Spam : Gmail détaille les courriers indésirables

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000004768326-photo-gmail-logo-secure-lock-gb.jpg
Non content de filtrer le spam du mieux qu'il peut, le service de messagerie Gmail propose désormais de lever le voile sur les raisons qui le pousse à considérer certains messages comme indésirables, de sorte à informer au mieux ses utilisateurs.

L'optimisation des algorithmes permettant de classer des mails indésirables directement dans le dossier des spams est l'un des principaux enjeux des messageries en ligne, ces dernières années. Mais parfois, ce classement a des ratés et l'utilisateur ne sait pas toujours pourquoi tel ou tel courriel se retrouve classé parmi les spams.

Via son blog officiel, Gmail annonce aujourd'hui qu'il propose désormais des explications sur les raisons qui le poussent à faire le tri. Ces informations se trouvent au sommet des mails classés comme étant des spams : lorsque le message est indésirable mais inoffensif, l'explication apparaît dans un simple cadre gris et l'utilisateur peut cliquer sur « en savoir plus » pour accéder à des infos plus détaillées.

026C000005049184-photo-spam-gris.jpg
Exemples de messages

A contrario, si le contenu du mail est considéré comme dangereux, c'est un cadre rouge qui apparaît, mettant en garde l'utilisateur contre d'éventuels dangers.

026C000005049186-photo-spam-rouge.jpg

Gmail espère ainsi aider les utilisateurs de son service à mieux comprendre sa politique de filtrage et à les protéger contre les scams et autres tentatives de phishing. Le service a également mis à jour sa FAQ concernant le sujet (en anglais).
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Cellebrite Touch veut faciliter la vie des vendeurs de mobiles
Sony Xperia Neo L : 4 pouces et milieu de gamme à la fois
Google : un brevet pour cibler la pub grâce à l'environnement de l'utilisateur
Le CSA propose un référent national pour protéger les mineurs y compris sur Internet
Motorola Motoluxe : 4 pouces et 8 mégapixels pour 300 euros
Nokia Lumia : mise à jour pour Maps, Transport et Drive, avec navigation hors ligne
IE9 :
Apple iPad : la troisième génération en test
Free Mobile : nouvel incident réseau en cours
Livre électronique : le CAS énonce ses propositions pour le marché français
Haut de page