Etude : WiFi et ordinateurs portables, mauvais pour la fertilité ?

Par
Le 01 décembre 2011
 0
00fa000004793654-photo-ordinateur-portable-genoux.jpg
Selon une étude menée par des chercheurs américains et argentins, l'usage d'une connexion WiFi sur un ordinateur portable aurait des conséquentes négatives sur la fertilité masculine, en endommageant l'ADN et la mobilité des spermatozoïdes.

Messieurs, attention : si vous utilisez un ordinateur portable relié au Net par le WiFi, il vaudrait mieux éviter de poser votre machine directement sur vos genoux. L'étude, publiée dans la revue médicale Fertility and Sterility, a consisté à installer des échantillons de sperme issus de 29 hommes en bonne santé sous un netbook connecté en WiFi : en quatre heures, « 25% des échantillons de semence ne sont plus mobiles, et 9% ont subi des dommages ADN » explique le rapport. Les échantillons-témoins, éloignés de l'ordinateur, ne comptent que 14% d'immobilité et des dommages ADN minimes (3%) sur la même période.

Outre le WiFi, la chaleur dégagée par le netbook a également une part de responsabilité, mais les chercheurs ont pris le temps de réaliser l'expérience avec des ordinateurs n'utilisant par de connexion sans fil, et ont relevé des dommages moindres.

« Nos données suggèrent que l'utilisation d'un ordinateur portable connecté sans fil à Internet, et placé à proximité des organes reproducteurs mâles, peut diminuer la qualité du sperme humain » conclut l'étude. « A l'heure actuelle, nous ne savons pas si cet effet est induit par tous les ordinateurs portables connectés en WiFi à Internet, ou quelles conditions d'utilisation accentuent cet effet ». Selon les chercheurs, la réponse pourrait se trouver dans les radiations électromagnétiques émises par le WiFi. D'autres expériences seront nécessaires pour aller plus loin, mais en attendant, sans doute vaut-il mieux prévenir que guérir.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Internet

scroll top