Nintendo annonce le piratage de 140 000 comptes ces dernières semaines

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
09 juin 2020 à 16h06
0

Les failles de sécurité ne sont visiblement toujours pas corrigées chez le constructeur japonais. En effet, un communiqué nous apprend que plusieurs dizaines de milliers de comptes Nintendo ont été hackés ces dernières semaines.

En avril, environ 160 000 utilisateurs avaient été touchés par une série de hacks à destination des comptes Nintendo. Ainsi, certains joueurs avaient eu la désagréable surprise d'être débités de sommes parfois importantes via les informations PayPal enregistrées sur leur profil. Plus d'un mois est passé mais rien n'a été réglé.

300 000 comptes hackés

Ainsi, Nintendo vient d'annoncer que 140 000 comptes supplémentaires ont été piratés, soit un total de 300 000 depuis le début de cette vague de hacking. Pour rassurer sa communauté, la firme nippone explique que cela représente moins de 1% des comptes Nintendo Network qui sont actuellement actifs.

Toujours selon ce communiqué, la marque aurait bien remboursé la plupart des joueurs qui auraient vu des achats être effectués sans leur autorisation. Le mot de passe de tous les comptes impactés a été automatiquement réinitialisé.

Source : Nintendo, Eurogamer

Modifié le 09/06/2020 à 16h20
3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
scroll top