Une startup chinoise déploie la 1re ligne de production de batteries solid state

Par
Le 22 novembre 2018
 0
batteries

Les batteries à électrolyte solide seront certainement à l'origine de la prochaine grande révolution technologique et d'un véritable changement de paradigme. Qing Tao Energy Development Co, startup chinoise, vient de devancer les grands noms travaillant sur le projet tel que BMW et Fisker en déployant une ligne de production de batteries à électrolyte solide.

Le développement et la production en masse de telles batteries en vue de remplacer les batteries lithium-ion pourraient notamment permettre de concevoir des véhicules électriques dotés d'une grande autonomie.

Une batterie au potentiel énorme

Contrairement aux batteries à Lithium-ion, dont l'électrolyte liquide représente un danger assez élevé en cas de fuite (notamment des risques d'explosion, de surchauffe et d'incendie), les batteries à électrolytes solides - solid state - présentent de multiples avantages, à commencer par diminuer significativement ces mêmes dangers.

Dotées d'une meilleure densité énergétique, de taux de charge bien plus rapide, les batteries à électrolyte solide sont également bien plus fiables avec une plage de température d'utilisation plus élevée, ce qui est particulièrement important pour les environnements en dessous de 0 °C. En clair : ce type d'accumulateur représente l'avenir, notamment en ce qui concerne les véhicules électriques.

Une ligne de production qui devrait multiplier sa capacité d'ici 2020

De nombreuses entreprises ont investi lourdement pour le développement de cette technologie, on pense notamment à Fisker qui compte le géant Caterpillar parmi ses investisseurs, mais aussi BMW, Toyota, ou encore Hyundai.

Toutefois, c'est bel et bien Qing Tao Energy Development Co, startup issue de la prestigieuse Université technique de Tsinghua, qui affirme avoir déployé la toute première ligne de production de batterie solid state. Nan Cewen, responsable de la startup, a déclaré que pour réaliser cette prouesse plus de 1 milliard de yuans, ce qui représente environ 126 millions d'euros, ont été investis.

Située à l'est de l'Empire du Milieu, dans la ville de Kunshan, la ligne de production aurait une capacité de 100 MWh par an et pourrait être multipliée par 7 d'ici 2020. Pour le moment les batteries produites seraient destinées à des « équipements high-tech haut de gamme » mais Nan Cewen affirme que la startup est actuellement en pourparlers avec « un certain nombre de grands constructeurs automobiles », difficile d'en savoir beaucoup plus pour le moment.

La densité énergétique des batteries serait de l'ordre de 400 Wh/kg, à titre de comparaison, les batteries Li-ion de dernière génération atteignent une capacité maximale de 300 Wh/kg.

Il faudra s'armer de patience avant d'en apprendre plus sur cette ligne de production, notamment sur le coût de production de ces batteries. En attendant, force est de constater en apprenant la bonne nouvelle que le progrès de cette technologie suit son bonhomme de chemin et qu'elle est, à coup sûr, promise à un bel avenir.

Source : engadget
Modifié le 22/11/2018 à 11h58

Les dernières actualités Énergie

scroll top