Insolite : stocker toutes sortes de données sur YouTube

Un étudiant de l'université Virginia Tech aux États-Unis a récemment développé un outil permettant de stocker n'importe quel type de données, et pas seulement de la vidéo, sur YouTube.

05964948-photo-qr-code.jpg

« Avez-vous déjà pensé à stocker des données chiffrées dans une vidéo ? » C'est ce que s'est demandé Erdem Memisyazici, un étudiant de l'université polytechnique de Virginie, Virginia Tech. Il sait que ce n'est pas une bonne solution, mais il a néanmoins relevé le défi.

YouTube accueille chaque jour des gigaoctets et des gigaoctets de données, jusqu'à présent exclusivement sous forme de milliers et milliers d'heures de vidéo. Pour détourner la fonction première du service de vidéo à la demande de Google, l'étudiant a eu recours au code QR.

Ces code-barres en deux dimensions peuvent contenir un maximum de 4 Ko, mais en en affichant 30 par seconde pendant plusieurs heures, ce que permet YouTube, on peut stocker plusieurs gigaoctets. Il faut encoder ses données à l'aide d'un outil, publier la vidéo sur YouTube, puis la décoder à l'aide d'un autre outil. Mais entre les 7 à 30% de redondance des codes QR et le poids que prennent ces codes une fois convertis en images animées, la méthode n'est pas franchement rentable.

Qu'importe, c'est une preuve de concept (proof of concept) amusante qui pourrait inspirer d'autres utilisations plus utiles, qui sait ? Le code source des deux outils, développés en Java, est disponible à cette adresse.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

La monnaie virtuelle d'Amazon disponible aux Etats-Unis
Samson Expedition Express : une enceinte de sono Bluetooth
Mission Lescure : après les propositions, les réactions
Motorola Solutions va licencier 58 des 110 salariés d'Aix-en-Provence
La mission Lescure défend la copie privée et propose une taxe sur les terminaux connectés
La mission Lescure donne la riposte graduée au CSA et met fin à la Hadopi
CyanogenMod 10.1 : la ROM alternative Android 4.2 bientôt finalisée
NTT Docomo prend 7% de Pioneer et devient le 2e actionnaire
Sony prépare une liseuse numérique au format A4
Bill Gates aurait aimé avoir
Haut de page