Covid-19 : General Motors recevra 489 millions de dollars pour la production de 30 000 respirateurs

09 avril 2020 à 12h30
16
General Motors
© Linda Parton / Shutterstock.com

Face au nouveau coronavirus, nombreux sont les géants économiques à s'être temporairement reconvertis dans la production de respirateurs. PSA, Valeo, Dyson, Lamborghini... Tous vont réaliser du matériel médical.

General Motors aussi va produire des respirateurs. Mais suite à des négociations, l'administration Trump a annoncé qu'elle paierait 489 millions de dollars au géant de l'automobile pour la production de 30 000 respirateurs d'ici le mois d'août.


Fierté relative

Dans son communiqué de presse, GM se dit « fière de déployer sa capacité d'achat et de fabrication aux côtés de l'expertise en soins respiratoires de Ventec ». En effet, General Motors n'étant pas spécialisée dans le domaine médical, elle utilisera les plans mis au point par la société Ventec Life Systems, avec qui elle a conclu un partenariat il y a plus de deux semaines. Au même titre que PSA, Valeo, Dyson, ou encore Lamborghini, l'entreprise bouleverse ses habitudes pour venir en aide en ces temps de crise. Des personnalités de la tech comme Elon Musk et Bill Gates mettent également la main à la pâte.

Le communiqué ajoute : « GM et Ventec Life Systems travaillent avec rapidité et urgence pour doter les professionnels de la santé de première ligne des ventilateurs de soins intensifs dont ils ont besoin pour traiter les patients gravement malades ».

La fierté de General Motors semble pourtant toute relative. Si la production de 30 000 respirateurs s'accompagnera d'une belle contrepartie, l'entreprise n'a toutefois pas eu d'autre choix que de coopérer. Il y a deux semaines, Donald Trump a obligé le géant à faire équipe avec son département de la Santé et des Services sociaux (HHS) en invoquant le Defense Production Act (DPA), un texte datant de 1950 et offrant au gouvernement américain plus de contrôle sur la production industrielle du pays. Un rapport du Congressional Research Service précise que celui-ci peut être utilisé « par l'ensemble du gouvernement fédéral pour façonner la base industrielle nationale de sorte que, lorsqu'elle est sollicitée, elle soit capable de fournir les matériaux et les biens essentiels nécessaires à la défense nationale ».


Entre tensions et délais à respecter

Donald Trump a eu recours à l'argument de la sécurité nationale parce qu'il estimait que GM « perdait du temps » en négociations. Alors que le président américain a annoncé le mois dernier un objectif global de 100 000 respirateurs pour le 1er juillet prochain, il a publié le 27 mars un tweet assassin envers le géant automobile, assénant que « comme d'habitude avec "cette" General Motors, les choses ne semblent jamais aller comme prévu. Ils ont dit qu'ils allaient "très rapidement" nous donner 40 000 respirateurs indispensables. Maintenant, ils disent que ce ne sera que 6 000, fin avril ».

Dans un second tweet, il a donné à Ford et GM un ordre simple : « COMMENCEZ À FABRIQUER DES RESPIRATEURS, VITE !!!!! ».


Le DPA doit aussi aider General Motors à « obtenir le plus rapidement possible les fournitures dont ils ont besoin pour produire des respirateurs ». Mais en fin de compte, General Motors fournira ses respirateurs encore plus lentement. Si l'entreprise a des délais à tenir face à une épidémie qui s'annonce extrêmement meurtrière aux États-Unis, et ce malgré la mobilisation face à la menace, le groupe n'aura que 6 132 respirateurs à livrer d'ici fin mai. D'autres échéances sont prévues pour les mois suivants, les 30 000 respirateurs devant être assemblés d'ici la fin du mois d'août.

Source : Ars Technica
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
16
12
Buzet
489 millions de dollars… Si la production de 30 000 respirateurs s’accompagnera d’une belle contrepartie… c’est le moins que l’on puisse dire…
JeXxx
En gros, 1 respirateur coûte 16 300€. En Italie avec une imprimante 3D ils arrivent à un coût dérisoire tout en prouvant que ça fonctionne sans problème !
zeebix
Plus de 16000$ le respirateur… C’est plus une contrepartie là.
Paul_Haig
C’est une façon d’empêcher GM de faire faillite avec l’argent des payeurs d’impôts, comme en 2008. Ford, Fiat-Chrysler et Tesla devraient y avoir droit aussi.
raymondp
Il parait que dans le Sentier(*), ils sont en train de monter des ateliers de fabrication de respirateurs (à côté des ateliers de fabrication des masques)<br /> Sentier : quartier de Paris autrefois très connu et très actif dans la fabrication de vêtements en prêt-à-porter.<br />
Kratof_Muller
c est a comparer au budget de l armement, c est du PQ dollar pour aristoctionnaires.<br /> Une pompe, deux valves, des flexibles un caisson, un peu d electronique type arduino…<br /> pour 30000 pieces ya moyens de concevoir ca a moins de 500euros piece en faisant encore du benef.
carinae
Ce n’est pas plutôt pour du matériel médical comme l’embout du casque Decathlon ? Parce que pour un respirateur il faut certainement des tas de pièces dans différents matériaux…
newseven
Dommage que donald trump a du invoquer une loi pour obliger general motors a fabriquer des respirateurs .<br /> Je ne suis pas sure qu’on peut faire des respirateurs avec des imprimante 3d parce-que les matériaux pour fabriquer du matériel médicale sont stérile donc les imprimante 3d ne peuvent pas être conforme au norme actuel.<br /> Mais sa change rien qu’il n’y a toujours pas de système de santé sociale au usa.<br /> Qui force les américains d’aller a l’hôpital en tout denier recoure.<br /> De tout façon la pénurie d’antibiotique est mondial et les pays qui fabrique les antibiotique ont l’ordre de ne plus les exporter dans les autre pays comme ceux qui sont fabriquer au usa.
Blackalf
newseven:<br /> Dommage que donald trump a du invoquer une loi pour obliger general motors a fabriquer des respirateurs .<br /> Sauf que GM l’avait proposé une semaine avant que Trump ne vienne faire son buzz pour tenter de passer pour un vrai leader <br /> 20minutes.fr<br /> Tesla, General Motors et Ford vont fabriquer des respirateurs artificiels<br /> Jaguar ou encore Toyota font également partie des constructeurs qui ont proposé de créer ces dispositifs médicaux<br />
newseven
La preuve<br /> https://www.msn.com/en-us/money/companies/president-trumps-shots-at-gm-have-left-company-insiders-deeply-troubled/ar-BB120SsI
Blackalf
Je n’ai pas dit qu’il n’avait pas pondu un décret, juste que c’était inutile puisque les sociétés concernées avaient déjà annoncé leurs intentions
newseven
Tout les sociétés essaye de tirer avantage de la situation de la popularité du la situation sans trop invertir avec un minimum effort.<br /> Même des personnes en profite.<br /> Regarde juste comme exemple : arc-en-ciel ( ça va bien aller. )<br /> La Presse – 8 Apr 20<br /> «Ça va bien aller», marque déposée?<br /> Vous voulez mettre en marché des cahiers arborant un arc-en-ciel et le slogan « Ça va bien aller » ? Attention : une demande d’enregistrement a été déposée...<br /> Tout monde veulent en profité pour faire de l’argent facile.
Blackalf
Quel rapport avec la news ?
newseven
le titre<br /> Covid-19 : General Motors recevra 489 millions de dollars pour la production de 30 000 respirateurs.<br /> Le titre dit en résumé que General Motors va s’impliqué dans la lute contre la maladie sans dire pourquoi il le fait.<br /> De cette façon General Motors est sans tache et sans reproche.<br /> Mais la popularité du virus est tellement grande qui prend tout la place et on ne voit plus le reste.<br /> Combien article que l’on peut compter sur une seule page sur n’importe quel media sur cette maladie.<br /> La réponse est simple.<br /> C’est facile et payant.
juju251
newseven:<br /> Le titre dit en résumé que General Motors va s’impliqué dans la lute contre la maladie sans dire pourquoi il le fait.<br /> Le but étant de lire l’article et non que le titre.
nordic16
Tout à fait même qu’elle y travaillait depuis quelques semaines déjà, n’attendait que l’ordre et l’assurance que Washington paiera pour ces dispositifs du moins le prix coûtant pour passer en mode fabrication.<br /> Comme d’habitude Trump en a profité pour s’arroger le travail des autres fausser les faits se montrer en SAUVEUR de l’Amérique.<br /> Ce serait bien de rappeler que c’est Donald Trump lui-même qui trouvant le prix de ces appareils trop salé en a retardé le lancement de la production. Il réchignait à payer 1 milliard $US pour ces appareils essentiels pour sauver des vies mais était près a donner sans conditions au secteur privé plus de 2000 milliards$US. Là pas d’hésitation…<br /> Quelle sale époque vit-on!
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Orange et l'INSEE dressent le tableau des mouvements de population avant/après confinement
Twitter autorise désormais la communication de certaines informations aux annonceurs
The Witcher 3 passe le cap des 28 millions d'unités vendues
À cause d'un Windows 10X non finalisé, la Surface Neo de Microsoft n'arriverait pas en 2020
OnePlus 8, on connait (a priori) les prix européens de la gamme
Samsung s'approvisionnera auprès de Sharp pour ses dalles LCD
Chrome OS pour tablette va intégrer des gestes et se rapproche de ce que propose l'iPad
Des chercheurs du MIT testent un produit permettant de peindre une interface
Failles de sécurité : l'application Zoom traînée en justice par l'un de ses propres actionnaires
Mitchell Baker officiellement de retour à la tête de Mozilla 12 ans plus tard
Haut de page