Une start-up russe, Thngs, veut devenir le Wikipédia des objets

le 03 décembre 2016 à 14h46
0
Vous connaissez sans aucun doute Wikipédia, le projet encyclopédique ouvert et d'envergure mondiale que tout le monde consulte désormais, parfois un peu trop (note aux étudiants : Wikipédia ne doit pas apparaître dans vos sources lors de vos recherches et exposés). Mais connaissez-vous Thngs ?

Thngs est un projet qui nous vient directement de Russie, plus précisément de Moscou. Principale différence : si Wikipédia est une fondation à but non lucratif, Thngs est une véritable start-up qui vise à faire de l'argent.

Thngs : un Wikipédia des objets physiques ?



Lorsque l'on va sur le site de Thngs, on comprend tout de suite de quoi il en retourne : la start-up est en train de créer une véritable base de données scientifique des objets physiques ayant existé. On y trouve de tout, de l'iPod, même son prototype, aux calculateurs des années 70. Mais également des voitures, le satellite Sputnik, des assiettes...

Tout objet a vocation à se retrouver cataloguer sur thngs.co, afin qu'il ne tombe pas aux oubliettes. Etant donné la rapidité avec laquelle les objets sont rendus obsolètes aujourd'hui, le premier iPhone ne date que de 2007 et on en est à des années-lumières aujourd'hui, l'idée n'est pas malvenue. Surtout que les photos sont de très haute qualité et que les objets sont accompagnés de toutes les informations utiles comme le constructeur, les dimensions, le poids...

0320000008609190-photo-thngs.jpg

Bientôt un service de vente d'images ?



Si thngs.co est un site gratuit, la start-up compte bien devenir rentable malgré un manque d'investissement. Les fondateurs, que Techcrunch a rencontrés, ont déclaré qu'en Russie, il est difficile de réaliser une levée de fonds. Ils auraient en revanche des ouvertures et des investisseurs potentiels aux États-Unis, mais ils devraient déménager pour ça.

Thngs espère bientôt être utilisé par les musées, qui peuvent se servir de cette start-up et de ses offres pour réaliser des collections virtuelles et même vendre des images via des banques d'images par exemple.

En attendant, le site thngs.co est une mine d'or d'objets divers à découvrir...


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Insolite
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Google Assistant : la mémorisation automatique du stationnement réactivée
Iliad, maison mère de Free, partenaire du projet de cryptomonnaire de Facebook
Salon du Bourget - L’avion électrique d’easyJet et de Wright Electric dans les airs dans 10 ans
L'application de bureau Twitter de nouveau disponible pour les utilisateurs de macOS
Une base de données laisse filer les informations professionnelles d'1,6 million de personnes
L'application Google teste l'affichage des signets pour ses résultats vidéo
Huawei s'attend à une
Le Motorola One Action fuite : triple module photo, écran 21/9 et SoC Exynos à prévoir
Google est un mauvais copieur, piégé par Genius, à qui il vole les paroles de chanson
Nintendo, suite : les deux nouveaux modèles de Switch seraient entrés en production
scroll top