Rosetta / Philae : Mission accomplie sur la comète Tchouri (màj)

12 novembre 2014 à 17h59
0
En fin d'après-midi, un robot du nom de Philae achèvera son transfert depuis la sonde Rosetta pour atterrir sur la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko. Un rendez-vous à plus de 500 millions de kilomètres de chez nous.

Mise à jour : Ils l'ont fait ! Le robot Philae s'est bien posé sur la comète 67P. Retrouvez les détails de l'événément en bas de cet article.

C'est maintenant dans moins de 6 heures que le robot Philae, hier encore solidement arrimé à la sonde spatiale Rosetta, viendra se poser sur « Tchouri », une comète découverte en 1969 et dont la particularité est d'être très éloignée de notre étoile, le Soleil.

L'étude de cette comète n'en est que plus intéressante pour les chercheurs : à l'image d'un plat que vous conservez au congélateur, la biologie qui s'agite au sein de ce petit corps stellaire est très bien conservée, car elle n'a subi que peu d'interactions avec les rayons solaires.

07746357-photo-rosetta-philae.jpg

Ce que trouvera Philae sur Tchouri pourrait ainsi revêtir une importance considérable pour les chercheurs, en leur indiquant la composition de notre système solaire à ses débuts, par exemple.

Partant de l'idée que la vie a pu survenir à partir des molécules apportées par les comètes qui ont frappé la Terre à ses débuts, les chercheurs étudieront également avec intérêt la composition de Tchouri. Les résultats pourraient apporter de précieuses informations quant aux mécanismes physico-chimiques qui ont permis l'apparition de la vie.

Le CNES, Centre national d'études spatiales, propose la diffusion en direct de cette rencontre inédite : vous pouvez la suivre sur la vidéo ci-dessous.



Mise à jour : Mission accomplie !

C'est à 17h04 que l'arrivée du robot Philae sur la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko a été confirmée par l'ESA. Sur Twitter, le robot lui-même a officialisé la situation, non sans humour.



L'atterrissage - ou cométissage, comme suggéré parmi les commentaires - A eu lieu précisément à 16h34, mais il a fallu 28 minutes pour recevoir l'information sur Terre. Il s'agit d'un événement sans précédent, puisque c'est la première fois qu'un robot est posé sur une comète : les enjeux étaient de taille. Cette réussite concrétise les 10 années de voyage spatial de la sonde Rosetta, partie de la Terre le 2 mars 2004.

Philae peut profiter de son heure de gloire, mais ne va pas pouvoir chômer très longtemps : il a maintenant pour mission d'envoyer des images et de réaliser des prélèvements de la comète Tchouri et ce jusqu'au mois de mars prochain. Malheureusement, Philae ne résistera pas à la chaleur du soleil, mais il devrait, d'ici son coup de chaud, fournir de précieuses informations.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Il va pleuvoir des radars tourelles, avec 1 200 installations supplémentaires d'ici 2020
Traçage numérique : Emmanuel Macron officialise l'arrivée prochaine d'une application
Porn : Macron veut
Trop chers, pas assez autonomes, les véhicules électriques n'intéressent qu'un français sur dix
Radars tourelles : on les croyait indestructibles, ils ne résistent pourtant pas à la colère de citoyens
Amazon suspend provisoirement l'activité de ses centres de distribution français
De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Le nucléaire provoque-t-il moins de morts que le solaire ou l’éolien ?
Convention citoyenne pour le climat : les propositions phares retenues, et leur avenir
Émissions de CO2 : l'Assemblée nationale vote l'augmentation du malus à 20 000 euros
scroll top