Pour Google Translate, la Russie est le Mordor de Tolkien (maj)

07 janvier 2016 à 15h42
0
Mise à jour en bas de page avec une déclaration de Google


Google a corrigé un bug au sein de son outil de traduction automatique, lequel ne dépeignait pas une très belle image de la Fédération de Russie.

Bug ou hack ? La question mérite d'être posée. En effet, l'outil Google Translate affichait des résultats pour le moins surprenants lorsqu'une traduction était effectuée entre les langues ukrainiennes et russes. Or comme on le sait, les relations entre les deux pays sont particulièrement tendues depuis que la Russie s'est octroyée le territoire de la Crimée l'année dernière, autrefois détenue par l'Ukraine.

Lorsque les internautes tentaient de traduire le terme Fédération de Russie de l'ukrainien vers le russe, ils obtenaient une traduction de Mordor. Le Mordor, ou le Pays Noir, est un royaume fantastique découlant de l'imagination de J.R.R Tolkien dans Le Seigneur des Anneaux. C'est notamment là où vit Sauron, le Seigneur des Ténèbres.

010E000008301822-photo-google-translate.jpg
Mais, le bug (ou la plaisanterie) ne s'est pas arrêté là. En effet, d'après la BBC, qui rapporte l'information, la traduction de Russes se transformait en Occupants et Sergey Lavrov, ministre des Affaires étrangères de Russie, obtint le surnom de petit cheval triste.

Google affirme pourtant que son outil de traduction fonctionne sans aucune intervention humaine. Un algorithme passe au crible « des centaines de millions de documents pour l'aider à retourner la meilleure traduction », explique la société au Guardian. Reste que les internautes ont tout de même la possibilité de suggérer manuellement une traduction jugée plus appropriée selon eux. On imagine donc que ce dispositif a été largement détourné.

Mise à jour

Un porte-parole de Google nous fait parvenir la réaction officielle de la société :

« Google Traduction est un traducteur automatique -- il recourt à la technologie sans intervention humaine. Lorsque Google Traduction génère une traduction, l'outil recherche des schémas parmi des millions de documents pour l'aider à déterminer quelle est la meilleure traduction. Mais la traduction automatique est très difficile, comme le sens des mots dépend du contexte dans lequel ils sont utilisés. Cela veut dire que toutes les traductions ne sont pas parfaites, et qu'il y a parfois des erreurs ou des mauvaises traductions. Nous œuvrons toujours à les corriger aussi vite que possible lorsqu'elles sont portées à notre connaissance ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top