Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?

22 septembre 2020 à 09h53
53
Batterie voiture electrique

L'un des plus grands problèmes posés par les batteries des voitures électriques tient dans leur impact environnemental, l'extraction des métaux nécessaires à leur production étant polluante et émettrice en dioxyde de carbone.

Une piste envisagée pour résoudre ce problème est d'exploiter des roches reposant au fond des océans. Selon une étude parue dans le Journal of Cleaner Production, l'exploitation de ces roches à la place d'exploitations terrestres permettrait de réduire drastiquement les émissions dues à la production de nos batteries.

À la recherche des nodules

Il s'agirait ainsi d'exploiter des « nodules polymétalliques », que l'on appelle également « nodules de manganèse », car ces concrétions rocheuses que l'on trouve au fond des océans sont souvent riches de ce matériau.

En fait, ces roches sont susceptibles de contenir les métaux les plus demandés pour la production de batteries de voitures : le manganèse, le nickel, le cobalt et le cuivre.

étude EV © DainaPaulikas StevenKatona ErikaIlves Saleem H.Aliad
© Daina Paulikas, Steven Katona, Erika Ilves, Saleem H.Aliad

L'étude a donc établi un scénario dans lequel il faudrait fournir suffisamment de matières premières pour produire un milliard de batteries de 75 KWh à cathode NCM811, c'est-à-dire concentrant 80% de nickel, 10% de manganèse et 10% de cobalt.

Le texte compare ensuite les émissions qu'implique une production depuis des installations terrestres avec cette même production depuis des nodules polymétalliques trouvés entre 4 et 6 kilomètres de profondeur.

Une réduction des émissions de l'ordre de 70-75%

L'étude en déduit alors des émissions de CO2 pour chacune de ces deux méthodes d'extraction. Daina Paulikas, auteure principale de l'étude et chercheuse au Center for Minerals, Materials and Society de l'Université du Delaware précise : « Nous avons quantifié trois indicateurs pour chaque type de minerai : les émissions directes et indirectes en équivalent dioxyde de carbone, la perturbation des réserves existantes de carbone séquestré et la perturbation des futurs services de séquestration du carbone. Ces trois indicateurs ont un impact direct sur le budget carbone mondial restant pour rester sous le réchauffement de 1,5 °C ».

Le résultat est sans appel : selon les chercheurs, la production de métaux de batteries à partir de nodules polymétalliques pourrait réduire de 70% à 75% les émissions actives du secteur. Cette réduction serait de 80% pour la production du nickel, de 76% pour le cuivre, de 29% pour le cobalt et de 22% pour le manganèse.

L'exploitation s'apprête à démarrer

Comment expliquer cette différence ? Pour Daina Paulikas, cela tient notamment à la concentration plus importante en minerai dans les nodules. La chercheuse a déclaré que « les exploitations terrestres sont handicapées par des défis comme la baisse des teneurs du minerai, car des concentrations plus faibles de métal entraînent des besoins plus importants en énergie, en matériaux et en superficie pour produire la même quantité de métal ».

Toujours selon l'étude, la production d'un milliard de batteries de voitures électriques à partir de nodules permettrait ainsi de réduire le CO2 atmosphérique émis de 11,5 Gigatonnes par rapport à une production d'origine terrestre.

L'exploitation des nodules est de toute façon déjà une réalité. L'Autorité internationale des fonds marins (ISA), un organisme dépendant de l'ONU a déjà attribué plus d'une douzaine de contrats d'exploration pour la collecte de nodules polymétalliques en eaux profondes dans la zone de Clarion Clipperton, dans l'océan Pacifique. L'exploitation commerciale doit débuter malgré l'opposition d'ONG (dont Greenpeace), qui craignent une perturbation des écosystèmes marins.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
53
22
GRITI
Il faudrait arrêter de réfléchir uniquement en termes d’émissions de CO2…<br /> Exploiter les fonds marins…Quand on voit comment l’humain exploite la surface…<br /> S’ils ne font pas les choses bien en surface, il y aura toujours un illuminé d’écolo-bobo fan de la vie en caverne pour aller mettre jeter un œil sur les sites d’exploitation voir monter une ZAD etc… Au fond des mers, les exploitants pourront faire ce qu’ils veulent…on ne verra rien et ce sera un poil plus compliqué d’y aller.
Garden_Dwarf
Les poissons n’ont pas fini de bouffer du plastique on dirait.<br /> Faut pas s’étonner si il leur poussent des jambes, des bras, des poumons et qu’ils sortent de l’eau pour aller vivre sur la terre. Ah heu mais … c’est pas ce qui s’est déjà passé il y a quelques millions d’années ?
obbiclubic
Quelle HONTE !!!<br /> Quand va-t-on arrêter de DETRUIRE, ici de façon dissimulée, cette planète pour ces stupidités «&nbsp;modernes&nbsp;» ??? L’homme peut chercher à quitter la terre en effet … car il va tout droit à sa perte !!!
Fodger
«&nbsp;Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?&nbsp;»<br /> Pas con ! Comme ça on va ravager un peu plus aussi les fonds marins qui le sont déjà énormément à cause du réchauffement, de l’acidité, la sur-pêche…<br /> Le niveau de la bêtise humaine est sans limite; tant qu’on aura pas des décideurs avec une vision globale, des mecs suffisamment clairvoyant pour comprendre que tout est lié on continuera d’aller droit dans le mur.
stratos
dire qu’il y a encore des gens qui pensent que c’est batteries la (peut être dans 20ans on aura trouvé une autre technique) sont la solution pour les voitures, camion et autres.<br /> Qu’on garde cette techno pour les petits appareille, et on passe a l’hydrogène pour le reste, on évitera de tout détruire.
jmbcg
Hé, les gars, il faut arrêter le délire écolo: à 4 à 6 km de profondeur, il n’y a pas de vie, ou si peu. Et certainement moins que pour la même mine à ciel ouvert.<br /> L’autre question, la vraie, est de savoir si on a vraiment besoin de ces minéraux.<br /> Vive le diesel!!! (provoc)<br /> A noter: la totalité des terres émergées représente environ 148 millions de km2, soit 29 % de la superficie du globe terrestre. Donc 71% pour les océans.
jmbcg
Parce que pour l’H2 il n’y a pas besoin de minéraux???
Oncle_Picsou
L’énorme problème de l’hydrogène, c’est qu’il necessite environ 3x plus d’énergie pour le produire.<br /> Par exemple, pour créer l’équivalent de 100 kw/h d’hydrogène, il faut environ 300 kw/h d’énergie.<br /> Ce n’est donc pas du tout viable à grande échelle, l’énergie étant une ressource que l’on cherche à économiser le plus possible ^^<br /> L’énergie max produite représente en quelque sorte la limite de développement d’une société, il faut donc l’utiliser de manière la plus optimale possible.
Thamien
Dire qu’il y a des gens qui pensent que l’hydrogène est la solution pour les voitures, camion et autres.<br /> Qu’elle est le soucis des batteries lithium a part le cobalt? Dont l’on réduit l’utilisation à chaque nouvelle génération de batterie…<br /> Commet est extrait le pétrole des sables bitumineux ou des schistes?
Thamien
Mince alors Air Liquide, le CEA et ce lobby chercheraient à nous tromper?
Oncle_Picsou
Etonnant n’est-ce pas ?
Maxvarchar
Pour récupérer les nodules il faut racler le plancher océanique. Ce qui a pour effet d’introduire de l’oxygène dans un milieu anaérobie. Une expérience de ce type a été menée dans les années 80 puis des scientifique sont retournés 20 ans plus tard pour voir si le milieu a pu récupérer. Résultat : pas du tout, plus de microbes qui stockent le CO2 que nous emmottons. Un zone morte de plus.
Thamien
source stp!
Maxvarchar
Reportage vu sur Arte il y a quelques années. Je vais voir si je peux retrouver
JerryKhanFury
ça fait 40 ans qu’on en parle des nodules, je m’en rappelle dans une revue (Science &amp; Vie) je crois et depuis plus aucune nouvelle.
JerryKhanFury
James Cameron, il veut bien y aller.
Thamien
Alors que ce même lobby ne s’étend pas trop sur les métaux qu’il a besoin: Inconel (nickel, chrome, molybdène… ) pour le nucléaire et platine pour la pile à combustible…
cirdan
Mais je vous en prie, la vie marine on s’en fout un peu, la pollution sera plus facile à cacher (au moins dans un premier temps) et, cerise sur le gâteau, grâce au changement climatique, de plus en plus de fonds marins vont devenir accessibles.<br /> Elle est pas belle, la vie ?
Maxvarchar
https://wwz.ifremer.fr/gm/Comprendre/Soutien-a-la-puissance-publique/Ressources-minerales-grand-fond/Les-nodules-polymetalliques-dans-les-grands-fonds-oceaniques/Environnement
Oncle_Picsou
Merci pour ce commentaire, j’allais écrire la même chose. Tous ces intégristes du CO2 qui font de la soi disant écologie me feraient bien marrer, si ils ne contribuaient pas à pousser des projets de destruction massive de l’environement et des écosystèmes dans ce genre.
stratos
source?<br /> Car actuellement c’est du vaporeformage qui produit beaucoup (et il est plus facile de récupérer le CO² d’une usine, que des millions de voitures dispersé. Mais on sait produire et faire des minis station de fabrication d’hydrogène avec des panneaux solaires, d’éolienne, avec les systèmes de marrer montante, géothermie… (après il y a d’autres études avec des bactéries qui produisent de l’hydrogène,…)<br /> Les batteries, on détruit les sol, une voiture c’est énorme en batterie. et le pétrole dure de récupérer le CO², sans parler des autres polluant émis et qu’on respire, l’extraction du pétrole pas ultra clean (meme s’il en faudra toujours pour du plastique) et les risque de marrer noire,…
GRITI
jmbcg:<br /> Hé, les gars, il faut arrêter le délire écolo: à 4 à 6 km de profondeur, il n’y a pas de vie, ou si peu.<br /> Aquarium Nausicaa : Centre National de la Mer à Boulogne-sur-Mer<br /> 14 choses à savoir sur les abysses.<br /> Le potentiel des abysses est énorme&nbsp;: biodiversité, molécules d’intérêt thérapeutique et ressources minérales et leur exploitation doit être raisonnée et contrôlée afin de bénéficier à tous.<br />
Maxvarchar
La conclusion fait référence à la saillie de 4 cm effectuée 26 ans plus tôt dans le plancher marin<br /> https://wwz.ifremer.fr/gm/Comprendre/Soutien-a-la-puissance-publique/Ressources-minerales-grand-fond/Les-nodules-polymetalliques-dans-les-grands-fonds-oceaniques/Environnement
Oncle_Picsou
Le vaporeformage est la «&nbsp;pire&nbsp;» méthode, étant donné que l’hydrogène est produit à partir d’énergie fossiles.<br /> Même si sur le papier, c’est la méthode affichant le plus haut rendement de conversion, il faut penser que le méthane ou le pétrole n’est pas arrivé là comme par magie.<br /> Pour ce qui est de la fabrication à partir d’énergies renouvelables, par électrolyse de l’eau, c’est celle qui affiche le rendement le plus faible, d’environ 1/3.<br /> Il faut franchement arreter de raisonner seulement en terme de CO2, c’est une simplification extrème du problème, bien loin de la réalité.<br /> C’est juste le plus efficace d’un point de vue politico médiatique: plus simple pour le petit peuple de comprendre en désigant un «&nbsp;ennemi&nbsp;»: le CO2 - Ca permet de justifier des taxes, des subventions, de faire vendre de la peur etc…<br /> Mais ce n’est absolument pas de l’écologie.<br /> Et comme je l’ai dit plus haut, on ne peut pas se permettre de gaspiller de l’énergie, peu importe la source de provenance (co2, pas co2 blablabla).
Sinic
@Maxvarchar, il me semble que ton lien dit : «&nbsp;Attention, les fonds marins sont fragiles, mais si on fait ça bien et qu’on ne pense pas uniquement avec le porte-monnaie, c’est faisable&nbsp;», et non pas «&nbsp;A exclure, il ne faut rien y faire.&nbsp;»<br /> Mais je t’accorde volontiers que les industriels pensent surtout avec leur porte-monnaie.
twenty94470
Il serait plus intéressant de faire de la recherche pour supprimer les éléments polluants des batteries…
Thamien
Oui, du coup c’est un peu comme tout, il faut réglementé tout çà.<br /> Et se donner les moyens de faire appliquer la réglementation.<br /> Ca tombe bien Clipperton, c’est la France!<br /> Ca tombe mal notre ministre de l’environnement, c’est Pompili!<br /> Merci j’ai appris un nouveau mot: «&nbsp;benthos&nbsp;»
philouze
«&nbsp;Les batteries, on détruit les sol, une voiture c’est énorme en batterie.&nbsp;»<br /> non, en fait. Une voiture c’est 200 à 350 kg de batterie une fois, pour 10 ans minimum, probablement plus, ensuite les 4/5ème des cellules sont réutilisées en statique pour encore 10 ans, puis enfin c’est recyclé.<br /> Une thermique c’est des TONNES de pétrole (oui des tonnes , 20 tonnes d’essence pour environ 40 tonnes de brut) dont 60% est non-conventionnel (comprendre : dégue***asse) et a necessité de l’off shore, du perçage de nappes phréatique ou encore de la destruction d’estuaire ou de forêt primaire<br /> ET l’hydrogène c’est des dizaines de tonnes de co2 sur la même vie de voiture + un bilan platine, Nafion, et réservoirs HP qui dépasse celui du bilan d’une batterie (ça c’est généralement totalement ignoré) , là dessus le circuit H2 et la PAC est à changer tous les 10 ans, et non réutilisable.<br /> Il n’y a clairement pas photo niveau impact environnemental entre les 3 technologies.
Thamien
Tu oublies dans le bilan d’une thermique:<br /> -les lubrifiants (huiles de synthèse)<br /> -les liquide de refroidissement (glycol),<br /> -les catalyseurs d’échappement ( platine, palladium, rhodium)<br /> -les freins bien plus sollicités (pas de récupération d’énergie)<br /> -les fluides frigorigènes de climatisation (accouplé au moteur thermique monté sur silent bloc son circuit n’est pas très fiable en terme d’étanchéité)<br /> Pour l’hydrogène rien à ajouter.
c_planet
De toute façon, faut être une grosse machine pour se lancer là-dedans. les petits graphiques sympatoches qui épinglent le sigle CO2 partout sur la carte, c’est de l’entertainment pour le public, ils font ce qu’ils veulent au final (mais avec plus de subsides)<br /> Perso, je pense que si la production de batterie pouvait ne pas booster tout de suite , ça permettrait de corriger certaines décisions sur les fermetures nucléaires. Il vaudrait mieux un bordel organisé plutôt qu’un bordel tout court.
Thamien
Je ne vois pas ce que tu veux dire…Peux tu reformuler?<br /> Si toutes les voitures étaient électrique demain:<br /> 40 000 000 de véhicules x 13 000 km/an= 520 000 000 000 km/an<br /> 520 000 000 000 km/an x 15 kWh/100km = 78 000 000 000 kWh/an = 78 TWh/an<br /> Par rapport au 550 TWh/an produits en France…<br /> Même pas besoin d’un nouveau réacteur, une meilleure gestion du réseau grâce au V2G et c’est gagné…
philouze
je ne suis pas d’accord, car il y a une urgence : décarboner. Et il y a deux choses qu’on peut décarboner immédiatement c’est le transport individuel et le charbon.<br /> Chaque fois que tu achètes un VE, tu contribues à sortir définitivement du circuit un VT ( à ne pas le faire naître) et ses Tonnes de carbone primaire + sa palanquée de pièces et fluides associées comme le souligne Thamien.<br /> Le but est le remplacement rapide d’un parc mondial par un autre.
Thamien
On est pas élu dans ta commune!<br /> Qu’est ce que tu veux que l’on te dise…<br /> De déménager, d’acheter ou louer un garage, d’aller voir ta mairie ou de faire une proposition au conseil municipal, de taper l’éclairage public (façon voyageur)???<br /> D’adhérer à LaREM?
GRITI
Quand je vois ce genre de nouvelle, je me dis vraiment que l’humain n’a rien compris et qu’on est mal barré:<br /> leparisien.fr – 22 Sep 20<br /> En pleine épidémie de Covid-19, les «vols pour nulle part» font un carton<br /> Pour satisfaire les passagers en manque d’avion frustrés par la fermeture des frontières, certaines compagnies aériennes proposent des vols<br />
Thamien
Le comble c’est d’avoir à le faire pour des voitures thermiques (comme dans les pays froids):<br /> en.wikipedia.org<br /> Block heater<br /> A block heater is used in cold climates to warm an engine prior to starting. They are mostly used for car engines; however they have also been used in aircraft engines.<br /> The most common design of block heater is an electrical heating element embedded in the engine block.<br /> Pre-heating of an engine is primarily used to make it easier to start. Added benefits are:<br /> Block heaters or coolant heaters are also found on the diesel engines in standby generators, to reduce the time taken for the generator...<br />
Krypton_80
«&nbsp;Quand je vois ce genre de nouvelle, je me dis vraiment que l’humain n’a rien compris et qu’on est mal barré&nbsp;».<br /> Je confirme, il suffit de voir le niveau de certains commentaires anti-hydrogène ici, alors que de plus en plus de pays dans le monde commencent enfin à se réveiller en prenant conscience que le supposé «&nbsp;remède&nbsp;» (les batteries) sera au final bien pire que le mal lui-même (le réchauffement climatique), d’où leur intérêt croissant pour la PAC, y compris pour le transport terrestre.
philumax
Moi, je fais une proposition : réapprendre à marcher à pieds.<br /> Ce n’est pas un défi majeur, ça ?<br /> Ça pollue pas du tout !<br /> C’est juste un peu fatiguant.
c_planet
@Thamien<br /> tu ne vois pas, car tu penses français (et) uniquement en situation actuelle (vous ne devez donc pas réduire prochainement la part du nucléaire de 50%) ?<br /> En Belgique, je peux probablement mettre sur papier tous les calculs rassurants que je veux, dans les faits une majorité du parc à l’arrêt on sait que ça existe, ici on a touché le stade du «&nbsp;pas de black-out hivernal, c’est une promesse politique&nbsp;» pour l’année joker en cours (de la promesse) J’ai supporté hier 5 minutes d’un débat sur la sortie belge du nucléaire, je m’y intéresse même plus tellement les calculs seraient complexes pour savoir si il faut rire ou pleurer.<br /> 78 TWh/an<br /> répartir, faire des moyennes, ça passera tout le temps (sinon, c’est qu’on a sauté dans une piscine vide). En pratique, qu’est-ce que ça donne le pic de ces recharges les nuits des hivers les plus froids (soyons fous, sans vent), et, ce, dans toute l’europe ?
Thamien
Ah le nucléaire belge:<br /> Un acte de sabotage sur un générateur de vapeur, de belles promesses des politiques, et finalement aucun coupable et redémarrage de la centrale… Quelle résilience…<br /> AFCN - Agence fédérale de Contrôle nucléaire – 13 Jul 17<br /> Sabotage de la turbine à vapeur de Doel 4<br /> Le 5 août 2014, le réacteur de Doel 4 s'est arrêté automatiquement suite à une défaillance au niveau de la turbine à vapeur, située dans la partie non nucléaire de la centrale.<br /> T’inquiète tu auras de l’électricité, ils ont rajouté des caméras et un système d’accès par badges!<br /> Pour la recharge la nuit franchement si les voitures ont en moyenne besoin de 15kW/h (100 km sur un model 3) soit 1500w pendant 10 heures c’est pas le bout du monde…
JohnnyG
Si on était malin, on chercherai a exploiter des truc plus pénibles, genre les algues vertes. Et pourquoi pas se penche vers un truc qui consommerait le CO2 de l’air…<br /> Et pour ceux qui sont climatosceptiques, c’est pas pour le plaisir que les ours blancs n’ont plus vraiment d’endroits a vivre, que les Inuits sont obligés de migrer…
GRITI
Fodger:<br /> comme 99% de la presse<br /> Et des gens…<br /> Ce n’est pas le pergélisol qui est plein de méthane?
Fodger
GRITI:<br /> pergélisol<br /> Bourrés de gaz à effet oui. D’ailleurs quelques enfoirés aimeraient foutre en l’air ce sanctuaire pour récupérer du pétrole.
Krypton_80
JohnnyG:<br /> Et pourquoi pas se penche vers un truc qui consommerait le CO2 de l’air…<br /> Les arbres font ça très bien, à condition d’arrêter la déforestation à outrance, notamment en Amazonie, souvent pour des raisons qui se soucient très peu du réchauffement climatique.<br /> Les océans ont aussi un rôle majeur, alors chercher des matériaux au fond des océans pour fabriquer des batteries onéreuses et polluantes, c’est la garantie d’une extinction de masse à long terme, y compris pour l’humanité.<br /> Mer &amp; Océan – 8 Jul 19<br /> L’océan, au cœur de notre oxygène - Mer &amp; Océan<br /> L’Amazonie, poumon de la planète… Pure vérité souvent, et à juste titre, déclamée ; mais qui dissimule trop bien l’impact fabuleux des océans sur la production d’oxygène. Certes, la végétation, au travers de la photosynthèse, constitue notre premier...<br />
GRITI
C’est en Sibérie qu’il y a eu un accident très polluant suite à l’effondrement d’une structure qui reposait au moins sur le pergélisol…qui a fondu.<br /> https://www.ouest-france.fr/europe/russie/effet-du-rechauffement-climatique-le-sol-se-derobe-sous-le-grand-nord-russe-6862758
Blackalf
Thamien:<br /> Pour la recharge la nuit franchement si les voitures ont en moyenne besoin de 15kW/h (100 km sur un model 3) soit 1500w pendant 10 heures c’est pas le bout du monde…<br /> Sauf que :<br /> RTL Info<br /> La Belgique puise dans ses réserves pour fournir de l'électricité à la France<br /> La Belgique a mis en route des capacités de réserve afin de pouvoir approvisionner le marché français de l'électricité, a confirmé mardi le gestionnaire du réseau haute tension Elia.<br /> S’ils étaient déjà là, 40.000.000 de VE à recharger n’auraient pas d’impact supplémentaire ?
Thamien
78TW/h sur 550 TW/h c’est pas rien (14%) mais c’est très peu si les recharges s’effectuent lorsque la demande est faible.<br /> https://www.rte-france.com/eco2mix/les-donnees-de-marche#<br /> Pour vous les belges la solution est toute trouvée, arrêtez d’éclairer vos autoroutes la nuit!
Blackalf
Il est prévu de toutes les passer à un éclairage led intelligent, et il est également prévu de passer tout l’éclairage public de ma région (Charleroi) en led, c’est en cours et déjà fait dans certaines rues. ^^<br /> https://www.wallonie.be/fr/actualites/plan-lumieres-40-les-travaux-ont-demarre
orionb1
déjà le 3* est généralement le chiffre le plus élevé cité en général pour décrédibiliser<br /> mais surtout, le coût n’est jamais pris en compte dans l’équation<br /> une électricité tirée sur le réseau en pleine heure de pointe n’a pas le même coût qu’un H2 qui serait cogénéré ou pris sur les surcapacités électriques potentielles non exploitées<br /> c’est pas aussi simple de dire que ça n’a pas d’avenir en sortant un chiffre comme s’il était immuable et en oubliant tous les autres termes de l’équation<br /> mais on va pas refaire le débat, les mêmes choses sont dites article après article. Au final, ce qu’on peut dire ici ne changera rien à la réalité qu’on pourra observer dans quelques années
orionb1
ton calcul extrêmement théorique représente quand même 15% de production en plus …<br /> et sachant que le problème avec l’électricité, c’est que l’offre et la demande doivent être en permanence égaux sur le réseau, il faut donc voir à quel moment il y aura la demande la plus forte et si cela peut correspondre à la capacité de production, c’est le seul chiffre vraiment important pour dire si la production actuelle est suffisante ou non
Oncle_Picsou
On parle d’une production de masse, pour alimenter toute l’industrie du transport. Ce n’est absolument pas réaliste de penser que cela peut être fait «&nbsp;en utilisant les surcapacités électriques potentielles non exploitées&nbsp;». (Et encore moins celles des energies renouvelables seules)
orionb1
si l’Europe se nucléarise en plus des énergies renouvelables qu’on développe un peu partout (et qui nécessitent de pouvoir stocker si on dépasse un certain niveau), on a un potentiel énorme<br /> et non, je ne pense pas que ça doive alimenter toute l’industrie du transport<br /> il y aura des priorités : aviation, bateau, camions, trains, bus d’abord<br /> puis les voitures de sociétés qui roulent beaucoup et les voitures partagées<br /> pour les petites voitures, les petits trajets les rouleurs occasionnels, la batterie, qu’elle soit en hybride ou non reste normalement le meilleur choix<br /> à terme, de toute façon, c’est le développement des transports en commun et le télétravail qui est la solution à pousser partout où c’est possible (à commencer par la ville), il y a une part de la voiture qui va devoir baisser
Oncle_Picsou
Nucléariser l’Europe avec des réacteurs à fission alors qu’on bosse sur la fusion nucléaire qui devrait être disponible d’ici la fin du siècle ne me semble pas vraiment réaliste, etant donné les centaines de milliards que cela couterait (et je ne parle même pas du démentellement).<br /> Même pour la partie du transport que tu cites, je ne pense pas que tu te rendes compte de la quanitité d’énergie qui serait necessaire, même si l’on était capable de transformer l’électricité en hydrogène par magie avec un rendement de 100% ^^
orionb1
il y a un projet d’installations d’éoliennes sur le Groenland qui a un beau potentiel<br /> le nucléaire, on va de toute façon en construire beaucoup du fait du réchauffement climatique
Thamien
Et tu crois que l’Europe qui demande aux opérateurs de déployer des compteurs communicants, a un quelconque rapport?
Krypton_80
Oncle_Picsou:<br /> Le vaporeformage est la « pire » méthode, étant donné que l’hydrogène est produit à partir d’énergie fossiles.<br /> Sauf que le méthane, un gaz constitué de quatre atomes d’hydrogène et d’un atome de carbone, est un gaz à effet de serre encore pire que le gaz carbonique.<br /> Oncle_Picsou:<br /> Pour ce qui est de la fabrication à partir d’énergies renouvelables, par électrolyse de l’eau, c’est celle qui affiche le rendement le plus faible, d’environ 1/3.<br /> L’électricité nécessaire pour casser les molécules d’eau (hydrogène par électrolyse) provient de plus en plus d’énergies renouvelables, comme le solaire. Donc ce qu’on appelle l’hydrogène «&nbsp;gris&nbsp;» obtenu avec des énergies fossiles deviendra marginal d’ici quelques décennies car les rendements par électrolyse de l’eau vont logiquement s’améliorer dans les années à venir. C’est juste que l’on ne peut pas aller plus vite que la musique. Mais s’imaginer qu’un jour 100% du parc automobile mondial sera composé de VE à batteries n’est pas réaliste.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Avec sa RTX 3060, ce PC gamer Dell voit son prix chuter de plus de 200€ !
Un prototype de GeForce GTX 2080 avec ray tracing déterré sur Reddit
96 cœurs Zen 4 : l'imposant processeur EPYC 9654 d'AMD s'illustre
Le Google Pixel 6a a une dalle 90 Hz, et vous pouvez la débloquer vous-même (même si ce n'est pas recommandé)
Razer annonce sa DeathAdder V3 Pro : une souris gamer ultra légère
Craquez pour une de ces solutions VPN à prix vraiment mini !
L’incendie en cours en Gironde est visible depuis l’espace
Pour le monde du GPU, la fête est finie : vers une baisse spectaculaire des ventes
Des nouveautés pour vos montres sous Wear OS, dont la possibilité d'utiliser Google Maps en mode hors ligne
Prix incroyable pour cette TV de 65
Haut de page