Scandale pour Instagram ? HYP3R, un partenaire publicitaire lui a volé des millions de données

Yvonne Gangloff Contributrice
08 août 2019 à 17h12
0
Instagram

À force d'être pris sous son aile, Instagram évolue un peu trop comme Facebook et fini lui aussi par être confronté à des soucis de protections des données de ses utilisateurs.

HYP3R est un partenaire publicitaire d'Instagram mais aussi de Facebook. Or une enquête révèle que ce partenaire a collecté et stocké les données - incluant stories et localisations - de millions de personnes, présentes sur Instagram.

HYP3R a profité d'une mauvaise configuration et d'un manque de contrôle


Dans la publication de son long travail d'enquête, Business Insider nous apprend que HYP3R est une plateforme de marketing américaine, basée à San Francisco. Depuis sa création, en 2015, elle permet aux entreprises de « déverrouiller des données de géolocalisation afin de cibler et fidéliser des clients potentiels ». La société surveille donc l'ensemble des posts d'Instagram, mais aussi de Facebook, dont elle est également partenaire ; elle vise à proposer aux utilisateurs des publicités ciblées en fonction des lieux qu'ils visitent et de leurs profils.

Cependant, la société a voulu aller plus loin que ce qu'elle était autorisée à faire sur Instagram. HYP3R a profité de son accès privilégié ainsi que d'une faille de configuration et d'un manque de surveillance d'Instagram pour se servir dans les données d'utilisateurs et en sauvegarder certaines, telles des stories et autres informations de localisation.

L'entreprise a ensuite été en mesure de créer des bases de données avec l'ensemble des informations volées, incluant notamment celles concernant les centres d'intérêts et les lieux visités par des millions d'utilisateurs. HYP3R s'est d'ailleurs servie d'une intelligence artificielle pour reconnaître le contenu des images partagées et ainsi construire au mieux les profils types des utilisateurs.

Instagram met fin aux contrats passés avec HYP3R


À en croire HYP3R, l'entreprise n'aurait rien fait de mal : elle part du principe que ces données étaient publiques et qu'elle n'était donc pas tenue de demander une autorisation à Instagram pour s'en servir.

Mais la plateforme marketing a utilisé différents moyens pour contourner les règles imposées par le réseau social et accéder aux données.

Si on ignore aujourd'hui la quantité exacte de données collectées et stockées par HYP3R, on sait qu'Instagram a coupé court à leur collaboration. Peu de temps après avoir reçu les informations de Business Insider, le réseau social a envoyé une lettre de cessation et d'abstention à l'entreprise, confirmant ainsi les infractions de la start-up.

Si Instagram est considérée comme une entreprise distincte de Facebook, ce vol de données arrive tout de même tout juste un an après le scandale d'utilisation des données par Cambridge Analytica. Cela n'augure donc rien de bon, ni pour Instagram, ni pour sa maison mère, qui devraient désormais alerter les utilisateurs concernés.

Le réseau social a d'ores et déjà annoncé avoir modifié sa configuration, de façon à ce que d'autres entreprises ne réitèrent pas des actes similaires.

Source : Business Insider
3 réponses
4 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top