Rolls-Royce lance le Power Lab, une équipe devant concevoir des solutions bas carbone

02 septembre 2020 à 10h25
0
Rolls Royce © Rolls Royce
© Rolls Royce

Rolls-Royce et sa filiale Power Systems ont annoncé la mise en place d'un nouveau département baptisé Power Lab.

Celui-ci doit se concentrer sur la mise au point de solutions de propulsion et de production électrique qui soient faiblement émettrices en CO2, avec un accent mis sur les piles à combustible et la production de carburants de synthèse.

Mettre au point les systèmes de demain

Cette nouvelle équipe sera dirigée par Peter Riegger, qui dirigeait auparavant la division Recherche et Technologie de Rolls-Royce. Parmi ses prérogatives, on trouve la production et le déploiement de carburants produits à partir d'énergies renouvelables. L'équipe devra donc notamment réfléchir à des infrastructures plus performantes pour ces énergies.

Arne Schneemann, responsable du pré-développement du Power Lab, déclare ainsi : « Les carburants synthétiques peuvent soutenir le fonctionnement sans émission de carbone des systèmes énergétiques et de propulsion d'aujourd'hui et de demain, en plus de permettre le stockage des énergies renouvelables. Nous croyons en cette technologie et nous tenons à soutenir son développement dans des collaborations et des projets de recherche ».

Rolls-Royce en partenariat avec Daimler

À terme, Rolls-Royce évoque l'usage de piles à combustible, notamment dans le domaine de la propulsion marine. Pour Philippe Gorse, « en termes d'efficacité globale, la pile à combustible est le leader incontesté et génère en plus des émissions extrêmement faibles à nulles ». Il ajoute : « Cela en fait une option très intéressante pour contribuer à la décarbonisation des systèmes de propulsion et à la production d'électricité ».

Daniel Chatterjee, qui supervise la gestion de ces technologies et les affaires réglementaires au sein du Power Lab, a ajouté : « Nous mettons l’accent sur l’amélioration de l’efficacité, les carburants alternatifs, l’électrification, la numérisation et les solutions de systèmes intégrés dans le but d’améliorer continuellement le respect de l’environnement de nos systèmes de propulsion et énergétiques et de les rapprocher de la neutralité carbone ».

La nouvelle équipe doit aussi travailler en coopération avec Daimler Truck AG pour le développement de ces nouvelles technologies. Depuis la fin de l'année dernière, les deux acteurs envisagent d'utiliser des modules de piles à combustible utilisés dans la production automobile pour contribuer aux besoins des installations Rolls-Royce de Friedrichshafen, au sud de l'Allemagne.

Si le Power Lab donne des résultats intéressants, la marque envisage ensuite d'utiliser d'autres piles à combustible destinées à des véhicules utilitaires dans des centrales électriques.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

GeForce RTX 30xx : Alienware met à jour ses PC bureau et portables, plus des écrans 360 Hz
Un nouvel Ubisoft Forward aura lieu le 10 septembre
Lenovo dévoile le Legion Slim 7i, son nouveau laptop gaming ultra-léger
Ryanair met en vente des billets à... 5 euros jusqu'à ce soir : cela vaut-il le coup ?
Fortnite gagne le support du RTX, du DLSS et une map spéciale pour bien le montrer
La gamme Predator Orion d'Acer reçoit les nouvelles RTX 30xx
Philips dévoile le casque haut de gamme Fidelio L3 et trois autres modèles avec ANC
Un trailer de Cyberpunk 2077 4K / DLSS débarque avec les nouvelles RTX 30xx
Vybe : une nouvelle néobanque pour les 13-17 ans se lance en France
YouTube adopte désormais le thème, sombre ou clair, de Windows 10
Haut de page