Test Beats Studio Buds : des écouteurs confortables en mode semi-Apple

Guillaume Fourcadier
Spécialiste Audio
23 juillet 2021 à 15h30
2

Premiers écouteurs True wireless "non-sportifs" du constructeur Beats (propriété d'Apple), les Beats Studio constituent, d'une certaine façon, une version plus colorée et moins technologique des Airpods Pro . Un modèle assez abordable pour le constructeur (150 euros), plein de
promesses, mais qui fait très étrangement l'impasse sur l'utilisation d'une puce Apple.

Beats Studio Buds
  • Confort
  • Excellente tenue
  • Appairage rapide iOS/Android
  • Son agréable
  • Bonne isolation passive
  • Autonomie moyenne
  • Pas de puce Apple H1/W1
  • Commandes mal placées
  • Application dépouillée

Des écouteurs à l'excellente tenue, qui pensent aux petites oreilles

Sur la forme, Beats maitrise plutôt bien son sujet en général. Les PowerBeats Pro s'imposaient comme de vrais bons écouteurs sportifs réussis, et même les très abordables Beats Flex prouvaient qu'il était possible de bâtir un modèle simple, mais au point et accessible. Sans révolutionner le genre, les Studio Buds exploitent extrêmement bien leurs particularités, ce qui commence par leur design.

On ne peut pas parler de premium mais d'un certain gout pour la différence. La forme en petite sphère pincée au dos a quelque chose d'assez élégant dans le principe. Les écouteurs sont également très pratiques pour être attrapés, beaucoup plus que des écouteurs purement sphériques. On peut également saluer l'apparition de déclinaisons colorées : blanc, noire, rouge. Dommage de ne pas avoir poussé le vice jusqu'à proposer les nombreuses couleurs des anciens casques Studio, bleu, vert, etc. Il est amusant de remarquer que Beats a opté pour une finition majoritairement matte des écouteurs (sauf le dos avec logo), quand la mode dans le milieu est plutôt au brillant.

L'autre avantage, lié à sa forme, est sa relative compacité. Si les Beats Studio Buds ne sont pas universels, ils restent parmi les écouteurs les plus confortables du genre. Assez peu intrusifs, ils possèdent surtout une excellente tenue. A ce titre, les Beats paraissent même plus efficaces que les Jabra 75T , ces derniers étant déjà assez bien adaptés au sport, malgré l'absence de tour d'oreille. Dommage de ne pas avoir poussé un peu plus loin la certification, limitée à du IPX4 des plus classiques. Largement suffisamment pour du running néanmoins.

Test Beats Studio Buds

Le seul point noir du confort est directement lié à l'ergonomie à bouton des Studio Buds. Pour les quelques actions disponibles, il est nécessaire d'appuyer sur le dos des écouteurs, ce qui vient pousser l'ensemble à l'entrée de l'oreille. La canule (tige plastique) est très courte, elle ne pénètre donc pas loin dans l'oreille, mais cela reste un peu désagréable.

Le boitier est tout à fait dans la veine d'une boite de Airpods Pro, de forme ovale donc. La grande différence vient du côté mat, un peu plus salissant, mais moins sujet aux micro-rayures. Le produit est suffisamment compact et bien fini, même si pas révolutionnaire pour cette gamme de prix.

Du clic qui pousse, une appli déplumée

Nous l'avons déjà évoqué plus haut, les commandes sont principalement en bouton. La marque Beats ne va pas aussi loin dans les automatismes que les vrais produits Apple, puisque n'intègre même pas de capteur optique pour la lecture/pause automatique, ce qui est presque étrange. Un
manque à mettre en relation avec l'absence de recharge par induction, là-aussi peu compréhensible à 150 euros.

Beats Studio Buds

Pour les commandes, nous sommes dans du classique de chez classique, avec disposition symétrique :

  • Un clic pour pause/lecture
  • deux clics pour la piste suivante
  • trois clics pour la piste précédente
  • clic prolongé : changement du type de réduction de bruit (ANC, ANC off, retour sonore). Il est possible de changer cette commande pour l'un ou les deux écouteurs avec un appel à l'assistant vocal.

Contrairement à un produit purement Apple, sous iOS, les Beats Studio Buds s'inscrivent dans la même lignée que les casques récents, et bénéficient donc d'une application dédiée, cela pour les deux plateformes (Android et iOS).

Test Beats Studio Buds

Bien que très aérée et claire, celle-ci est un peu trop simple car ne permet pratiquement aucun réglage. Mis à part pour les mises à jour, l'assignation des appuis longs, ou donner un nom à ses écouteurs, l'absence de fonctions annexes se fait cruellement ressentir. Pas d'égaliseur par exemple.

Où es-tu Apple H1

La connectivité reste un point crucial des modèles Apple/Beats, en partie grâce à l'adoption systématique de puces type W1 (les premiers Airpods par exemple) ou, un peu plus récemment, H1. Ici, grande surprise, la marque ne fait pas état de l'intégration d'une telle puce dans les Studio Buds.

Cela n'a pas trop de conséquences à première vue, puisque l'appairage rapide est conservé pour les appareils iOS. Il suffit d'ouvrir le boitier pour
qu'une popup apparaisse. Mais, surtout, le Google Fast Pair est lui-aussi
proposé, ce qui permet d'offrir la même souplesse lors d'une première
utilisation. Surtout, sur iOS comme sur Android, les écouteurs donnent toujours un niveau précis de la batterie de l'écouteur droit, de l'écouteur gauche, et même du boitier si celui-ci est ouvert. Sous Android, un petit avatar personnalisé est présent.

Test Beats Studio Buds

Clairement, Apple/Beats n'a cette fois-ci pas voulu réserver les écouteurs à une cible iOS uniquement, mais leur a donné les mêmes armes sous
Android.

Comme nous pouvions malgré tout nous y attendre, Apple H1 ou non, la connexion est tout à fait maitrisée, avec de rarissimes coupures de son
pour ne pas dire inexistants. Les Beats Studio Buds n'intègrent que les codecs SBC et AAC, ce qui rend cette stabilité d'autant plus simple.

Pas multipoint (même sous Apple) ni même de Spatial Audio (absence de H1 et de gyroscope), mais les deux écouteurs peuvent tout de même profiter d'un fonctionnement mono. 

Test Beats Studio Buds

A l'usage, les Beats Studio Buds restent toutefois extrêmement agréables, car sans bug, et se connectent extrêmement vite.

L'isolation sans trop de compromission

En l'absence de puce H1, le tout avec un tarif bien inférieur aux Airpods Pro à leur sortie (150 euros contre 280 euros), les Studio Buds pouvaient
difficilement faire aussi bien au niveau de la réduction de bruit.

Pourtant, la réduction passive est déjà assez correcte, déjà légèrement efficace dans les aigus, franchement correcte dans les médiums, et même atténuant quelques dB dans les basses, ce qui rappelle par certains aspects les très bons 75T de Jabra. 

Test Beats Studio Buds

L'isolation active n'est clairement pas aussi bonne que celle des Airpods Pro, elle n'a rien d'extrêmement impressionnante pour cette gamme de prix nous pourrions même dire, mais la performance n'est pas mauvaise pour autant. Nous avons testé les Studio Buds en même temps que les Oppo Enco Free 2, et la réduction est pratiquement similaire. Mais contrairement à ces derniers les Buds ne laissent absolument aucune sensation de fatigue.

On parlera donc d'une isolation simplement dans la bonne moyenne de ce qui existe, ce qui est presque surprenant pour un produit sous pavillon Apple. En pratique, cette isolation est suffisamment bonne pour la plupart des cas, avec une bonne performance dès les basses fréquences, mais qui laisse là-aussi (les Airpods Pro avaient déjà ce souci) quelques sons spécifiques fuiter.

A côté de cela, le mode transparence (retour sonore) est plutôt efficace, car particulièrement naturel dans les basses et les médiums. A partir des médiums, la forte isolation passive est difficilement compensée, mais Beats réussi à conserver une atténuation à peu près constante, ce qui conserve une bonne qualité générale.

Autonomie nécessaire et suffisante

Petit talon d'Achille des écouteurs Apple, l'autonomie est généralement plus travaillée chez Beats et ses modèles sportifs. En tant que premiers True Wireless de dimensions classiques, les Beats Studio Buds devaient au moins faire mieux que les 5 petites heures (au mieux) des Airpods Pro en ANC.

Le constructeur évoque un chiffre de 8 h en simple charge, autonomie valable sans ANC. Malheureusement, les Beats Studio Buds ne font finalement pas bien mieux que les écouteurs Apple, puisque nous avons pu atteindre, au maximum, un peu plus de 5 h 15 en pratique avec ANC. Un chiffre qui n'a rien de honteux, puisque permet une session d'écoute prolongée, mais devient tout de même plus que moyen en 2021.

Test Beats Studio Buds

Sans ANC, ce chiffre grimpe autour des 7 H 30, ce qui est un peu plus classique pour un produit non ANC. La boite peut apporter environ deux
cycles de recharge supplémentaires, ce qui porte le tout à un peu plus de 15 h ou un peu plus de 22 h suivant les usages.

Toujours de la basse, mais toujours de la technique

Le casque Solo Pro ainsi que les Powerbeats Pro avaient prouvé, comme pour faire taire une vieille idée (pourtant souvent vérifiées), que le constructeur pouvait parfaitement reproduire un son certes tourné vers les basses, mais suffisamment maitrisé.

Avec les Studio Buds, la marque reprend effectivement l'une de ses spécialités, mettre les basses relativement en avant. Mais, pour un public
habitué à des True Wireless, le niveau n'est finalement pas si élevé que cela. Les Sennheiser CX TW , que nous avons récemment testé, sont par exemple plus ronds (plus riches techniquement également).

Test Beats Studio Buds

Sans impressionner techniquement, les Beats Studio Buds délivrent donc un son assez agréable, ni vraiment très rond ni vraiment très sec dans les basses, d'un niveau de détails convenable dans cette gamme de fréquences. Un peu en retrait, les médiums ne sont pas envahis par le bas du spectre justement, ce qui est plutôt une bonne chose par rapport d'anciennes références type Studio 3. 

Les aigus, mis à part un gros pic tarif (pour un peu plus de clarté), sont quant à eux étonnamment équilibrés, ni agressifs ni voilés. L'ensemble
n'est pas neutre, mais donne un bon équilibre entre puissance et équilibre. Le pic va parfois laisser un côté trop accentué aux cymbales et aux instruments de ce genre. 

Test Beats Studio Buds

Nous pourrions demander un niveau de détails ou une aération plus grande, mais les Studio Buds, sans être les meilleurs parmi les
écouteurs à moins de 150 euros, n'ont pas à rougir. Surtout, le son est déjà agréable même à bas volume.

Beats Studio Buds : l'avis de Clubic

Très confortables, assez isolants, et armés d'une qualité sonore déjà très correcte, les Beats Studio Buds sont très agréables au quotidien. Le côté Beats du design est à la fois réussi et pas trop envahissant, avec en prime plusieurs déclinaisons colorées.

Reste que la marque a un peu trop simplifié l'expérience par rapport à des Airpods Pro, dont elle aurait pu récupérer la précieuse puce H1. Si les Studio Buds conservent l'appairage rapide cher à Apple, ils font l'impasse sur des spécificités comme le Spatial Audio. De même, il faut oublier des fonctions pourtant très répandues, comme les capteurs optiques ou la charge à induction.

Les Beats Studio Buds sont donc de bons True Wireless, mais qui auraient pu aller plus loin.

Beats Studio Buds

7

Petits et confortables, les Beats Studio Buds permettent une expérience des plus agréables. Dommage de ne pas avoir intégré de puce Apple H1, ce qui entrave des performances qui auraient pu être encore bien supérieures.

Les plus

  • Confort
  • Excellente tenue
  • Appairage rapide iOS/Android
  • Son agréable
  • Bonne isolation passive

Les moins

  • Autonomie moyenne
  • Pas de puce Apple H1/W1
  • Commandes mal placées
  • Application dépouillée

Construction 8

Confort 9

Ergonomie 6

Isolation 7

Autonomie 6

Qualité sonore 7

Modifié le 26/07/2021 à 11h05
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
2
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

BenQ dévoile deux vidéoprojecteurs portables Android TV au look rétro
Xiaomi Mi Smart Projector 2 : Un vidéoprojecteur portable et abordable compatible Dolby Atmos
PlayStation dévoile un coloris noir pour son casque sans-fil Pulse 3D
Ecouteurs Marshall Minor III et Motif ANC : du rock dans les traces des Airpods et Airpods Pro
Déçu de l'absence des AirPods 3 lors de la keynote hier ? Apple pourrait nous préparer une surprise
EOS R3 : Canon annonce son appareil photo hybride le plus abouti
Hisense OLED, Mini-LED, QLED, LaserTV : des nouveautés comme s'il en pleuvait
La barre de son Sonos Beam passe à la Gen 2 et supporte le Dolby Atmos
Logitech G dévoile son casque sans-fil le plus léger à ce jour, le G435
CX Plus True Wireless : Sennheiser rend sa réduction de bruit plus accessible
Haut de page