La construction du plus grand télescope au monde débute au Chili

13 novembre 2015 à 11h08
0
La construction du télescope géant de Magellan, qui sera le plus grand au monde quand il entrera en service en 2021, a commencé cette semaine dans le nord du Chili, principal centre d'observation astronomique de la planète.

Mercredi, la présidente chilienne, Michelle Bachelet, a participé à la cérémonie de pose de la première pierre du télescope géant de Magellan (GMT), dont le budget devrait dépasser les 500 millions de dollars. Bénéficiant d'un ciel totalement dégagé une grande partie de l'année, dans un air sec et froid, le nord du Chili abrite déjà les plus importants télescopes au monde, espérant concentrer 70% de l'infrastructure astronomique mondiale d'ici à 2020.

« L'astronomie est une science sur le long terme. Nous continuerons sur le chemin des surprises que nous réserve l'univers et toutes les initiatives sont bienvenues, en pensant à l'essor des scientifiques et des futurs astronomes chiliens », a déclaré Mme Bachelet en inaugurant le chantier. « Le GMT sera le télescope le grand du monde quand il entrera en fonctions en 2021. Il produira des images dix fois plus nettes que celles du télescope spatial Hubble et étudiera des questions-clés de la cosmologie, de l'astrophysique et de l'étude des planètes hors de notre système solaire », explique de son côté l'organisation gérant le télescope.

0320000008243910-photo-t-lescope-magellan.jpg

Il sera installé sur l'Observatoire de La Campanas, dans la région de Coquimbo, à 450 kilomètres au nord de Santiago et en plein désert d'Atacama. Le télescope combinera sept des miroirs les plus grands qui puissent être fabriqués, chacun de 8,4 mètres de large, pour créer un seul télescope de 25 mètres de diamètre.

Son objectif principal sera de « découvrir des planètes similaires à la Terre », selon l'organisation GMT, qui regroupe 11 institutions internationales des Etats-Unis, d'Australie, du Brésil et de Corée, avec le Chili comme pays-hôte. Il devrait commencer à observer l'univers en 2021 et être pleinement opérationnel en 2024.

Deux autres projets de télescopes optiques géants, l'E-ELT européen (39 mètres de diamètre) dans le nord du Chili et le TMT américain (30 mètres) à Hawai devraient également aboutir dans les dix prochaines années.

0320000008243912-photo-t-lescope-magellan.jpg

A l'heure actuelle, c'est l'ALMA qui est le plus grand radiotélescope de la planète, situé lui aussi dans le nord du Chili et géré par une association internationale entre l'Europe, l'Amérique du Nord, l'Asie, en collaboration avec le Chili.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Apple fermera Beats Music au 30 novembre
Voitures autonomes de Google : 1,9 million de kilomètres sans une seule amende
OneNote reçoit une mise à jour sur PC, Android et iOS
Fossil rachète Misfit, spécialiste des objets connectés
Project Oxford : une IA qui détecte les émotions dans les photos
Facebook teste les messages éphémères à la Snapchat
Cloud de Final Fantasy VII débarque dans Super Smash Bros
Firefox : Mozilla envisage le retrait des thèmes complets historiques
Les premiers films en Blu-ray Ultra HD dévoilés par Sony
Dix ans après, The Legend of Zelda: Twilight Princess HD revient sur Wii U
Haut de page