SK Innovation veut des batteries composées de 98% de nickel en 2030

20 août 2020 à 14h15
0
SK innovation © REUTERS/Kim Hong-Ji

L'entreprise SK Innovation prévoit de développer une batterie utilisant 98% de nickel, permettant ainsi de réduire drastiquement la quantité de cobalt, un métal rare et controversé, à l'horizon 2030.

Cette technologie serait développée tout au long de la décennie et la part du nickel augmenterait à 88% dès 2023.

Objectif zéro cobalt en 2030

L'entreprise SK Innovation est désormais bien implantée sur le marché des fabricants et fournisseurs de batteries, et fournit notamment des produits à Hyundai et à Ford. Le géant américain s'est notamment tourné vers l'entreprise sud-coréenne pour les batteries de son premier pick-up électrique, le Ford F-150. Mais SK Innovation cherche désormais à évoluer et à devenir un leader en matière de technologie dans les dix prochaines années.

Pour cela, l'entreprise spécialisée dans l'énergie veut commencer par industrialiser son dernier modèle de batterie, la NCM9½½, qui comporte 88% de nickel et réduit drastiquement la quantité de cobalt et de manganèse. Ces métaux rares sont aujourd'hui controversés, en particulier le cobalt dont l'extraction pose des problèmes éthiques compte tenu des conditions de travail des personnes en charge de l'extraction, et des inquiétudes écologiques. L'objectif final de SK Innovation est d'atteindre un pourcentage de 98% de nickel et 2% de manganèse, ainsi que supprimer le cobalt de ses produits.

Des batteries plus écologiques et plus efficaces dès 2023

Pour le moment, SK Innovation fournit une batterie NCM811, dont le nom décrit précisément la composition, qui compte un ratio 8/1/1 de nickel, cobalt et manganèse. La NCM9½½ est composée de 88% de nickel, et les 12% restants sont partagés entre les deux autres métaux. Cette batterie, dont la production massive est prévue à partir de 2023, servirait de base de travail pour que l'entreprise parvienne à créer sa batterie composée à 98% de nickel sept ans plus tard.

La concurrence de SK Innovation est évidemment dans une démarche similaire, et notamment CATL, qui fournit aujourd'hui à BMW des batteries de type NCM811. LG Chem tente également de réduire au maximum la présence de cobalt avec un format NCM712, et a l'espoir de lancer un format NCMA incorporant de l'aluminium l'an prochain. CATL, LG Chem mais aussi Samsung SDI sont d'ores et déjà capables d'intégrer plus de 80% de nickel dans leurs batteries. C'est pour cette raison que SK Innovation souhaite augmenter ses ambitions dans un délai court, ce qui lui permettrait de devenir un leader défini sur le marché.

Source : TheElec

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Instagram va ajouter des posts suggérés à la fin de votre flux
Intel reste optimiste vis-à-vis de la loi de Moore
AliExpress organise un marathon de livestreaming, mêlant e-commerce et divertissement
Fitbit : les nouvelles Versa 3 et Sense fuitent en photo
Une chute de prix anticipée pour les SSD et la RAM dans les mois à venir
Le cœur RISC-V XT910 meilleur que le Cortex-A73 d'ARM (selon Alibaba)
Le disque dur interne Western Digital Blue à moins de 55€ chez Cidscount avec un code !
L'US Air Force souhaite qu'une IA affronte un de ses pilotes
Très bon prix sur le NAS Synology Disk Station DS120J chez Amazon !
Un benchmark émerge pour le Surface Duo de Microsoft, plutôt prometteur
Haut de page