L'UFC-Que Choisir porte plainte contre Nintendo pour "obsolescence programmée" des manettes Switch

22 septembre 2020 à 09h59
20
Switch

Malgré de nombreuses plaintes de la part des utilisateurs, l’entreprise nippone n’a pas modifié la conception de ses manettes pour Switch , dénonce l’association française. 

Les défaillances des Joy-Con, notamment le « Joy-Con Drift », sont en effet connues depuis quelques temps déjà. Alors que le président de Nintendo, Shuntaro Furukawa, s’en est excusé en juillet 2020, la firme s’était également engagée à remplacer les manettes défectueuses des utilisateurs français suite à une première intervention de l’UFC-Que Choisir

Les dysfonctionnements persistent

« Pourtant, les signalements ont continué d’affluer auprès de l’association. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 65 % des consommateurs victimes ont constaté cette panne moins d’un an après l’achat des manettes », affirme l’association dans son communiqué. Or cette panne est particulièrement agaçante pour les joueurs, puisqu’elle provoque des mouvements inopinés en plein jeu. 

Par ailleurs, l’association a remarqué que le problème se produisait pour des personnes de tous âges, ainsi que pour des personnes jouant moins de cinq heures par semaine, écartant ainsi un potentiel problème de dextérité des joueurs touchés par le dysfonctionnement. « 25 % des consommateurs ont même vu la panne survenir dans les six mois suivant l’achat, malgré la faible utilisation de la console », explique l’UFC-Que Choisir.  

Pour mieux comprendre l’origine de la panne, l’association a demandé une expertise en laboratoire sur plusieurs manettes défectueuses, certaines récentes et d’autres non. Les experts ont relevé deux dysfonctionnements importants : « Une usure prématurée des circuits imprimés », ainsi qu’un « défaut d’étanchéité qui entraîne une quantité inquiétante de débris et poussières au sein du joystick, dont l’origine paraît être à la fois interne et externe ». 

Des preuves que Nintendo pratique l’obsolescence programmée, selon l’association

L’UFC-Que Choisir estime que Nintendo a refusé d’agir en toute connaissance de cause, alors que de nombreux consommateurs ont fait part de leur expérience négative avec le produit. « La nature de la panne, sa fréquence d’apparition auprès des joueurs, la durée de vie limitée de ces produits, et l’inertie de Nintendo pourtant informée du dysfonctionnement […] sont autant de caractéristiques qui indiquent que Nintendo s’adonne à des pratiques d’obsolescence programmée », note l’association, qui a par conséquent décidé de porter plainte contre le géant nippon auprès du Procureur de la République de Nanterre. 

Elle exige notamment que Nintendo repense la fabrication de ses manettes, et invite les joueurs touchés à exiger une réparation gratuite de la part de la firme. 

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
20
15
darkam
Autant j’adore Nintendo autant je trouve que sur ce sujet ils n’assurent vraiment pas.<br /> Officialiser la réparation gratuite serait déjà un premier pas (dans les faits ils le font déjà mais sans l’officialiser pour limiter leurs frais…).
jlbiset
Je ne pense pas qu’il s’agisse d’une obsolescence programmée, dans la mesure où les manettes se sont révélées très rapidement défectueuses, voire même quelquefois dès l’achat de la console.<br /> Il s’agit d’un défaut de conception, que Nintendo refuse d’assumer.<br /> L’angle d’attaque de l’association est inutilement compliqué.
iosandroid
Les Joincon étant détachable, il serait pourtant aisé de mettre une nouvelle version compatible avec le parc de switch actuelle et ayant un correctif MECANIQUE. Ce que j’ai vraiment du mal à comprendre c’est le cas de la Swich lite pour laquelle ils n’ont pas rectifié le tir alors qu’elle est sortie bien après la première version et n’est pas réparable sans se priver de la console !
chaton51
c’est mérité.
Vanilla
À bah il manquerait plus que les “joincon” ne soit pas détachable après lavage hein…
Nmut
C’est juste le résultat d’une étude cout-risque/bénéfice.<br /> Le cout de re-conception et mise à jour doit être très supérieur au cout du bad buzz et du remplacement des pièces défectueuses, même pour la light.<br /> Je pense que la proportion de consoles touchées doit être faible (je dis bien proportion, pas en nombre), ce qui expliquerait leur manque de réaction.
Arghzz
c’est dans l’article, la proportion n’est faible: 65% après 1 an
Xavier
Je pensais pareil à la base, mais l’article m’a convaincu. En maintenant depuis plusieurs années un mécanisme qu’ils savent défectueux, ils passent du défaut de conception à l’obsolescence programmée.<br /> Errare humanum est, perseverare diabolicum
Orko
Je ne suis pas étonné, Nintendo s’est toujours gavé sur le dos de ses fans et des casuals …
Hulk69
ca leur coûte pratiquement rien de mettre a jour leur design. Compare a d’autre business ou il faut passer par la case re-test EMC et certifications c’est juste incompréhensible.<br /> Les companies Japonaises ont la réputations d’utiliser leur system qualité ultra complexe (et chiant) peut etre que la mise a jour est en cour mais les ingenieurs croule sous la paperasse
Nmut
65% de utilisateurs ayant un problème l’ont eu avant 1 an. Ce n’est pas la même chose! <br /> Il serait intéressant de faire un sondage!<br /> A la maison, il y a 3 switchs depuis 1.5 an à 6 mois, aucune avec la dérive (touchons du bois!). Chez mes voisins et leurs gosses, 5 consoles dont une avec le problème sur un joycon et quasi en sortie de boite.
Nmut
Je pense que ça coute cher: changement de design du boitier pour l’étanchéité à la poussière, redesign du composant, mise à jour du process industriel et des chaines de montage (un vrai système fiable n’utilisant pas de piste carbone non protégée est beaucoup plus volumineux), et tout ça sans compter le cout de production probablement plus important. Par expérience, je dirais que ça coute entre 1 et 10 millions d’euros… Reste à voir l’amortissement et quelles sont les projections de vente avec ou sans la correction. Si une nouvelle génération arrive (ce qui semble être le cas selon les rumeurs), ils n’ont aucun intérêt à changer quoique ce soit.<br /> Par contre je ne sais pas du tout ce que «&nbsp;coute&nbsp;» la dégradation de l’image de Nintendo. Et je pense que Que Choisir veut tenter d’appuyer la dessus pour pousser Nintendo à régir dans le bon sens pour les consommateurs.
Nmut
Les manettes de Wii ont eu le même problème, les PS Vita et dérivés aussi. Ce genre de technique pour les joysticks n’est pas fiable mais extrêmement peu couteuses et «&nbsp;réparable&nbsp;» en quelques secondes par un simple nettoyage à l’alcool. C’est pour ça que c’est toujours utilisé partout. Difficile de dire si ils ont vraiment trop tiré sur la corde.
Hulk69
Nmut:<br /> ros… Reste à voir l’amortissement et quelles sont les projections de vente avec ou sans la correction. Si une nouvelle génération arrive (ce qui semble être le cas selon les rumeurs), ils n’ont aucun intérêt à changer quoique ce soit.<br /> Par contre je ne sais pas du tout ce que « coute » la dégradation de l’image de Nintendo. Et je pense que Que Choisir veut tenter d’appuyer la dessus pour pousser Nintendo à régir dans le bon sens pour les consommateurs.<br /> Je peut te dire que je fait ca tous les jours et ca coute pas des millons d’euro!
Nmut
Pourquoi pas, fait comme moi à la grosse louche une estimation: 4 moules (au moins) * le nombre de chaînes(4 x 5000€ x 2?), 2 PCBs (ou 1 seul si il est symétrique dans les 2 manettes, je ne sais pas, je n’est pas démonté, … 5000€), mise à jour de chaine (montage d’un composant supplémentaire 50000€), validation nouveaux composants, surcout de chaque console (1€?) * quelques millions d’exemplaires (probablement le cout le plus important, et de loin 1000000 x 1 €)…
backsec
Donc au final ce ne serait pas de la malhonnêteté mais de l’incompétence.
backsec
Tout de même malheureux qu’il faille se passer de la «&nbsp;manette&nbsp;» principale de la console pour la préserver en priviligiant la manette Pro voire une manette tiers de qualité de type 8bitdo.
dontbugme
ça m’étonnerai que ça soit de l’obsolescence, Nintendo comme les autres font leur bénefices non pas avec la console ou la manette mais avec la vente des jeux, ça a toulours été comme ça…
fatalfury
65% après 1 an.<br /> Je pensais que ça n’arrivait qu’aux autres. Car je n’avais pas de problème les 2 premières années.<br /> 100% après 3 ans. &lt;-J’en fais partie.<br /> Regardez sous les joycons, il y a une membrane qui se soulève. Toute la poussière y entre facilement. Cela explique tout ! Ce n’est pas normal d’avoir mis une membrane souple comme ça et qui se soulève.
Reekelm
Forcément, à cause du Joy-Con Drift!
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

FIFA 21 : vous n'aurez pas droit à la moindre démo cette année
Suite à une censure trop agressive de son IA, YouTube rappelle des modérateurs en chair et en os
La prochaine BlizzCon en ligne prend date en février 2021
Le hub d'actualités Steam se dope aux news et sources externes
Un Raspberry Pi 3 et un soupçon d'IA pour mieux trier vos déchets
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
OnePlus Nord : un étonnant bug provoque la réinitialisation intempestive de certains smartphones
LineageOS 17.1 : les OnePlus 7T Pro, Redmi Note 8/8T et Xperia Z3 officiellement supportés
WhatsApp teste les images temporaires pouvant s'autodétruire
Eurodrone : le projet de drone militaire européen pourrait (enfin) être acté cette année
Haut de page