Canicule : le site de Météo France a souffert, mais est de nouveau accessible

26 juillet 2019 à 09h42
49
météo france site.png
La carte de vigilance de Météo France, valable jusqu'au vendredi 26 juillet

Le site Internet de Météo France était inaccessible depuis mercredi. La tendance était à un retour à la normale jeudi après-midi.

Ce qui est arrivé au site de Météo France est à la hauteur du nouvel épisode de chaleur que le pays traverse : de haute intensité. Les serveurs de Météo France ne répondaient plus depuis ce mercredi 24 juillet. Mais le site est à nouveau accessible depuis ce jeudi après-midi, même si l'ensemble des fonctionnalités de ce dernier n'est encore rétabli.

Météo France confirme un retour à la normale progressif

Le site Internet de l'organisme public n'a pas connu un pic de chaleur au sens propre, mais un pic de charge, dû à un nombre trop important de connexions simultanées, qui a fait craquer le site en cette période de canicule.

Site Météo France cassé.png
Le site de Météo France ne semblait pas au mieux de sa forme ce jeudi matin

Avec 20 départements placés en vigilance rouge, dont ceux des Hauts-de-France et d'Île-de-France, et 60 autres en vigilance orange jusqu'à vendredi matin 6 heures (au moins...), les Français sont pour certains paniqués à l'idée de connaître la météo des prochains jour, usés par la chaleur persistante et inquiets sans doute en raison du traitement médiatique - parfois apocalyptique - de la canicule.

Contacté par Clubic, Météo France a confirmé le retour à la normale progressif du site Internet. La recherche par ville ou arrondissement n'est cependant pas encore rétablie. On imagine qu'une fois les grosses chaleurs passées, les équipes prendront le temps de veiller à ce que ce problème ne se reproduise plus à l'avenir, d'autant plus que ces épisodes de chaleur sont destinés à se répéter.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
49
24
m_enfin
Leur site est encore bien en rade à cette heure…
AlexLex14
Je viens de voir ça <br /> J’pense que tant que la vague de chaleur ne sera pas passée… ça risque de rester comme ça.
KlingonBrain
et inquiets sans doute en raison du traitement médiatique -parfois apocalyptique- de la canicule.<br /> Clairement.<br /> Avec la grosse propagande des écologistes pour attiser les peur, ça se transforme dans l’esprit des gens en apocalypse zombie.<br /> Moi, ça me fait bien marrer. Il y a des pays ou ce genre de température est habituelle.
Vanilla
Pornhub va bientôt proposer à météo France de les héberger. Les nombres importants de connexions simultanées, ils connaissent XD
Vanilla
Quand il fera 50 degrés dans ton jardin ou sur ton balcon, tu riras moins… dans dix ans…
Elrix
Moi ce qui me fait marrer ce sont les incultes de ton genre qui comparent ce qui est absolument incomparable.<br /> 40° dans un pays TEMPERE n’a absolument pas la même signification que 40° dans un pays où cette température est habituelle.<br /> Il faut vraiment avoir un cerveau malade pour ne pas se rendre compte des problèmes que cela pose, que ce soit au niveau de la santé humaine (toi t’es déjà atteint, c’est pas grave) ou de l’écologie avec des pans entiers de forêts qui ne peuvent supporter ces canicules à répétition.<br /> Et contrairement à tes élucubrations, la nature ne peut suivre le rythme.<br /> Tu devrais aller consulter.
KlingonBrain
Trouvez moi des données scientifique montrant qu’il fera 50 dans 10 ans.<br /> Voila précisément ce que je reproche aux écologistes. A partir de ce que disent les scientifiques, ils exagèrent pour fabriquer une propagande anxiogène dans un but politique.<br /> Au passage, quand bien même il ferait 50, je peux vous dire que j’en rigole d’avance. Parce que je connait les moyens de vivre par cette température. Et bien sûr, sans aucune climatisation (je n’en ai jamais eu…).<br /> Pour ma part, si problème climatique il y a, je compte sur la science. Pas sur le cinéma d’une ado de 16 ans qui viens faire la morale au monde entier et créer la peur… sans apporter aucune solution.
jacswr
Toujours en carafe … curieux les autres sites météo fonctionnent sans doute moins sollicités … sous dimensionné nos impôts ne suffisent plus mais ça fait vraiment désordre !! trop de pubs …
KlingonBrain
Juste le temps qu’ils trouvent un vieux programmeur qui sait encore optimiser…
jacswr
Qu’ils virent les très nombreuses pubs ça fera de la place !!
Mrpolnar
Préparez les armes car quand il n’y aura plus d’eau pour l’agriculture et nourrir le bétail vous pourrez aller chasser si il reste du gibier.
merotic
Les gent sont des moutons.<br /> Il y ale site de https://www.lachainemeteo.com/meteo-france/previsions-meteo-france-aujourdhui<br /> mais la masse laborieuse préfère aller sur meteofrance.<br /> Les gens sont comme pour les informations la télévision, figé sur une chaîne, un site.
merotic
La dernière vraie canicule remonte à 2003. Là, il ne s’agit pas de canicule car les épisodes ne durent que de 3 à 4 jours et encore…<br /> Il s’agit de pics de chaleurs et ça ne dure pas.<br /> Il y aura toujours de l’eau en France…le problème des nappes phréatiques vient du pompage massif par les agriculteurs, surtout pour la culture aberrante du maïs.<br /> Il faudrait revenir à l’agriculture d’origine que notre pays peut supporter. Mais on veut absolument suivre la tendance mondiale et planter des plantes qui rapportent.
Mrpolnar
Désolé mais Macron a dit de consulter le site de Météo France. Moi j’obéis à l’élite de type plus intelligent que moi. Si je vote pour eux c’est pour ne plus penser à rien pendant leur mandat.
Roro747
Produire toujours plus pour gaspiller toujours plus…
Nmut
Trop cher le vieux programmeur. En ce temps de gilets jaunes, ils ne peuvent se permettre de demander des crédits…<br /> Sans rire, je ne connais pas un site capable d’encaisser 50x plus de connexions que prévu, bon programmeur ou pas. Ils mettent en place un frontal simplifié dans certains cas d’alerte qu’ils savant générer beaucoup de trafic mais cela ne suffit pas toujours… Quand il n’y a pas assez de bande passante, c’est foutu.
nirgal76
50 dégrés dans 10 ans ?<br /> A Paris, ca a battu de 1.5°c le record (car oui, c’est juste un record d’un evènement exceptionnel, d’un courant d’air chaud venu d’afrique par le jeu des masse d’air, ce n’est pas la température normal des masses d’airs sous notre lattitude) de…1947. 1.5°c de plus en 70 ans. Pour passer de 42 à 50 va donc falloir attendre jusqu’en…2392 environ
fawaz
Ah bein m#rde alors, en 2 lignes de calcul et avec un simple produit en croix tu as réussi à démonter toutes les études scientifiques basées sur des modèles prédictifs établies à partir de mesures en tout genre, provenant notamment de satellites ultra perfectionnés. Je crois qu’on a trouvé notre prochain prix Nobel les gars !
fawaz
L’ado de 16 ans comme tu dis, ne fait qu’exposer les conclusions des nombreux rapports scientifiques. Donc quand tu dis que tu comptes sur la science, il faudrait que tu commences à lire les revues scientifiques (les vraies publications avec de vraies sources, hein ? Pas celles que tu trouves dans Facebook) et un conseil, ne compte pas trop sur elle … car si une maladie à la con genre cancer du pancréas venait à te frapper (ce que je ne te souhaite pas), elle ne pourra pas faire grand chose pour toi la science.
Elrix
KlingonBrain:<br /> u passage, quand bien même il ferait 50, je peux vous dire que j’en rigole d’avance. Parce que je connait les moyens de vivre par cette température. Et bien sûr, sans aucune climatisation (je n’en ai jamais eu…).<br /> Mais oui bien sur, surtout dans des pays absolument pas prévus pour…<br /> Et puis tu montres l’étendu de ton inculture scientifique : 50° peut être vivable comme cela ne peut plus l’être bien plus bas.<br /> Certaines régions du globe seront invivables (au sens premier du terme) au dessous de 50° à cause du fort taux d’humidité qui apparaîtra simultanément.
reith
“la grosse propagande des écologiste” !!! ça doit être un chasseur pour lâcher une telle bourde : y’a qu’un trouduc pour nier la réalité…
AlexLex14
Sinon, le site de Météo France semble toujours être dans le dur aujourd’hui…<br /> Tel un sprinteur sur les pentes du Galibier ^^
yoda_net
“Là, il ne s’agit pas de canicule car les épisodes ne durent que de 3 à 4 jours et encore”<br /> Une canicule est un phénomène météorologique de températures de l’air anormalement fortes, diurnes et nocturnes, se prolongeant de quelques jours à quelques semaines, dépassant certains seuils en intensité et en durée (par exemple au moins 72 heures)<br /> fr.wikipedia.org<br /> Canicule<br /> Une canicule, ou vague de chaleur, est un phénomène météorologique de températures de l'air anormalement fortes, diurnes et nocturnes, se prolongeant de quelques jours à quelques semaines, dans une zone relativement étendue. Elle survient avec un réchauffement très important de l'air, ou avec une invasion d'air très chaud (exemple en Europe : le sirocco en provenance du Sahara), qui provoque notamment une baisse significative de l'amplitude thermique entre le jour et la nuit, la chaleur s'accu Su...<br /> Donc oui, 3 à 4 jours de très fortes chaleurs avec des nuits qui ne redescendent pas en dessous de 22 ou 25° (plus de 39° en journée sous abri et plus de 33° la nuit dernière chez moi), ça s’appelle une canicule…
Vanilla
Toi tu es peut être fort en math, mais vraiment nul en climatologie…
iodir
Il faut dire que le site de Meteo France, ça n’a jamais été une flèche. Pour passer aux prévisions heures par heures, il faut souvent attendre 5 ou 6 secondes. Et ça, quelle que soit l’heure du jour. Donc, le site est clairement sous dimensionné en permanence. Faudrait pas fournir un service de qualité. La réputation française de médiocrité est en jeu.
nirgal76
C’est pas faux. Mais je dis juste que si le climat se réchauffe, ou change, la rhétorique des climatocatastrophistes changeant selon la saison, c’est une chose mais ce genre d’évènement<br /> ce pic de chaleur, cet épisode caniculaire ne signifie rien, c’est juste un événement exceptionnel, comme il y en a eu en 1947 par exemple.
KlingonBrain
L’ado de 16 ans comme tu dis, ne fait qu’exposer les conclusions des nombreux rapports scientifiques. Donc quand tu dis que tu comptes sur la science, il faudrait que tu commences à lire les revues scientifiques (les vraies publications avec de vraies sources, hein ? Pas celles que tu trouves dans Facebook)<br /> Ah, parce que vous croyez qu’une gamine de 16 ans (équivalent fin de 3ième) sait lire un rapport scientifique et faire la synthèse de tous les travaux du domaine ?<br /> Au passage, vous vous fatiguez pour rien, je ne suis pas climatosceptique.<br /> Mais a mon age, on a vu passer des bataillons de vendeurs de peurs qui n’avaient qu’un seul but.<br /> Et je peux vous dire qu’il y a un monde entre faire de la propagande et solutionner des problèmes.<br /> Les problèmes, ça se règle avec de la réflexion, de la sérénité et de la clairvoyance. Tout l’inverse de l’agitation, la précipitation et le n’importe quoi qu’induisent les agitateurs de peur.<br /> Je serais vous, j’irais regarder cela : https://www.youtube.com/watch?v=6Jujrmiyn18<br /> et un conseil, ne compte pas trop sur elle … car si une maladie à la con genre cancer du pancréas venait à te frapper (ce que je ne te souhaite pas), elle ne pourra pas faire grand chose pour toi la science.<br /> Steve Jobs à découvert à ses dépends que les croyances naturo-écologistes non plus…<br /> Et vous savez, j’ai connu dans ma vie des potes contaminés jusqu’au bout des ongles par les idées vertes. Au point d’hésiter entre la méchante civilisation industrio-chimico-polluée et la vie “pure” dans une tribu à l’autre bout du monde. Ils ont essayé les deux. Et vous savez quoi ? maintenant, ils sont… ici.<br /> Faut dire qu’on s’était bien marré quand ils sont revenus avec des parasites qui poussaient dans leur corps et qu’ils sont partis dare dare implorer le bon vieux Dieu de la chimie…
KlingonBrain
“la grosse propagande des écologiste” !!! ça doit être un chasseur pour lâcher une telle bourde : y’a qu’un trouduc pour nier la réalité…<br /> Quelle magnifique réponse, bien dégoulinante de certitudes.<br /> Mais vous découvrirez avec le temps que la réalité est une chose moins simple à appréhender qu’on ne le pense. Car elle nous est souvent servie modifié par le prisme de gens qui cherchent avant tout à servir leurs intérêts personnels.<br /> La réalité et la propagande sont toujours deux choses très différentes.<br /> Et avant de croire que vous avez découvert la vérité, demandez vous depuis combien de temps les écologiste existent. Je l’ai été bien avant vous.
KlingonBrain
Trop cher le vieux programmeur. En ce temps de gilets jaunes, ils ne peuvent se permettre de demander des crédits…<br /> Mince alors. Bon alors on va continuer de se poiler devant les sites qui rament en sirotant du liquide jaune.<br /> Sans rire, je ne connais pas un site capable d’encaisser 50x plus de connexions que prévu,<br /> Détrompez vous, selon l’habileté du programmeur, j’ai vu des rapports pire que ça. Et je ne compte même plus les sites qui rament déjà avec une charge nulle.<br /> Et pas besoin de grand chose pour ça. Il suffit juste d’un programmeur qui écrive un truc à la con ou qui configure mal sa base de données pour mettre à genoux le plus gros des serveurs.<br /> bon programmeur ou pas. Ils mettent en place un frontal simplifié dans certains cas d’alerte qu’ils savant générer beaucoup de trafic<br /> Il existe des techniques de programmation qui permettent de réduire la différence entre page statiques et pages dynamiques. Mais bon, il va de soi que c’est toujours du temps, de l’argent et de la compétence.<br /> mais cela ne suffit pas toujours… Quand il n’y a pas assez de bande passante, c’est foutu.<br /> Disons qu’on y réponds d’une autre façon. Mais ça serait déjà beau si la plupart des sites arrivaient à saturer leur connexion. Dans la plupart des cas, on en est quand même très, très, très, très loin. Il y a même des sites qui saturent déjà rien qu’a les regarder.
LeLapinou64
Moi perso, je suis tjs redirigé sur le site de délestage de meteofrance… Donc c’est signe que ca va pas encore très bien…
philumax
Moi, j’ai constaté une chose : en 2016, j’ai acheté un climatiseur. Je l’ai acheté 349€.<br /> C’était une erreur : ça fabrique autant de froid que de chaleur.<br /> Par hasard, sur un site de vente réputé, je l’ai vu en vente, cette année, juste avant la canicule : 798€.<br /> C’est exactement le même. Références et tout le toutim. Même marque.<br /> Ça vous interpelle ?
Highmac
@Elrix:<br /> Et toi, évite d’insulter les gens.<br /> Sinon Alerte Modérateurs !
Nmut
Ca s’appelle l’offre et la demande, plus une dose d’opportunisme…<br /> Et je rappelle que si ça se vend, c’est que très probablement parce certains s’achètent!
TheMatrix050
Les agriculteurs … ont parlent toujours d’eux comme si ont était les plus gros pollueur . Je suis moi même de ce métier . Et je ne suis pas d’accord avec toi , quand dis-tu des géant paquebot sur la mère ? des airbus qui volent au dessus de nos tête ?<br /> Sache une chose , si nous les agriculteurs ont produits moins , ont pourras mettre une pancarte à vendre sur la ferme.<br /> Ont dois produire une certaines quantités si ont veut être rémunérer un peut prêt bien
KlingonBrain
Moi ce qui me fait marrer ce sont les incultes de ton genre<br /> Il faut vraiment avoir un cerveau malade<br /> Tu devrais aller consulter.<br /> Ah ? Déjà en panne d’arguments ?<br /> Les écolo, quand on gratte un peu la couche de propagande, il ne reste que… de l’intolérance et du sectarisme que l’on mesure très bien au manque de respect pour ceux qui ne partagent pas leur opinion.
KlingonBrain
Mais oui bien sur, surtout dans des pays absolument pas prévus pour…<br /> Et la faute à qui ?<br /> On dira merci aux écolo ont poussé des normes pour rendre les logements “efficient en énergie” sans aucune réflexion. Ce qui la plupart du temps ruine complètement leur inertie thermique et rends ces logements invivables par forte chaleur, sauf à les climatiser.<br /> Tout ceux qui ont préféré des habitations traditionnelles à des “logements aux dernières normes énergétique” ont beaucoup moins souffert de la canicule.<br /> Voila un bon exemple montrant comment les écologistes nous poussent à la panique, à la précipitation, au n’importe quoi. Bref, tout le contraire de ce qu’il faudrait faire.<br /> A idées simplistes, solutions simplistes, précipitées… et inefficientes, voir contre productives.<br /> Et puis tu montres l’étendu de ton inculture scientifique : 50° peut être vivable comme cela ne peut plus l’être bien plus bas.<br /> Avant de parler d’inculture scientifique, je vous suggérerais de voyager pour étudier ce que font les peuples de différents pays chauds pour résister à la chaleur. Sans doute serez vous surpris de l’inventivité humaine.<br /> Pendant que les écologistes passent leur temps à faire de la propagande sur la fin du monde pour faire de belles carrières politiques, d’autres travaillent pour étudier des solutions.<br /> Je réitère mon propos : Ceux qui sauveront le monde sont les scientifiques, pas les propagandistes avec leur fascisme vert.<br /> Certaines régions du globe seront invivables (au sens premier du terme) au dessous de 50° à cause du fort taux d’humidité qui apparaîtra simultanément.<br /> Si certaines régions du globe deviennent invivables sans solution possible, l’homme n’y habitera plus. Mais il faut tenir compte aussi que certaines zones du globe qui sont actuellement trop froides deviendront alors plus habitables.<br /> Les populations se déplaceront progressivement ou réduiront leur natalité dans les zones inhospitalières. Il faut réaliser que le réchauffement n’arrivera pas en quelques années.<br /> Mais il est aussi très présomptueux de prédire par avance l’échec de la science à trouver des solutions.<br /> Nous en revenons donc au but de la propagande écologiste. A t’elle pour but de sauver le monde ? A t’elle pour but de susciter des solutions ? Ou est ce au contraire le vieux classique consistant à jouer sur les peurs pour assurer une manne confortable et de fabuleuses carrières à ceux qui en tirent les ficelles ?
Vanilla
Bonjour, par pitié corrige moi tous ces ONT en ON sans tous ces T inutiles et faux… pour que je puisse ensuite effacer ce message.<br /> Je sais qu’il y a d’autres fautes, mais voir autant de fois ONT, j’y arrive pas, ça m’écorche les yeux…<br /> Merci d’avance.
nikon561
les pollutions ne sont pas les memes. et pour l’agriculture, tout depend des cultures et des methodes. il est tout a fait possible d’avoir une agriculture qui demande peut d’eau, et respectueuse des sols, certains le font. d’autres choisissent de cultiver des especes tres consommatrices d’eau, ou d’utiliser des pesticides. et oui, les agriculteurs sont les premiers consommateurs de l’eau des nappes. a un moment, il y auras un choix a faire, soit les agriculteurs cessent de pomper, car il y seront obliger, soit il changent de cultures et reduisent les besoins en eau. apres ca peut etre volontaire, ou forcé, mais ca arriveras. d’une facon ou d’une autre. et donc potentiellement a leurs depends.
johnny
tu es plutot persistant comme troll. tu devrais retourner regarder Star Trek. Le monde réel a l’air trop compliqué pour toi.
carinae
oufff les fautes d’orthographes …<br /> Les agriculteurs font partie des principaux pollueurs comme beaucoup d’autres. et comme beaucoup d’autres secteurs certains essayent de faire un peu avancer les choses et de mieux produire. Aprés il est clair qu’il faudra trés certainement a un moment ou a un autre se poser la question de la légitimité de la production a outrance et de l’agriculture intensive…
carinae
alors concernant les normes des logements justement … elles sont bel et bien appliquées parce qu’il y a une prise de conscience écologique (et accessoirement financière) … Si elle n’avait pas eu lieu on aurait toujours autant de déperdition énergétique dans les logements … Pour régler un probleme … il faut bien prendre conscience qu’il est la.<br /> Sans parler de propagande écolo et tout et tout … il est bien clair qu’il faut remettre en cause notre mode de vie et mieux prendre en compte la nature … Si personne de fait rien que laisseront nous aux générations futures ? mais c’est sur celui qui part en vacances a l’autre bout du monde en avion ou en bateau il s’en fout …hein !
KlingonBrain
alors concernant les normes des logements justement … elles sont bel et bien appliquées parce qu’il y a une prise de conscience écologique (et accessoirement financière) … Si elle n’avait pas eu lieu on aurait toujours autant de déperdition énergétique dans les logements … Pour régler un probleme … il faut bien prendre conscience qu’il est la.<br /> Réalisez que les loi de la physique et la température de fonctionnement du corps humain ne changent pas. Donc il est parfaitement injustifié que les normes changent en permanence.<br /> La question est de savoir combien de normes et de décennies il leur faudra pour arriver à quelque chose qui soit un tant soit peu réfléchi et abouti.<br /> Et surtout, combien de choses il faudra jeter ou reconstruire pour y arriver. Avec tout l’argent que cela implique et le CO2 qui sera rejeté.<br /> N’importe quel étudiant sortant d’une école de commerce à appris que l’évolution des normes est juste un excellent moyen de faire du fric.<br /> Si on ne pose pas le fait qu’un minimum de réflexion s’impose avant de pondre une norme, l’écologie va juste devenir un excellent prétexte pour faire de l’obsolescence programmée et faire marcher le productivisme à fond les ballons, ce qui est totalement contre productif en terme d’écologie.<br /> Sans parler de propagande écolo et tout et tout … il est bien clair qu’il faut remettre en cause notre mode de vie et mieux prendre en compte la nature … Si personne de fait rien que laisseront nous aux générations futures ? mais c’est sur celui qui part en vacances a l’autre bout du monde en avion ou en bateau il s’en fout …hein !<br /> Le monde est hélas bien plus compliqué que vous ne l’imaginez à votre age. Et surtout plein de paradoxes…<br /> Pour comprendre le vrai problème, il faut réaliser que le manque d’écologie est une conséquence de la façon dont le système fonctionne. C’est un symptôme et non une cause.<br /> Si vous ne changez pas les causes qui engendrent le manque d’écologie, vous ne ferez jamais d’écologie.<br /> Tout ce que vous ferez, c’est permettre à des gens très malins de faire du fric, de belles carrières en faisant juste de la comm’ et du green washing. Voir même de détourner cette bonne cause à des fins de pouvoir personnel.<br /> Cela peut paraître contre intuitif pour les jeunes, mais en fait, il est totalement impossible de faire de l’écologie… en militant pour l’écologie. Parce que cela reviens à soigner un cancer en s’attaquant juste aux symptômes. Cela ne peut aboutir qu’a des résultats marginaux.<br /> Notez qu’il existe pleins de paradoxe de ce genre. Par exemple, le communisme qui aboutit à des pays autoritaire avec des dirigeants qui vivent dans des palais, ce qui est à peu près à l’opposé du sens du communisme.<br /> Pour faire vraiment de l’écologie, il faut remettre en cause le système de compétition productiviste mondialisé. Rappelez vous que c’est lui qui oblige des millions de gens à sauter dans leur voiture tous les matins pour aller produire quantité de choses parfaitement inutiles.<br /> Dans ce système, la possibilité de choix de l’individu et même des états est quasiment inexistant. Pour chaque individu, la seule possibilité de choix se résume à “Produit ou crève”. Voila le paradigme qu’il faut changer.
KlingonBrain
Déjà en panne d’argument ?<br /> Au passage, vous qui croyez avoir la vérité, vous réaliserez que dans la vraie vie, les gens perdent toujours avec l’age les belles certitudes qu’ils avaient en étant jeune.
barjy
J’ai du mal à saisir votre démarche.<br /> Ainsi, permettez-moi de vous demander : Remettez-vous en doute le fait que le climat change (se réchauffe) et/ou remettez-vous en doute le fait que ce changement soit dû à l’activité humaine ?<br /> Si oui, sur quelle base pouvez-vous prétendre cela alors que l’écrasante majorité des études scientifiques le démontre ?<br /> Si non, veuillez m’excuser de ne pas avoir compris votre propos.
KlingonBrain
Pour faire simple, non, je ne suis pas climatosceptique.<br /> Mais si vous êtes jeune, c’est normal que mon discours vous apparaisse complexe et difficile à comprendre car il ne correspond à aucun des clichés manichéens et simplistes habituels.<br /> Une opinion ne se résume pas à être juste pour ou contre quelque chose ni à être pour un parti politique donné. Parce que la vraie réalité de la vie et du monde sont beaucoup plus complexe que ce que les carriéristes politique vous vendent.<br /> Car il faut distinguer une idée et sa récupération politique à des fins mercantile et carriériste. On peut être pour quelque chose, mais contre ce que certains en font.<br /> Car la question que pose l’écologie, c’est de savoir comment faire de l’écologie dans un monde dont les priorités sont complètement ailleurs (fric, profit, carrière, compétition économique entre nations).<br /> Dit de manière simple, il y a plein de choses à changer avant de pouvoir prétendre faire de l’écologie, faute de quoi, le système financier détournera sournoisement toute aspiration écologique à son profit à coup de comm et de novlangue… en aboutissant au final à de l’anti écologie.<br /> Le manque d’écologie est le résultat d’un problème global bien plus grave.
barjy
Je vous saurais gré de cesser de faire valoir votre âge comme seul et unique argument (fallacieux au demeurant).<br /> Vous stigmatisez des « vendeurs de peur » que vous « avez connu », mais vous oubliez un peu hâtivement les cas où ces « peurs » se sont révélées véridiques.<br /> Par exemple, n’avez pas souvenir d’écolos moustachu sillonnant les campagnes pour parler des dangers du nucléaire ? Des « vendeurs de peur » eux aussi… jusqu’aux accident de Tchernobyl et de Fukushima !<br /> Vous ne pouvez pas contredire la réalité de la hausse niveau des océans, de la fonte des glaciers, de la baisse de la biodiversité, de la disparition de nombreuses espèces animales, …<br /> Les éléments que vous avancez relève de la rhétorique réactionnaire, par d’argument scientifiques.<br /> Votre opinion - car c’en est une - va à l’encontre de ce que je souhaite laisser à mes enfants et mes petits enfants.
KlingonBrain
Je vous saurais gré de cesser de faire valoir votre âge comme seul et uniquement argument<br /> Etant donné la quantité d’arguments que j’ai donné, votre attaque ad hominem manque quand même singulièrement de finesse.<br /> Quand à l’argument sur l’age, dommage que vous n’ayez pas compris. Parce que j’ai moi aussi cru (et voté) pour de belles idées il y a quelques décennies. Et je peux prédire très facilement ce que vous en penserez vous aussi un jour quand vous aurez<br /> été bien déçu.<br /> Vous stigmatisez des « vendeurs de peur » que vous « avez connu », mais vous oubliez un peu hâtivement les cas où ces « peurs » se sont révélées véridiques.<br /> Par définition, pour qu’on puisse récupérer et utiliser une cause à des fins carriériste et mercantile, il faut qu’il y ait une part de vérité à la base et quelque chose qui parle aux gens.<br /> J’ai vu passer des décennies de politique. Je reconnait de loin ceux qui passent leur temps à faire de la comm’, à agiter les peurs et faire de la propagande simpliste pour leur propre compte et leur petite carrière plutôt que de travailler vraiment sur des solutions concrètes qui font avancer les causes.<br /> Au passage, aujourd’hui tout le monde à bien conscience que le nucléaire est dangereux. Mais ce n’est pas pour autant que dans le contexte actuel, on puisse s’en passer de manière aussi simple qu’une certaine propagande veut nous le faire croire. C’est facile d’agiter les peurs et de jouer les “yaka, faut-qu’on”, mais beaucoup moins d’apporter des vraies solutions réalistes pour faire avancer les choses.<br /> Parce que la propagande, c’est beau, mais quand il faudra payer vraiment pour le démantèlement des centrales et aller bosser dans la radioactivité pour découper tout ça, on verra concrètement qui se portera volontaire. On verra combien de beaux parleurs y enverront leurs enfants.<br /> Vous ne pouvez pas contredire la réalité de la hausse niveau des océans, de la fonte des glaciers, de la baisse de la biodiversité, de la disparition de nombreuses espèces animales, …<br /> Les éléments que vous avancez relève de la rhétorique réactionnaire, par d’argument scientifiques.<br /> En parlant de rhétorique… voila maintenant, le truc bien primaire appelé technique de l’amalgame et de la diabolisation. Si tu n’est pas d’accord avec la propagande écolo commerciale qui sauve(soit disant) les oursons et les petits oiseaux, alors tu est FORCEMENT un méchant réac climatosceptique qui verse de l’huile de vidange sur les pelouses en qui tue les maman biches en prenant plaisir à rendre les faons orphelins.<br /> Et cela même si vous n’êtes même pas climato sceptique, ni réactionnaire, ni même contre l’écologie (la vraie).<br /> Quand on atteint ce niveau la, je crois que ça ne mérite pas que je consacre plus de temps.<br /> Votre opinion - car c’en est une - va à l’encontre de ce que je souhaite laisser à mes enfants et mes petits enfants.<br /> Non, vous n’avez pas du tout compris mon opinion, mais alors pas du tout. Ce que vous faites, c’est essayer de me coller dans une case avec une vision binaire (pro/anti). Je m’arrête la.
barjy
SI je n’ai pas compris votre opinion c’est peut être que vous l’avez mal exprimé. Quant à l’attaque “ad hominem”, non seulement je ne vois pas en quoi cela en est une (revoyez votre définition) mais c’est vous qui n’avez de cesse de répéter à vos interlocuteurs que “leur jeunesse” fait qu’ils ne comprennent rien à rien… et dans votre version initiale de votre réponse, vous prenez encore à nouveau soin de me préciser “Et repensez à mes paroles dans 15 ou 20 ans…”.<br /> Face aux faits, vous n’opposez rien d’autre que votre opinion.<br /> Vous me parlez d’arguments, mais je ne vois que des formules de rhétorique, que je qualifie de réactionnaire. Vous n’utilisez aucun fait, juste des sophisme… effectivement, je pense qu’il vaut mieux pour vous de mettre en pratique votre décision: " Je m’arrête la."
KlingonBrain
SI je n’ai pas compris votre opinion c’est peut être que vous l’avez mal exprimé.<br /> C’est à vous aussi de faire un peu d’efforts. Je ne peux pas vous obliger à comprendre contre votre gré.<br /> mais c’est vous qui n’avez de cesse de répéter à vos interlocuteurs que “leur jeunesse” fait qu’ils ne comprennent rien à rien… et dans votre version initiale de votre réponse, vous prenez encore à nouveau soin de me préciser “Et repensez à mes paroles dans 15 ou 20 ans…”.<br /> Vous faites l’erreur de croire que l’intelligence peut remplacer l’expérience. Et nier qu’on en sait (le plus souvent) plus sur le fonctionnement du monde à 80 ans qu’a 20 défie toute notion de bon sens. De fait, il y a des propos qui sont difficile à comprendre quand on est jeune. Mais c’est parfois possible en faisant un effort. Contrairement à ce que vous pensez, il est très utile de savoir qu’il y a quelque chose à comprendre que l’on ignore.<br /> Même si cela vous agace, votre incapacité à comprendre mes propos viens de votre mode de pensée. Vous vous accrochez à une façon de penser simpliste et manichéenne (de jeune)alors que le monde réel est incroyablement plus compliqué et plein de paradoxes.<br /> Et vous serez juste déçu comme l’ont été des millions de jeune de chaque génération qui ont voulu changer le monde avec des utopies simplistes… sans jamais y parvenir.<br /> Parce qu’on ne peut pas changer ce qu’on ne comprends pas.<br /> Vous n’utilisez aucun fait, juste des sophisme…<br /> Si vous vous attendez à trouver des formules mathématiques assorties de démonstrations prouvant le fonctionnement de la société humaine, je pense que vous serez déçu.<br /> On sait comment le monde fonctionne après une vie passée à rouler sa bosse. Il n’y a pas de méthode miracle, ni de raccourci.<br /> Face aux faits, vous n’opposez rien d’autre que votre opinion.<br /> Vous me parlez d’arguments, mais je ne vois que des formules de rhétorique, que je qualifie de réactionnaire. Vous n’utilisez aucun fait, juste des sophisme…<br /> La politique est affaire d’opinions, pas de preuves mathématiques.<br /> Les seuls faits tangibles pouvant être traités par un mode de raisonnement purement cathésien sont les données scientifiques sur le climat. Et n’étant pas climato-sceptique, je ne les conteste pas.<br /> La différence entre vous et moi, c’est qu’a votre age, vous croyez encore pouvoir faire changer le monde avec des idées simplistes vendues par des propagandistes.<br /> A mon age, on sait que cela ne mène à rien. Vous ne ferez qu’alimenter le green business, les carriéristes, le Green Washing, les banques et la pseudo écologie qui s’enrichira sur votre engouement… et ne fera rien, ou très peu.<br /> Si vous ne remettez pas en cause d’abord la mondialisation, le paradigme du “tout profit”, l’économie de croissance continue, vous ne changerez absolument rien. Car ce système interdit tout changement réel de mode de vie, donc tout changement écologique réel.<br /> Ecoutez et lisez ce que disent les vrais écologistes qui sont des alter mondialistes, pas les démagogues européo-mondialistes. Vous aurez alors une chance de commencer à comprendre.
barjy
Encore une fois vous faites passez l’expérience (l’âge) comme plus important que la connaissance scientifique. Vous continuez à croire que “je suis un jeune” qui sera "déçu comme l’ont été des millions de jeune de chaque génération " alors que vous ne connaissez pas mon âge (et mon âge n’a aucun intérêt dans notre échange).<br /> Je pense aussi que les combats politiques - même utopiques - ont leur place dans la société ; que la jeunesse n’a certes pas la sagesse que nous avons obtenu avec les années, mais elle à la fougue, la rage, l’envie de faire avancer les choses… fougue que vous avez perdue depuis bien longtemps !<br /> Vous continuez à penser que vos propos sont si limpides que si votre interlocuteur ne les interprète pas correctement, c’est forcément de sa faute aucunement de la vôtre ! Quelle condescendance !<br /> Nous pouvons nous retrouver sur la remise en cause du néo-libéralisme, la décroissance soutenable, … mais ce n’est pas « mon âge » ou mon « expérience » qui parle mais bel et bien mes connaissances en sciences économiques ou les conclusions qui s’imposent de la lecture de méta-analyses sur le changement climatique.<br /> Pour finir, votre argument de l’âge, je vais gentiment vous le retourner contre vous parce qu’il commence sérieusement à me casser les roubignolles !<br /> Comment osez-vous donnez des conseils sur les meilleurs moyens de faire bouger les choses alors que – malgré votre grande expérience et une vie entière à rouler votre bosse – avez été totalement incapable de laisser aux jeunes générations une situation meilleurs que celle dont vous avez hérité ?<br /> Vous avez laissez s’accumuler les dettes, les pollutions, les inégalités, l’injustice sociale, … sans avoir été capable d’améliorer quoi que ce soit et vous venez maintenant faire la morale « aux jeunes » sur leurs combats !<br /> Alors je terminerais par un ad personam bien violent : reprenez votre place de vieil aigri qui pense tout savoir dans votre canapé et laissez les jeunes essayer de construire LEUR avenir en ne commettant pas les mêmes erreurs que celles que vous avez faites !
KlingonBrain
Encore une fois vous faites passez l’expérience (l’âge) comme plus important que la connaissance scientifique.<br /> Je ne vois pas l’intérêt d’opposer connaissance et expérience puisque les deux se complètent pour former une synergie. Et le temps offre la encore un immense avantage pour ceux qui savent en profiter et devenir multidisciplinaire.<br /> Pour ce qui est des sciences, on a tous eu notre période “les sciences c’est magique”. Le problème, c’est que les sciences fondamentales ne sont pas une baguette magique omnipotente qui permet de régler tous les problèmes du monde.<br /> Car les mécanismes qui font réellement tourner le monde sont plutôt liés à la psychologie et la sociologie humaine. Un domaine ou les sciences fondamentales ont une utilité limitée. Parce que le comportement humain produit des phénomènes d’une grande complexité qui interagissent de manière encore plus complexe dans les différentes strates de la société. On parle d’un modèle d’une effroyable complexité qui est en grande partie informel et impossible à formaliser. Il faut énormément de temps, d’observation et de réflexion pour comprendre le fonctionnement du monde.<br /> alors que vous ne connaissez pas mon âge (et mon âge n’a aucun intérêt dans notre échange).<br /> Avec le temps, on apprends facilement à reconnaître la forme de pensée particulière qui est propre à chaque age. C’est globalement pertinent, même si bien évidement, dans la vie il existe toujours des exceptions. Par exemple, des vieux immatures ou des jeunes qui ont une maturité bien plus grande que leur age.<br /> Je pense aussi que les combats politiques - même utopiques - ont leur place dans la société ; que la jeunesse n’a certes pas la sagesse que nous avons obtenu avec les années, mais elle à la fougue, la rage, l’envie de faire avancer les choses… fougue que vous avez perdue depuis bien longtemps !<br /> Rassurez vous, je le pense aussi. Mais vous comprendrez avec le temps combien il est frustrant de voir les utopies se briser. Car le monde a aussi besoin de progrès, de changement.<br /> Et c’est particulièrement vrai aujourd’hui ou le monde crève de son conservatisme à tous les niveaux à une époque ou les progrès technologiques rendent des évolutions nécessaires.<br /> Et si beaucoup de vieux ont (hélas) perdu la fougue, c’est parce qu’ils se sont résignés de guerre lasse.<br /> Ce qu’on apprends avec le temps, c’est que les belles intentions ne suffisent pas. Il ne suffit pas juste de rêver ni de partager ce rêve avec une partie de sa génération.<br /> Il faut comprendre que chaque catégorie d’age, chaque classe sociale aura un angle de vue différent sur la question. Il faut arriver à comprendre tout le monde et à satisfaire tout le monde.<br /> Réalisez que pour l’écologie, une très grande partie de la population s’en moque totalement car ils ont des problèmes de survie bien plus immédiats. Si vous ne réglez pas ces problèmes d’abord, vous ne leur parlerez jamais d’écologie.<br /> Et les conservateurs n’ont eux non plus pas toujours entièrement tort. Ceux qui ont de la maturité et une culture de l’histoire savent que les utopies les plus fabuleuses peuvent aboutir aux pires enfers dans la pratique.<br /> J’imagine qu’a ce stade, tout cela doit vous sembler contradictoire. Mais ainsi est la vie, pleine de paradoxes et de contradictions. Et c’est justement pour cela qu’il est difficile de changer les choses et de convaincre l’ensemble de la société du bien fondé de ces changements.<br /> Vous continuez à penser que vos propos sont si limpides que si votre interlocuteur ne les interprète pas correctement, c’est forcément de sa faute aucunement de la vôtre ! Quelle condescendance !<br /> Encore une fois, détrompez vous. Il n’y a aucune condescendance. Et encore moins l’idée que mes propos seraient limpides et faciles à comprendre. Simplement le constat qu’il y a des prérequis nécessaires à tout enseignement.<br /> Pour le reste, comprenez que les gens ont le droit d’exprimer leur opinion personnelle sans aucune obligation de la justifier (sinon le vote n’existerait pas).<br /> Quand les gens font l’effort de les expliquer sur leur temps libre et sans aucune rémunération, il faut considérer cela comme un cadeau.<br /> Vous ne pouvez pas leur reprocher de n’être pas assez bon pédagogue, ni que cela n’est pas adaptés à votre niveau. C’est à vous de faire les efforts si vous voulez espérer comprendre.<br /> Plus vous voudrez progresser dans la compréhension du fonctionnement du monde, plus il vous faudra arriver à comprendre avec le peu que vous arriverez à glaner. Parce que ceux qui ont du pouvoir et les clé du système n’ont aucun intérêt à vous révéler comment on peut agir sur le monde. Ils vous en diront le moins possible. A vous d’être perspicace.<br /> Mon conseil est d’apprendre à écouter plus et réfuter moins. D’abord il faut comprendre. Après, il sera toujours temps de rejeter ce que vous estimerez ne pas vous convenir.<br /> Réalisez aussi que plus les sources d’informations sont faciles à comprendre, plus elles ont fait l’objet de travail de marketing. Le travail c’est de l’argent. Et l’argent… cela veut dire que quelqu’un a un intérêt à financer, ce qui n’est pas toujours sans arrière pensée. La propagande naît de cela. C’est la “malbouffe” du domaine de la politique.<br /> Nous pouvons nous retrouver sur la remise en cause du néo-libéralisme, la décroissance soutenable, … mais ce n’est pas « mon âge » ou mon « expérience » qui parle mais bel et bien mes connaissances en sciences économiques ou les conclusions qui s’imposent de la lecture de méta-analyses sur le changement climatique.<br /> Vous parlez comme si la science imposait cette conclusion de manière catégorique et indiscutable.<br /> Mais remarquez que beaucoup d’économistes ne partagent pas cette conclusion.<br /> En ce qui concerne l’économie, nous parlons d’une science humaine, ce qui implique la possibilité de plusieurs angles de vue très différents. On est dans le domaine de l’opinion, pas de la démonstration formelle et irréfutable.<br /> Pour finir, votre argument de l’âge, je vais gentiment vous le retourner contre vous parce qu’il commence sérieusement à me casser les roubignolles !<br /> Donc c’est un excellent moyen de vous pousser à réfléchir <br /> Et vous seriez surpris de savoir à quel point c’est symptomatique de notre époque.<br /> Les générations récentes semblent avoir un problème particulier avec l’idée qu’elles ont des choses à apprendre des anciens.<br /> Pourtant, du temps de ma jeunesse, c’était une chose qui nous paraissait plutôt aller de soi. Et une fois compris cela, on progressait en se nourrissant de leur sagesse. Cette sagesse qui est transmise de génération en génération contient en quelque sorte les “plans” de notre société. La raison d’être de tout ce que l’humanité à fait.<br /> Si vous ignorez la raison d’être de quelque chose, vous êtes incapable de le changer de façon pertinente.<br /> La révolution numérique à vraisemblablement introduit un “bug” dans la matrice. A cause de cela, beaucoup de jeunes regardent leurs parents de manière condescendante, comme si c’étaient des ignares.<br /> Et au fond, c’est vrai qu’aujourd’hui et contrairement au passé, les jeunes savent des choses que beaucoup d’anciens ignorent (pas tous, cependant).<br /> Le problème, c’est que les jeunes ont perdu conscience qu’ils ignorent des choses essentielles pour construire leur propre futur.<br /> Parce que vu la complexité de la situation actuelle, les solutions qu’il faut appliquer sont bien plus complexes que ce que la majorité des jeunes imaginent. Ce que l’on peut lire dans la propagande simpliste est inapplicable en l’état.<br /> Comment osez-vous donnez des conseils sur les meilleurs moyens de faire bouger les choses alors que – malgré votre grande expérience et une vie entière à rouler votre bosse – avez été totalement incapable de laisser aux jeunes générations une situation meilleurs que celle dont vous avez hérité ?<br /> Ce n’est pas aussi simple.<br /> Il faut réaliser qu’a une époque, les gens ont réussi à le faire. La France était un pays ou l’on vivait très bien. Ce qui a rendu les générations suivantes beaucoup plus préoccupées par leur petite réussite que par le sort commun, la défense des libertés, de la démocratie ou de l’égalité sociale.<br /> Les jeunes d’aujourd’hui sont bien plus égoïstes que ceux du passé (regardez, aujourd’hui, tout le monde ne pense qu’a se payer son petit smartphone en se foutant du sort des SDF, c’est triste).<br /> Et sur le plan écologique, demandez vous qui a connu une époque bien plus écologique ou tout le monde n’avait pas de voiture, ou l’on ne prenait pas l’avion pour partir en vacances (quand on partait) ou l’on n’importait pas des merdouilles jetables par milliers de conteneurs, ou les biens étaient durables et produits localement, ou beaucoup de gens n’avaient pas l’eau courante.<br /> Les jeunes d’aujourd’hui veulent donner des leçons de morale aux générations précédentes, mais ils consomment et vivent comme des gens de leur temps. Si on forçait tout ceux qui ont des belles idées à vivre de la manière écologique que nous avons connu, ça rigolerait beaucoup moins (Cela peut vous étonner, mais il y a encore dans les campagnes des anciens qui vivent ainsi). Et je ne parle même pas du service militaire qui avait un rôle de déverminage de l’éducation et d’apprentissage de la vie collective.<br /> Alors je terminerais par un ad personam bien violent : reprenez votre place de vieil aigri qui pense tout savoir dans votre canapé et laissez les jeunes essayer de construire LEUR avenir en ne commettant pas les mêmes erreurs que celles que vous avez faites !<br /> Si seulement cela pouvait être vrai.<br /> Le problème, c’est que la situation actuelle est la conjonction catastrophique d’un nombre hallucinant de problèmes et de changements sociétaux qui arrivent tous en même temps.<br /> Même si toutes les générations unissaient leur savoir et leurs efforts, il n’est pas certain qu’on s’en sortirait.<br /> Mais comme ça ne sera pas le cas. Et qu’en plus, les intérêts financiers ont déjà gangrené la partie, l’issue ne fait guère de doute.<br /> Il se produira ce que je vois ait prédit au départ de ce sujet, à savoir qu’il faudra très longtemps à l’humanité pour évoluer, comprendre ce qu’il faut faire et sortir de l’immobilisme.<br /> Mais je conçoit que ce réalisme ne soit pas forcément facile à entendre. Un jeune m’a dit un jour “Je sais très bien que tu as complètement raison, mais j’ai besoin de rêver encore un tout petit peu pour être motivé et arriver à me lever le matin”.<br /> Sur ce, je me retire car il faut bien terminer cette discussion. Nous avons raisonnablement fait le tour du sujet et je ne peux pas malheureusement pas y consacrer davantage de temps.<br /> Je vous souhaite donc une bonne soirée et une bonne continuation.
barjy
Vous êtes persuadé d’avoir raison sur tout, et rien ne peut vous ébranler dans vos convictions. Mais vous vous trompez sur toute la ligne, surtout lorsque vous cherchez à faire le professeur!<br /> KlingonBrain:<br /> Avec le temps, on apprends facilement à reconnaître la forme de pensée particulière qui est propre à chaque age.<br /> Pouvez vous me dire quel âge j’ai alors? Ainsi que le votre?
barjy
Et bien alors “mon vieux”? on ose pas afficher son age devant tout le monde ?<br /> Tu commençais vraiment à avoir du mal à justifier ton raisonnement circulaire du type “si des jeunes pensent comme moi c’est qu’ils sont mature” ou “si des vieux pensent pas comme moi c’est qu’il sont immature”…<br /> Si au moins tu pouvais enfin descendre du piédestal que tu t’es toi même construit, et ouvrir les yeux sur les argument fallacieux que tu utilise à tout crins ça serait déjà une bonne chose!
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Adoption de la loi sur le droit voisin : qu'est-ce que cela signifie pour la presse en ligne ?
🔥 Bon plan Amazon : enceintes multiroom Bose Soundtouch 10 à 209€ au lieu de 349€
🔥 Soldes Amazon : écouteurs bluetooth sans fil Bang & Olufsen Beoplay E8 à 288€ au lieu de 350€
Uber Eats va devoir faire face à une action collective en France
Rutger Hauer, célèbre pour son rôle de réplicant dans Blade Runner, s'est éteint
Samsung lancerait bientôt un Samsung Galaxy Book S, un PC 2-en-1 sous Windows
🔥 Soldes Amazon : Souris Logitech MX Master AMZ à 49,99€ au lieu de 89,99€
Honor annonce un ultrabook de 16.1 pouces nommé... MagicBook Pro (ça ne s'invente pas)
Pokémon Masters débarque sur le Play Store (et vous pouvez déjà vous préinscrire)
Cambridge Analytica pourrait coûter 100 millions de dollars supplémentaires à Facebook
Haut de page