Les vélos électriques de Harley-Davidson débarquent en Europe

06 août 2021 à 15h35
13
Serial 1 © Serial 1
Serial 1

Quelques mois après leur arrivée aux Etats-Unis, les vélos électriques de la société Serial 1 Cycle Company, lancée par le constructeur de motos Harley-Davidson, vont faire leur arrivée en Europe avec trois modèles.

Il sera possible d’acheter ces vélos électriques haut de gamme dans 18 pays européens, dont la France, dès cet été.

Des vélos au top de la technologie

Lancé d’abord en interne chez Harley-Davidson, le projet Serial 1 (en référence au tout premier modèle de moto de la célèbre marque, sorti en 1903) de vélos électriques est rapidement monté en gamme. Harley-Davidson a décidé de faire de Serial 1 une entité à part entière en créant Serial 1 Cycle Company, mais en restant actionnaire majoritaire, ce qui lui permet d'apposer le nom Harley-Davidson sur les vélos. Après avoir lancé en novembre dernier ses e-bikes aux Etats-Unis, Serial 1 débarque donc en Europe.

18 pays, dont la France, la Suisse, la Belgique et le Luxembourg vont pouvoir avoir accès à trois modèles de e-bikes hauts de gamme : Le MOSH/CTY chiffré à 3 499€, le RUSH/CTY STEP THRU à 4 599€ et le RUSH/CTY à 4 699€. Ces prix s’expliquent, d'après la marque, par la qualité des matériaux et des technologies utilisées pour rendre ces machines aussi confortables que possible pour les trajets du quotidien.

On retrouvera par exemple sur ces e-bikes des matériaux en carbone, des éclairages LED devant, derrière et pour indiquer le freinage, ou encore, sur les deux plus gros modèles, une boîte à gants intégrée et protégée pour ranger en sécurité ses petites affaires. Niveau technologie, on notera également l’utilisation d’une variante des batteries au lithium développées en interne chez Harley-Davidson pour leur moto électrique LiveWire ONE.

Des configurations confortables

Si le modèle de base MOSH ne possède qu’une seule vitesse, les deux autres modèles sont équipés eux du système de passage de vitesse automatique Enviolo avec 4 modes :

  • Eco, pour rouler sur des terrains plats, surtout en ville ;
  • Tour, à utiliser sur un mélange de plat et de pentes ;
  • Sport, pour des petites randonnées dans des collines ou sur les routes de montagne par exemple ;
  • Boost, pour les conditions plus « extrêmes », à utiliser avec un fort vent de face ou des montées plus brutales. 

Il est à noter que les trois modèles de e-bike Serial 1 seront, contrairement aux Etats-Unis, limités à 25 km/h en vitesse assistée afin de respecter les réglementations européennes.

La batterie amovible des modèles MOSH et RUSH/STEP TRHU est de 529 Wh, tandis que celle du RUSH est de 706 Wh avec une autonomie plus élevée : 185 km maximum selon le constructeur contre 168 km maximum pour les deux plus petits modèles, à diviser quasiment par deux en fonction de l’utilisation des modes du vélo.

Chaque modèle possède enfin des freins hydrauliques à deux pistons à l’avant et à l’arrière, un cadre en carbone résistant et pèse entre 22 et 27 kg en fonction de la taille choisie par l’usager : S, M, L ou XL.

Source : electrek

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
11
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Londres : la plus grande entreprise de taxis privés sera 100 % électrique dès 2023
Pour le P.-D.G. de Toyota, le passage à la voiture électrique doit être progressif
Tesla met fin à son système de parrainage
BYD dévoile son prototype électrique Ocean-X d'une autonomie annoncée de 1 000 km
Cadillac écoule la production 2023 de sa Lyriq Debut Edition en seulement 19 minutes
Zero dévoile les mises à jour 2022 de ses motos électriques
Gen Z : Mike Horn concourra au rallye raid 2023 à bord d'une voiture hydrogène développée avec le CEA
Lucid annonce une meilleure autonomie que les Tesla pour sa Lucid Air Dream Edition
Toyota lève le voile sur son pick-up hybride Toyota Tundra
Waze, Coyote et TomTom n’indiqueront plus certaines présences des forces de l’ordre à partir du 1er novembre
Haut de page