Une start-up russe, Thngs, veut devenir le Wikipédia des objets

03 décembre 2016 à 14h46
0
Vous connaissez sans aucun doute Wikipédia, le projet encyclopédique ouvert et d'envergure mondiale que tout le monde consulte désormais, parfois un peu trop (note aux étudiants : Wikipédia ne doit pas apparaître dans vos sources lors de vos recherches et exposés). Mais connaissez-vous Thngs ?

Thngs est un projet qui nous vient directement de Russie, plus précisément de Moscou. Principale différence : si Wikipédia est une fondation à but non lucratif, Thngs est une véritable start-up qui vise à faire de l'argent.

Thngs : un Wikipédia des objets physiques ?

Lorsque l'on va sur le site de Thngs, on comprend tout de suite de quoi il en retourne : la start-up est en train de créer une véritable base de données scientifique des objets physiques ayant existé. On y trouve de tout, de l'iPod, même son prototype, aux calculateurs des années 70. Mais également des voitures, le satellite Sputnik, des assiettes...

Tout objet a vocation à se retrouver cataloguer sur thngs.co, afin qu'il ne tombe pas aux oubliettes. Etant donné la rapidité avec laquelle les objets sont rendus obsolètes aujourd'hui, le premier iPhone ne date que de 2007 et on en est à des années-lumières aujourd'hui, l'idée n'est pas malvenue. Surtout que les photos sont de très haute qualité et que les objets sont accompagnés de toutes les informations utiles comme le constructeur, les dimensions, le poids...

0320000008609190-photo-thngs.jpg

Bientôt un service de vente d'images ?

Si thngs.co est un site gratuit, la start-up compte bien devenir rentable malgré un manque d'investissement. Les fondateurs, que Techcrunch a rencontrés, ont déclaré qu'en Russie, il est difficile de réaliser une levée de fonds. Ils auraient en revanche des ouvertures et des investisseurs potentiels aux États-Unis, mais ils devraient déménager pour ça.

Thngs espère bientôt être utilisé par les musées, qui peuvent se servir de cette start-up et de ses offres pour réaliser des collections virtuelles et même vendre des images via des banques d'images par exemple.

En attendant, le site thngs.co est une mine d'or d'objets divers à découvrir...


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top