VanMoof dévoile son vélo électrique le plus rapide, le VanMoof V

12 octobre 2021 à 20h00
18
VanMoof V 01 © VanMoof
© VanMoof

Le constructeur néerlandais VanMoof annonce un nouveau modèle à sa gamme de vélos électriques, mais celui-ci sera bien différent des vélos S3 et X3.

Typé speedbike, le VanMoof V pourra fournir une assistance pouvant grimper jusqu’à 50 km/h grâce, du moins là où la législation propre aux cyclomoteurs, le lui permet. 

Un speedbike à deux moteurs

Les speedbikes ont le vent en poupe. Ces vélos très rapides sont idéaux pour parcourir de longues distances, mais montrent vite leurs faiblesses dans les zones citadines, la faute aux diverses législations européennes. Presque tous les gros fabricants de vélos s’y sont essayés, et c’est au tour de VanMoof de s’y mettre. Le constructeur néerlandais a annoncé le VanMoof V, un speedbike pouvant aller jusqu’à 50 km/h là où la réglementation le permet, sachant que la France limite leur vitesse à 45 km/h. La vitesse du deux roues sera par ailleurs modulable avec un logiciel selon le pays où il est commercialisé et sera contrôlée par un boîtier automatique.

Cette rapidité sera atteinte grâce à deux moteurs distincts associés à une batterie de 700 Wh directement intégrée dans le tube et non amovible. Ils seront respectivement reliés à de larges pneus conçus pour fournir une accélération, une motricité et un confort plus accrus. Le vélo embarque une double suspension avant et arrière, ce qui lui permet d’être « optimisé pour une conduite plus souple sur de plus longues distances ». 

VanMoof V 02 © VanMoof
© VanMoof

Une commercialisation d’ici fin 2022

Le VanMoof V est encore au stade de prototype, mais l'on distingue un design plus musclé que les autres produits du fabricant et un cadre bien plus résistant pour faire face aux contraintes liées à la vitesse et aux vibrations engendrées. Le vélo est également équipé d’une touche « boost » sur le guidon pour donner une puissance supplémentaire à la demande et d'un bouton « kick lock » placé sur la roue arrière pour verrouiller le vélo d'un simple coup de pied. Un antivol avec alarme sera d’ailleurs directement intégré.

Ties Carlier, cofondateur VanMoof, se montre confiant : « Je prédis que ce nouveau type d'e-bike à grande vitesse pourra remplacer totalement les scooters et les voitures en ville d'ici 2025. » Sauf que ces prédictions ne seront réalisables qu’avec un véritable changement des réglementations encadrant l’usage des vélos électriques. En attendant ce changement, le constructeur prévoit quand même de lancer le VanMoof V d’ici la fin 2022 pour 3 498 euros. Des réservations, sur invitation seulement, sont disponibles dès aujourd’hui pour 20 euros, sachant que les clients actuels de la marque seront privilégiés.

Source : VanMoof

Modifié le 13/10/2021 à 11h28
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
18
15
g-jack
Je ne comprends pas le principe de la batterie non amovible…<br /> Au bout de 2 ou 3 ans on fait comment ? On change tout le vélo ou ressort un gros billet pour la remplacer ?
Goodbye
Tu démontes le cadre et tu l’as change j’imagine ?<br /> Un peu comme un scooter
Jsp75
niu<br /> niu<br /> NIU delivers the best electric vehicle in the two-wheel class powered by a Bosch Electric Motor and Panasonic Lithium Battery. Learn more.<br /> Quand on voit le prix d’un scooter, je m’interroge sur ces « neo mobylettes ».<br /> On est quand même à plus de 3000 euros.<br /> Je m’interroge… et même le scooter… on peut enlever la batterie…
jeroboam64
À 3500 € j’espère que les batteries sont super costaud en longévité, sinon c’est pas vraiment une bonne affaire, de plus, 50 km heure ça me paraît beaucoup pour un vélo surtout si le casque n’est pas obligatoire
Steph29
Sur un speedbike, le casque, les gants sont obligatoires. Le vélo est immatriculé et les pistes cyclables lui sont interdites. Bref c’est bien plus un scooter qu’un vélo
ManuMike
Oui mais les positionnement produit des speedbike est bizarre. Le seul concept ayant du sens est le bmw qui affiche sa vitesse aux autres et peut basculer de velo-25kmh a speedbike-45kmh a la volée, ca ca aurait l’avantage des velos et scooters, alors qu’un speedbike actuel a surtout des inconvénients: plus cher qu’un scooter électrique, pas utilisable sur piste cyclable contrairement au velo.
galaxyexpress999
Complètement d’accord. Je me suis fait voler mon scoot thermique en début d’année et je cherche toujours quelque chose pour le remplacer… Ce type de positionnement me laisse très perplexe. Il faudrait vraiment que ce type d’engin puisse emprunter les pistes cyclables pour être vraiment intéressant. Un bridage par GPS comme sur les trotinettes de loc ? Quand on passe sur route on remonte à 45 ? Là je peux acheter le concept.
MattS32
D’un point de vue réglementation, oui, c’est plus proche d’un scooter.<br /> Mais ça n’a absolument rien à voir à la conduite, un engin de 20 kg avec des roues de 70 cm ne se conduit pas du tout de la même façon qu’un engin de 100 kg avec des roues de 40 cm, c’est beaucoup plus maniable.<br /> Et c’est pas non plus la même chose au niveau du stationnement (il peut se garer sur un emplacement vélo, pas un scooter), de l’encombrement (on peut par exemple l’emmener plus facilement dans son appart pour le mettre à l’abri) et de l’entretien (beaucoup plus simple avec des composants issus du monde du vélo).<br /> Mais clairement, ça serait bien que la législation autorise les speedbikes à avoir un mode VAE qui leur permette d’être utilisé partout ou un VAE est utilisable, avec un repère visuel clair indiquant le mode de fonctionnement (par exemple un lampe clignotante en mode VAE).
MattS32
ManuMike:<br /> Le seul concept ayant du sens est le bmw qui affiche sa vitesse aux autres et peut basculer de velo-25kmh a speedbike-45kmh a la volée, ca ca aurait l’avantage des velos et scooters<br /> En l’état actuel de la réglementation, ce concept n’a strictement aucun intérêt : c’est un speedbike. Le fait de pouvoir le brider à 25 km/h n’autorise pas pour autant à l’utiliser sur une piste cyclable, le simple fait que ça soit un speedbike interdit l’utilisation sur piste cyclable, quelque soit la vitesse à laquelle on roule. Car ce qui fait que c’est interdit ou non sur piste cyclable, c’est bien la catégorie du véhicule, pas la vitesse à laquelle on circule (on a le droit de rouler à 40 km/h en VAE ou en vélo sur une piste cyclable, pourvu qu’on ait de bonnes jambes, alors qu’un speedbike, même à 20 km/h y est interdit).
alsaco67
Comme dit plus haut, cela devient une mobylette électrique ce truc.<br /> Un vélo est un appareil qui permet de faire de l’exercice physique en se déplaçant, pas rester le *** assis sur selle pendant qu’il avance tout seul.<br /> Je pense que cela intéressera surtout certains coureurs du Tour de France . Un coup de vélo électrique quand cela monte et hop, on simule une crevaison et on change de vélo avant l’arrivée (mais non, le dopage technologique n’existe pas dans le cyclisme)
Steph29
Oui tu as raison, mais comme toi et d’autres ici je mettais en avant l’ambiguïté de l’objet, pas vraiment un scooter et plus vraiment un vélo. Du coup les autres usagers de la route pense avoir devant eux un vélo. Bref je pense que c’est inadapté à notre législation. Mais oui un véhicule qui pourrait passer d’un mode à l’autre en le signalant serait top
cpicchio
Il suffit de le laisser à VanMoof et payer le remplacement…<br /> Le concept des smartphones appliqué aux vélos (et là, sans aucune justification).
TseuHi
Je découvre le concept grâce à cet article… j’ai un peu du mal à imaginer un vélo qui ne peut pas aller sur une piste cyclable même en bridant sa vitesse à cette d’un vélo électrique classique. Si une piste cyclable longe une route limitée à 70 km/h (ou +), tu passes pour le relou de service qui est à vélo sur la route alors qu’il y a une piste à côté… et en plus t’es à 45 km/h… donc même en cas de route à 50 km/h c’est quand même un poil dangereux car 100% des gens vont vouloir doubler. Et ces machins se vendent jusqu’à 7000 euros ? Mouarf.
Peutch
C’est comme avec tous véhicules il faut adapter sa vitesse, on peut rouler à 25km/h sur piste cyclable (même si c’est interdit!), de plus c’est sécurisant de rouler à 45 ou 50 km/h (avec équipement et freins adaptés) car on est dans le flux de la circulation et les voitures doublent peu. Certains lèvent les yeux au ciel quand on dit que l’on roule à vélo à 50 mais qui ne s’est pas retrouvé à cette vitesse en descente avec du matériel pas toujours adapté (dans ce cas la décélération demande encore plus d’énergie).
MattS32
Peutch:<br /> C’est comme avec tous véhicules il faut adapter sa vitesse, on peut rouler à 25km/h sur piste cyclable (même si c’est interdit!)<br /> Le problème c’est que même si tu roules à 25 km/h, si tu as un accident sur piste cyclable, comme c’est interdit, l’assurance ne te couvrira pas…
Peutch
Tout a fait, et sur route il faut en théorie une plaque d’immatriculation !
Blackalf
alsaco67:<br /> (mais non, le dopage technologique n’existe pas dans le cyclisme)<br /> Pas si sûr. ^^<br /> https://www.7sur7.be/cyclisme/un-nouvel-appareil-a-rayons-x-pour-detecter-les-moteurs-dans-les-velos-un-grand-pas-en-avant-dans-la-lutte-contre-la-fraude-technologique~a34d6b8a/?referrer=https%3A%2F%2Fwww.7sur7.be%2F
Anne-Onyman
«&nbsp;Ties Carlier, cofondateur VanMoof, se montre confiant : « Je prédis que ce nouveau type d’e-bike à grande vitesse pourra remplacer totalement les scooters et les voitures en ville d’ici 2025.&nbsp;»<br /> Euhh, Ties, il faudrait songer à nettoyer ta boule de crystal ou arrêter de la faire pointer sur une autre dimensions : dans la mienne, il y a déjà énormément de scooter électriques qui ont remplacé leurs homologues 2 temps et ceux qui avaient un gros SUV diesel, ben curieusement ils l’ont remplacé soit par un utre gros SUV diesel, soit par un gros SUV électrique. Le speedbike dans tout ça
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Mi Electric Scooter 3 : Xiaomi lève le voile sur sa nouvelle trottinette électrique
Pourquoi les voitures électriques doivent devenir plus légères, et vite
Tesla a réalisé 1 milliard de dollars de bénéfices rien qu'avec des investissements en bitcoins
Non, la transition vers la voiture électrique ne supprimera pas 30 000 emplois chez Volkswagen
Une assurance auto qui change de prix chaque mois selon votre conduite ? Tesla tente l'expérience
À défaut d'Apple Car, Foxconn lève le voile sur les premières voitures électriques de sa filiale Foxtron
Elon Musk promet que les Superchargeurs Tesla feront aussi bornes Wi-Fi
Cybertruck : 3 000 pièces à monter soi-même pour faire trôner le pick-up Tesla au milieu du salon
Demain, vous pourrez démarrer votre voiture avec votre smartphone Android
La pénurie de semi-conducteurs frappe durement le marché automobile européen
Haut de page