunien reprochent également à Sports Interactive de ne pas utiliser le logo officiel de Manchester United et de le remplacer par « un logo simplifié rouge rayé de blanc ».

La réaction de Sports Interactive ne s'est pas faite attendre. Interrogé par The Guardian, le studio a insisté sur le fait qu'en agissant ainsi, le club contraignait la concurrence légitime dans le domaine des jeux vidéo, « en empêchant les sociétés non autorisées d'utiliser le nom de l'équipe de Manchester United dans leurs jeux ».

Et le studio de souligner que le club figure dans les différentes versions de Football Manager depuis 1992 sans que cela ait jamais posé le moindre problème.

La généralisation des accords d'exclusivité

Sports Interactive a par ailleurs expliqué que, chaque année, « des copies du jeu ont été envoyées à un certain nombre d'officiels et de joueurs du club », là encore, sans qu'un quelconque problème ne soit soulevé.

En réalité, la démarche de Manchester United s'inscrit dans un contexte beaucoup plus large de monétisation de l'image des clubs de football et ne se limite donc pas à Football Manager.

La Juventus de Turin a par exemple signé un accord d'exclusivité avec PES pour la version 2020 du jeu de Konami. Accord qui empêche donc le concurrent de toujours - le FIFA d'Electronic Arts - d'utiliser le nom officiel de la Vieille Dame, remplacé par un nettement moins aguicheur « Piemonte Calcio ». S'ils venaient à se généraliser, de tels accords pourraient avoir un impact négatif sur l'aspect immersif des jeux vidéo… Ou comment tuer la poule aux œufs d'or ?

Source : The Guardian

Modifié le 26/05/2020 à 14h44
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Forfait mobile : notre sélection des 10 meilleurs forfaits sans engagement du moment
Test du Google Pixel 4a 5G : il cachait (très) bien son jeu
Comment un antivirus détecte-t-il un virus ?
The Americans : l'espionnage en pleine guerre froide n'a jamais été aussi passionnant (et accessible)
Raspberry Pi : notre top 10 des projets les plus insolites
C'est officiel, le film Willow (de 1988) aura droit à une suite, sur Disney+
Road trip électrique : tout ce que vous devez savoir pour voyager sereinement
eToro (Avis 2020) : notre test de cette plateforme crypto alléchante mais risquée pour les débutants
Retour dans la matrice avec Matrix Reloaded, au delà des apparences
Après Lewis Hamilton, Nico Rosberg rejoint l'Extreme E
scroll top