Test Beats Flex : des écouteurs d'entrée de gamme convaincants à défaut d'être excellents

10 janvier 2021 à 12h05
2
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Même si Apple connait un important succès avec ses AirPods et leurs déclinaisons, elle n'en oublie pas pour autant Beats. Le constructeur continue depuis son rachat par la pomme à sortir plusieurs casques et écouteurs.

Test Beats Flex
  • Connectivité immédiate sur iOS
  • Bon maintien même lors d'un entrainement
  • Autonomie de 12H
  • Un son généreux
  • Excellente stéréo
  • Des basses sèches et brouillonnes
  • Le bouton principal mal adapté
  • Pas de résistance à l'eau ou aux projections

Les Beats Flex sont les derniers écouteurs présentés par la marque mais aussi les plus accessibles avec un prix de 49,99€. Pour ce tarif très contenu Beats propose des écouteurs sans-fil tour de cou avec une autonomie annoncée à 12H et un son précis et puissant.

Le constructeur a t-il réussi un tour de force technologique ou a t-il du faire certains compromis ? C'est ce que nous allons voir tout de suite dans notre test.

Beats Flex : la fiche technique

© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Commençons tout d'abord par regarder ce que Beats nous réserve dans la boite. Le constructeur n'a pas fait dans l'opulence avec la présence, en plus des écouteurs, plusieurs paires d'embouts et un câble USB-C vers USB-C.

  • Dimensions : 1.6 x 10.6 x 86cm
  • Poids : 18,6 grammes
  • Microphone : oui
  • Connexion : Bluetooth, Apple W1
  • Réduction de bruit active : non
  • Autonomie : Jusqu'à 12 heures avec une charge pour les écouteurs
  • Recharge : 1 heure et demi d'écoute (volume à 50%) pour 10 minutes de charge, par USB-C
  • Contrôles : boutons
  • Résistance à l'eau : non
  • Assistants vocaux : Siri ou Google Assistant

Design : des écouteurs souples à manier avec précaution

Tout est dans le nom du produit. Les Beats Flex proposent un système tour-de-cou semi-rigide qui se place parfaitement sur la nuque et qui permet de donner un peu de souplesse aux fils reliant les écouteurs.

© Mathieu Grumiaux pour Clubic

L'ensemble est très léger mais l'on constate immédiatement qu'il semble aussi très fragile. Nous ne nous amuserons pas à tester la solidité des Beats Flex tant les câbles semblent pouvoir être arrachés facilement. Dommage alors que la marque, par souci d'économies sans doute, ne propose pas de protection pour ses écouteurs, ne serait-ce qu'un petit sac de transport.

Aussi, et il est important de signaler ce point, les Beats Flex ne sont pas des écouteurs taillés pour le sport. Ils ne possèdent aucune protection contre la transpiration et les projections d'eau. S'ils peuvent être utilisés de temps à autre pour un footing hebdomadaire, nous ne les conseillons pas aux sportifs les plus aguerris. Les Beats Flex sont avant tout des écouteurs pour la vie de tous les jours, les transports ou encore les trajets à pied.

© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Les oreillettes en elles-mêmes sont intra-auriculaires et Beats propose au total quatre paires d'embouts pour s'adapter au plus près à votre conduit auditif. De petite taille, elles se glissent facilement dans ce dernier et assurent un bon maintien au quotidien.

Ergonomie : des boutons mal positionnés

Pour contrôler sa musique sans avoir à sortir son smartphone à tout bout de champ, Beats a placé différents contrôles, réunis sur la branche située sur l'écouteur gauche.

© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Sur la tranche un large bouton de volume permet de l'augmenter ou de le diminuer le volume. En-dessous, un minuscule bouton permet de mettre en pause la musique, de passer au morceau suivant ou précédent avec deux ou trois pressions rapides et un appui long appelle l'assistant vocal de votre téléphone.

© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Si le bouton, trop petit à notre gout, tombe finalement sous le doigt après quelques heures d'utilisation, il reste difficile à actionner la faute à une course bien trop courte. Il faut appuyer fort pour l'actionner et nous avons durant ce test trop souvent utilisé notre smartphone par commodité.

© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Sur l'écouteur droit on retrouve un unique bouton pour l'allumage et l'extinction des Beats Flex.

Les deux écouteurs sont aimantés et une fois réunis la musique se coupe automatiquement. Les détacher réactive la lecture mais uniquement dans un court laps de temps (entre 10 et 15 secondes). Dans les faits vous devrez relancer votre musique depuis votre smartphone.

© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Connectivité : avantage à iOS

Les Beats Flex intègrent une connectivité Bluetooth et sont compatibles avec smartphones et tablettes Android. Ils se connectent de la même manière que l'ensemble des accessoires sans fil.

Rachat par Apple oblige, les utilisateurs iOS sont privilégiés grâce à l'intégration de la puce W1, la même que celle des AirPods de première génération. Il suffit d'allumer les Beats Flex pour qu'ils soient automatiquement reconnus par l'iPhone ou l'iPad. Un clic plus tard les écouteurs sont appairés et reconnus par l'ensemble des appareils connectés au compte iCloud.

La puce W1 permet également le partage audio, qui permet de jouer un morceau sur les Beats Flex et un autre casque Beats ou Apple pour profiter à deux de la musique en cours de lecture. Et cela marche aussi avec l'Apple TV pour regarder films et séries sans déranger les voisins.

Audio : un son honnête mais gare aux basses

Nous n'attendions pas de miracles de la part des Beats Flex. À moins de 50€ la marque ne pouvait décemment pas proposer une expérience aussi satisfaisante que sur les PowerBeats Pro, vendus presque trois fois plus cher.

Pourtant le rendu sonore n'est pas désagréable, bien au contraire. La stéréophonie est tout simplement excellente et le rendu reste pêchu et dynamique.

On reproche encore aujourd'hui à Beats des basses bien trop mises en avant quel que soit le morceau. C'est un fort mauvais procès fait à la marque qui depuis quelques années a changé de braquet pour un rendu plus équilibré et moins basseux.

© Mathieu Grumiaux pour Clubic

C'est le cas des Beats Flex, avec une emphase moins prononcée même si encore très présente. Malheureusement les écouteurs offrent des basses très brouillonnes et sèches. Sur Bad Guy de Billie Ellish, ces dernières, déjà poussées à l'extrême, sonnent étonnamment creuses. Sur du rap US ou de la pop le rendu reste toutefois acceptable, le rock s'en tire mal. Un exemple ? Dans le morceau Through the Mists of Time, présent dans PWRUP, le dernier album d'AC/DC, la batterie est tout simplement inécoutable et noie littéralement les autres instruments et la voix rocailleuse de Brian Johnson.

Beats a semble t-il fait le choix de pousser les potards au maximum sur les mediums au détriment de tout le reste. Les voix sont mises en avant quoiqu'il arrive et tout le reste du mix est relégué au second plan. On note également une distorsion assez prononcée une fois le volume à plus de 60%.

Nous passerons rapidement sur le micro intégré qui jouit d'une bonne qualité dans les environnements calmes ou silencieux mais qui une fois à l'extérieur est loin d'être satisfaisant, que ce soit à cause du vent qui s'engouffre dans le composant ou le bruit extérieur, comme celui généré par la circulation qui n'est pas atténué.

© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Autonomie : promesse tenue avec 12H d'écoute

Beats indique dans sa documentation 12H d'écoute au total sur une seule charge et nos différents tests ont montré qu'à 50% de volume, les Beats Flex font légèrement mieux avec environ 12H30 d'autonomie avant extinction.

La recharge prend quant à elle environ 2H pour passer de 0 à 100%. 10 minutes sur secteur permet de récupérer environ 1H30 d'autonomie pour finir un album, une vidéo ou un podcast avant de rentrer à la maison.

Par contre il faut parler du câble USB-C fourni par Beats. Avec une longueur de seulement 20 centimètres, un branchement sur secteur devient rapidement hasardeux si vous n'avez pas une prise à proximité d'un meuble ou de votre bureau.

© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Aussi Beats n'inclut par d'adaptateur secteur dans la boite. Si les utilisateurs Android auront probablement un vieil accessoire compatible au fond d'un tiroir, ceux sous iOS devront repasser à la caisse pour un bloc compatible à moins de passer par leur PC portable s'il dispose un port adapté.

Beats Flex : l'avis de Clubic

Les Beats Flex ne mentent pas sur la marchandise : ce sont des écouteurs sans-fil de bonne facture pour quiconque ne souhaite pas y investir une fortune.

Le rendu sonore est correct sans être transcendant, la faute à des basses mal gérées et une distorsion un peu trop présente sitôt le volume poussé. L'isolation passive n'est pas exceptionnelle non plus mais fait le job. On peut néanmoins écouter n'importe quel style de musique sans problème au cours de la journée.

Apple oblige, les utilisateurs iOS sont privilégiés avec une connectivité simplifiée à l'extrême sur les appareils flanqués d'une pomme mais les autres profiteront également d'un design bien fichu et plutôt léger et d'une autonomie largement suffisante pour deux à trois journées d'écoute sur une seule charge.

Beats Flex

7

Pour un prix d'à peine 50 euros les Beats Flex font bonne impression. Le rendu sonore est honorable, malgré des basses assez confuses mais l'appareil peut compter sur d'autres atouts comme une parfaite intégration à l'écosystème iOS et une autonomie solide pour convaincre.

Les plus

  • Connectivité immédiate sur iOS
  • Bon maintien même lors d'un entrainement
  • Autonomie de 12H
  • Un son généreux
  • Excellente stéréo

Les moins

  • Des basses sèches et brouillonnes
  • Le bouton principal mal adapté
  • Pas de résistance à l'eau ou aux projections

Design 7

Confort 8

Qualité audio 7

Isolation 7

Autonomie 8

Modifié le 11/01/2021 à 08h51
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
2
3
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Test Yale Linus Smart Lock : cette serrure connectée simplifie t-elle vraiment la vie ?
Soldes Amazon : nouvelle baisse de prix sur la souris Logitech G903 Lightspeed
Forfait mobile : toutes les offres du moment chez RED, Free, B&You et Sosh
Soldes : la TV LG Nanocell 8K est soldée à prix cassé chez Fnac et Darty
2048 : bienvenue à Newropa, là où le cyberpunk côtoie la magie
Soldes : l'écran PC gaming Acer Nitro 27
Soldes Amazon : 250€ de réduction sur la barre de son Sony HT-ZF9
Quel SSD choisir pour booster le stockage de votre pc ?
Microsoft renonce à l'augmentation des prix du Xbox Live Gold
Soldes : le Fire TV Stick 4K d'Amazon est toujours en promo ce week-end
Haut de page