Sous tutelle ? L'Allemagne fait pression sur l'Europe pour placer Twitter sous surveillance

22 décembre 2022 à 17h00
12
© Souvik Banerjee/Unsplash
© Souvik Banerjee/Unsplash

Un appel lancé d'Allemagne demande à l'Union européenne de mettre Twitter sous surveillance directe.

C'est Sven Giegold, le secrétaire d'État en charge des politiques concurrentielles au sein du ministère allemand de l'Économie, qui a lancé les hostilités par un post… sur Twitter.

Un problème posé "à la liberté d'expression"

Il a ainsi adressé une lettre aux deux commissaires européens Margrethe Vestager et Thierry Breton pour exposer l'urgence qu'il y aurait à mettre fin à ce qu'il considère être le « comportement anti-compétitif » du Twitter d'Elon Musk.

Plusieurs des récentes polémiques qui ont émaillé l'actualité du réseau social y sont relatées, parmi lesquelles le brusque changement de politique sur les localisations live, ou même quelques jours après, la suspension des comptes de plusieurs journalistes.

« Des conditions générales qui changent presque toutes les heures, des justifications erratiques de restrictions importantes sur les liens et le blocage de journalistes menacent la liberté de concurrence et font peser un risque sur la liberté d'expression, d'information et de la presse », a-t-il ainsi détaillé.

Twitter astreint au même régime que Facebook et Google ?

L'objectif de Sven Giegold est d'appliquer à Twitter le nouveau régime que veut mettre en place la Commission européenne pour les géants du digital, comme Facebook et Google. Régime qui ne s'applique pour le moment qu'à des plateformes de très grande envergure.

Un accroc dans la demande dont est conscient l'homme politique allemand, qui remarque que « Twitter n'est pas encore classé comme une plateforme numérique dominante, notamment parce que les ventes de l'entreprise sont encore trop faibles ».

Mais pour autant, selon Sven Giegold, la taille encore intermédiaire du réseau racheté par Elon Musk pour 44 milliards de dollars ne devrait pas justifier un traitement plus tolérant de la part des autorités européennes. Et cela, car « Twitter exerce une grande influence sur la formation de l'opinion publique dans le monde et aussi en Europe ».

Source : Reuters

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (12)

Sodium
Musk est un ado, le mettre sous tutelle me paraît un très bonne idée.
qotzo
on aura quand même le droit de dire du mal de l’europe ?
dredd
Admin:<br /> les géants du digital<br /> C’est parce qu’on utilise les réseaux surtout sur smartphone avec ses pouces ?<br /> Les géants du numérique.
ABC
Le mettre à l’asile, ça me semble plus adapté. <br /> Plus sérieusement les allemands ont raison. Il faut stopper la fin de la récré, surtout quand on voit l’explosion des contenus racistes (+200%), homophobes, antisémites, etc. depuis l’arrivée de Musk qui a viré presque tous les modérateurs et déroulé le tapis rouge au pires engeances.<br /> Twitter est en train de devenir un véritable fléau pour la démocratie. Ça se terminera par des morts et de gros dégâts, d’une façon ou d’une autre. Quant on voit comment les réseaux ont été utilisés dans l’attaque du Capitole, ça ne pourrait-être que les « amuse gueule ».<br /> Twitter doit respecter le droit et les lois des pays Européens. Si Musk (ou son clone) ne fait rien pour apporter une modération efficace qui permet au réseau de rester dans le cadre de la loi, Twitter doit être fermé en Europe jusqu’à ce qu’il soit en mesure de respecter nos règles.
keyplus
serait plus utile de mettre le parlement européen sous surveillance quand on voit les affaires de corruption<br /> je dis ca je dis rien
ABC
L’arrestation et la mise en examen des personnes incriminées dans les pots de vin du Qatar montre que la démocratie fonctionne. Il y a des brebis galeuses partout, c’est inévitable. Même dans les patelins de 50 habitants il y en a qui piquent dans a caisse.<br /> En Russie, en Corée du Nord ou en Iran en revanche, il faudrait arrêter tout le monde puisque c’est tout le système de structure mafieuse qui s’est construit sur la corruption. Sauf que dans ces pays, ce sont les criminels au pouvoir qui mettent les citoyens honnêtes en taule.<br /> Vous saisissez ou pas ?<br /> keyplus:<br /> je dis ca je dis rien<br /> Votre seconde suggestion semble la plus constructive.
konflict
moi j’aime beaucoup twitter, et je suis tres attaché a la liberté d’expression, meme pour ceux qui n’ont pas les memes idees que moi. pas vous?
kast_or
Non, je suis contre la liberté d’expression, sauf pour ceux qui ont les mêmes idées que moi
Goodbye
Bah dis rien, si il n’était pas justement surveillé, ce genre d’affaire n’éclaterais jamais.
gemini7
Le mettre sous tutelle ? Il me semble plus sensé de refaire, de presque zéro, un second « Twitter bis », par un personnage autre que Melon, Et laisser l’oiseau bleu se crasher sur un mur ou une vitre.
keyplus
ji vois pas trop le rapport de la corée du nord avec twitter<br /> sinon c est sur l iran c est des ordures le quatar des mecs bien
Voir tous les messages sur le forum