Affaire Safari : Google veut annuler un recours collectif aux Etats-Unis

0
Google souhaite mettre fin à un recours collectif organisé par des utilisateurs du navigateur Safari qui se positionnent en tant que victimes de violation de vie privée.
006E000004911224-photo-google-logo-icon-sq-gb.jpg

En février 2012, un chercheur avait découvert que Google, et d'autres régies publicitaires, avaient volontairement modifié le code de leurs publicités afin de passer outre les paramètres de confidentialité du navigateur Safari sur iOS et Mac OS X. Par défaut le navigateur rejette effectivement tous les cookies tiers. La FTC, la Federal Trade Commission, avait jugé cette pratique d'autant plus condamnable que Google est membre de la Network Advertising Initiative, un groupement de régies publicitaires dont les associés s'engagent, entre autres choses, à la transparence vis à vis de leurs utilisateurs.

Au mois d'août dernier Google avait dû payer une amende de 22,5 millions de dollars mais devait également faire face à un recours collectif. Plusieurs utilisateurs ont ainsi déposé une plainte commune à l'encontre du géant californien en expliquant que ce dernier avait fait usage de leurs informations personnelles afin d'améliorer ses publicités.

Pour sa part, dans une lettre envoyée à la cour de l'état de Delaware, et rapportée par le blog Mashable, Google explique que les cookies en question ne contiennent pas d'informations personnelles. Celles-ci ont été envoyées indépendamment du cookie lorsque les plaignants se sont inscrits d'eux-mêmes pour utiliser les services du réseau Google. La société ne souhaite donc pas reverser des droits de dommage et intérêts aux membres de cette class action. Reste à savoir ce qu'en pensera le juge.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Cybersécurité : la Défense US pourrait recruter massivement
La Poste Mobile : nouveaux forfaits low cost et fluctuations de prix
Concept : un stylo capable de traduire à la volée
Nokia Lumia 510 : le Windows Phone 7.8 premier prix désormais en France
USA : Facebook débourse 20 millions de dollars pour cloturer une class action
Google+, second réseau social le plus populaire derrière Facebook
Pubeco lève 1,2 million d'euros pour ses prospectus en ligne
HTC Mini : un combiné d'appoint pour votre grand smartphone
Apple préparerait un iPad Retina de 128 Go
Microsoft ne bloque plus les inscriptions à Mega
Haut de page