Google TakeOut facilite la migration de vos données

0078000003522072-photo-google-logo-sq-gb.jpg
Google annonce la mise à disposition d'un nouvel outil permettant de faciliter la migration des données hébergées sur les serveurs de la société.

Afin d'illustrer le slogan « Don't be Evil », Google formait il y a quelques années le Data Liberation Front. A l'initiative d'une poignée d'employés de la société inspirés par les propos de l'ancien PDG Eric Schmidt, le site a pour vocation d'expliquer à l'utilisateur les différentes manières d'importer et d'exporter ses données depuis ou vers les différents produits de la société.

L'équipe vient de lancer une nouvelle application web permettant d'extraire automatiquement le contenu de Google Buzz, du carnet d'adresses de Gmail, de Picasa Web Albums, et du profil. Il suffira de se connecter avec son identifiant Google afin d'automatiser une simulation de l'archive créée pour chaque produit. L'internaute sera alors en mesure de récupérer un dossier zip contenant ses données pour ensuite les transférer vers un autre service.

Notons que Google TakeOut est précisément lancé au lendemain de l'annonce du nouveau service Google+, une façon pour la société d'oublier les déboires passés avec Buzz et d'inspirer davantage confiance aux utilisateurs dans la manipulation de leurs données personnelles.

04398988-photo-google-take-out.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Apple : les nouveaux iPad dévoilés demain ?
Accident mortel pour les passagers d'une Tesla sans personne au volant
Volkswagen a dévoilé son modèle électrique ID.6 au Salon de Shanghai
Fitbit lancerait un nouveau bracelet connecté « élégant » sobrement nommé Fitbit Luxe
L'Apple Mac mini (2020) dans sa version 256 Go en promotion (-10%)
La pénurie de semi-conducteurs met à l’arrêt les usines de Stellantis (Peugeot/Citroën)
Pour la 6G, Huawei veut repenser le Web afin d'appliquer plus facilement la censure
Euro numérique : le respect de la vie privée est la principale préoccupation des Européens
Tesla règle ses comptes (à l'amiable) avec son ex-employé parti chez Xpeng
Une pénurie de HDD / SSD ? Les cryptos et le proof of space en cause
Haut de page