Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?

25 mars 2020 à 15h01
33
Elon Musk

Après des messages Twitter comportant des informations douteuses relatives au coronavirus (Covid-19), Elon Musk veut visiblement redorer son image en effectuant un don de 50 000 masques de protection et 1 255 respirateurs destinés à la Californie.

Alors que la pandémie du coronavirus (Covid-19) poursuit son expansion aux quatre coins de la planète, un certain Elon Musk, patron de Tesla et SpaceX, a défrayé la chronique le 19 mars dernier. La raison ? Des tweets contenant des informations douteuses relatives au virus, que Twitter n'a pas souhaité supprimer malgré une modération plus musclée face aux fake news liées au coronavirus.


Des respirateurs médicaux gratuits

Mais l'entrepreneur américain semble rétropédaler quant au degré de gravité de cette crise sanitaire mondiale, et souhaite même participer à l'effort collectif pour aider le personnel soignant actuellement en première ligne pour endiguer ce grave phénomène. Pour ce faire, M. Musk a effectué un don de 1 255 respirateurs médicaux à la Californie, comme l'a annoncé l'intéressé sur son réseau social fétiche.


« Oui, la Chine a un surplus, dont nous avons acheté 1 255 respirateurs ResMed, Philips et Medtronic approuvés par la FDA (Food and Drug Administration) vendredi soir, lesquels ont été envoyés par avion à Los Angeles. Si vous souhaitez installer un respirateur
gratuitement, faites nous le savoir !
 », a-t-il écrit. Le gouvernement de Californie Gavin Newsom a de son côté confirmé la nouvelle dans une conférence de presse tenue lundi 23 mars.


50 000 masques N95

« Je vous ai dit il y a quelques jours que nous pourrions sûrement réceptionner mille respirateurs cette semaine. Ils sont arrivés à Los Angeles, et Elon Musk travaille déjà avec les hôpitaux et autres infrastructures pour installer ces respirateurs », peut-on lire dans les colonnes de Tesla Motors Club, qui mentionne aussi un don de 50 000 masques N95 (pendant américain du FFP2 français) réalisé par Tesla.

Source : Tesla Motors Club
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
33
21
jaceneliot
Quel abruti ce gars…en plus d’exploiter ses employés, il balance fake new sur fake new. Il a un style très très trumpien d’ailleurs. Bon faut dire qu’aux pays des cons, ça fonctionne, et les gens comme eux sont adulés. Ce qu’il a dit sur le COVID-19 est très grave. Soit il le pensait et c’est un imbécile fini parce qu’à ce moment là on savait déjà que c’était pas une « grippe », soit il le pensait pas et alors il est dangereux.
philumax
tous les patrons sont dangereux.
Xlsium
Il faut de tout pour faire un monde…et le faire avancé, aussi surprenant que cela puisse paraître les gens comme Elon Musk sont parfois plus utile qu’une batterie de sachants consensuels, lisses et doxatiques.
nirgal76
Les ricains se sont réveillés tard, mais avec leur gros sous, ils vont acheter tous les masques et respirateurs qui trainent sur la planete et faire crever le reste du monde du coup.
BRABUS900
Je ne suis pas d’accord. C’est facile de balancer des conneries, de faire n’importe quoi et de prendre les gens pour des cons puis, soudainement, faire marche arrière, faire le gentil et passer pour un héros (je caricature mais vous voyez où je veux en venir).<br /> Ces personnes, pays, sociétés, ne pourraient-elles pas être correctes dès le début ? Plutôt que faire le con puis faire le gentil ?
UDM
Et les salariés très dangereux ?!
cirdan
C’est la bonne période pour faire preuve d’imagination
serged
Surtout qu’il y a (environ) 39M d’habitants en Californie. 50000, c’est une goutte d’eau !
Niverolle
C’est maintenant qu’ils sont passés en tête, juste devant l’Italie, que les USA se réveillent… Un signe qui « ne trump pas » ce sont les achats paniques, non pas de nourriture ni même de papier toilette comme on a pu le voir dans le reste du monde, mais bien d’armes à feu. Un fusil d’assaut c’est tip-top face à un virus ! Bref on ne se refait pas ! Et idem pour tout ces ploutocrates qui n’en manquent pas une pour se dorer le blason…
BRABUS900
L’arme à feu, c’est pas plutôt pour aller chasser du zombie ?
Niverolle
Ou pour défendre manu militari sa réserve stratégique de papier toilette
mrs2047
Les commentaires sont parfois assez incroyable ?!!<br /> Le gars fait des dons pour les hôpitaux et le personnel soignant, mais non, selon certains c’est pas bien…
mrs2047
jasonmaccord:<br /> doxatique, ça n’existe pas…<br /> il manque juste une lettre, c’est « doxastique »
KlingonBrain
Quel abruti ce gars…en plus d’exploiter ses employés, il balance fake new sur fake new.<br /> Attention au danger de parler de fake news à tout bout de champ pour qualifier de simples opinions individuelles qui sont fausses.<br /> Exprimer une opinion individuelle, même si elle est fausse, ce n’est pas une fake news.<br /> Une fake news est une information fausse qui fait l’objet d’une diffusion a dessein, a grande échelle et de manière organisée par des organisations dans un but de manipulation des foules.<br /> Il faut faire la différence entre un individu qui croit(et dit) quelque chose qui est faux(même si c’est une célébrité) et une organisation qui sait que les informations qu’elle diffuse sont fausses et qui le fait à dessein.<br /> La différence est très importante. Si on ne la fait pas, la liberté d’expression n’existera bientôt plus.<br /> Ce qui se passera (et qui commence à se passer) c’est que toute personne qui dira quelque chose qui s’éloignera d’une vérité officielle ou du « politiquement correct » tombera sous le coup de la censure.<br /> L’existence même de lanceurs d’alerte est menacée dans la mesure ou le lanceur d’alterne va dire des choses qui sont contraires à la vérité officielle.<br /> Il suffit d’ouvrir un livre d’histoire pour comprendre que les fake news d’état sont bien plus à craindre que quelques individus qui sortent des idées farfelues.
KlingonBrain
En même temps, Elon Musk n’est pas médecin. Il ne me viendrait pas à l’idée de prendre au sérieux ce qu’il dit dans un domaine aussi éloigné de ses compétences sans des arguments solidement étayés.<br /> Il faut que les gens apprennent à trier l’information et à se faire une idée de sa pertinence.
jaceneliot
Merci de ton message, instructif et précis. Je suis en effet d’accord avec l’essentiel.<br /> En revanche, pour moi, ce que dit le ricain relève bien de la fake new car il est extrêmement connu et populaire, plus que biens des médias. Ce qu’il dit est répété et écouté. Il a un statut particulier. Donc quand il dit une chose fausse (est-ce qu’il le sait et veut juste induire en erreur ? Est-ce qu’il est stupide ?) c’est bien une fake new pour moi. Et grave.
carinae
c’est vrai… mais en même temps combien de gens ont voulu se faire de l’argent sur cette pandémie ? je pense notamment a ceux qui ont acheté ou volé des milliers de masques pour les revendre a prix d’or … Donc il faut aussi garder une certaine distance vis a vis de la com des uns et des autres …<br /> Aprés c’est vrai qu’il offre des respirateurs … mais en même temps … les chinois auraient pu les offrir … vu que ce sont eux qui nous ont mis dans la m…
Niverolle
Bah on ne va pas cracher sur une poignée de masques FFP2 et un millier de respirateurs légers. Mais exactement comme pour le spéléo-secours en Thaïlande (où il avait poussé l’outrecuidance jusqu’à expliquer aux secouristes comment faire leur travail), il profite d’une situation dramatique pour se mettre en lumière.<br /> Bon, pour sa décharge, il faut reconnaître que la pression doit-être insoutenable dans cette course effrénée au plus grand « sauveur » de la planète dans laquelle ce sont lancé les milliardaires américains…
jaceneliot
En rien, sinon qu’on ouvre sa gueule plus souvent
Blackalf
KlingonBrain:<br /> Il faut que les gens apprennent à trier l’information et à se faire une idée de sa pertinence.<br /> Et c’est ce que font ceux qui ont une capacité d’analyse critique*, mais pour bien des gens il suffit de voir ou entendre quelque chose dans les médias pour le prendre pour parole d’évangile…or visibilité ne signifie pas forcément crédibilité, et c’est ce que beaucoup ne comprennent pas <br /> à différencier de la critique gratuite faite parce qu’elle va à l’encontre d’une croyance que l’on a ou que l’on veut avoir par confort intellectuel ou raisons personnelles…je parle bien de réflexion pour tenter de démêler le vrai du faux pour obtenir quelque chose de raisonnablement crédible<br />
KlingonBrain
mais pour bien des gens il suffit de voir ou entendre quelque chose dans les médias pour le prendre pour parole d’évangile…or visibilité ne signifie pas forcément crédibilité, et c’est ce que beaucoup ne comprennent pas<br /> C’est un constat qui est indéniablement vrai.<br /> A partir de la se pose la question de quoi faire pour répondre à ce problème. Et la, il y a deux écoles.<br /> Pour les un, la solution est de donner à cette population des informations vérifiées, validées et certifiées par des canaux « sûrs » contrôlés par des « sachants ». En un mot, de considérer les citoyens comme des enfants sous la tutelle de soit disant élites.<br /> Mais cette solution aboutit à de nouveaux problèmes : D’une part l’infantilisation des populations. A force d’être bercées d’informations validées, elles n’acquièrent jamais la capacité à être critique sur les informations qu’elles reçoivent.<br /> D’une manière générale, les jeunes qui ont été bercés par le web et ses « intox » sont beaucoup plus critiques et moins crédules que les anciens qui ont bouffé de l’ORTF(ou ses successeurs) à longueur d’années.<br /> Second problème, le pouvoir de ceux qui contrôlent ces canaux. Et l’on peut aboutir à un contrôle de l’idéologie des foules par certains lobbys, certaines classes sociales, voir même par une véritable machine à crédibiliser les mensonges d’état comme on peut le voir dans des pays socialistes. Bref, ceux qui contrôlent l’information « validée » peuvent l’orienter dans leur propre intéret, pas forcément celui de la masse.<br /> A vouloir construire un monde de la pensée parfaite, nous créons surtout une population naïve et facilement manipulable par de la propagande.<br /> Pour l’autre école, il faut accepter le fait qu’il existe un certain nombre de gens qui vont « mal penser » et croire à des bêtises. Et que le fait de se tromper est le prix à payer pour apprendre à mieux penser. Et qu’au cours du temps, on progresse ainsi vers plus d’esprit critique et une plus grande résistance à la manipulation. Car il arrive que la vérité soit une notion bien plus complexe qu’on ne le pense.<br /> Même si le prix à payer est de laisser la loi de darwin s’occuper des quelques personnes qui voudront absolument croire qu’une cure détox à base de légumes verts pourrait soigner un cancer du pancréas, c’est (hélas) le prix à payer pour obtenir une population moins naïve et surtout plus apte à exercer son pouvoir démocratique en votant mieux sans se laisser séduire par de la démagogie de bas étage.
juju251
KlingonBrain:<br /> En même temps, Elon Musk n’est pas médecin. Il ne me viendrait pas à l’idée de prendre au sérieux ce qu’il dit dans un domaine aussi éloigné de ses compétences sans des arguments solidement étayés.<br /> Il faut que les gens apprennent à trier l’information et à se faire une idée de sa pertinence.<br /> Je suis globalement avec toi, mais il y a des gens qui ne peuvent pas le faire, parce qu’ils n’ont tout simplement pas l’esprit critique pour.<br /> Alors, attention à ne pas prendre mes propos pour des insultes ou quoi.<br /> Il y a des gens qui ont des déficiences mentales en termes de réflexion et ces personnes n’auront pas forcément les outils pour recouper les informations / prendre du recul sur les propos de telle ou telle personne (qu’ils auront tendance à croire parce que c’est une personnalité connue).
KlingonBrain
Je suis globalement avec toi, mais il y a des gens qui ne peuvent pas le faire, parce qu’ils n’ont tout simplement pas l’esprit critique pour.<br /> Je comprends bien, et je suis totalement d’accord. Mais IMHO, c’est un cercle vicieux. Plus on infantilisera ces personnes en leur donnant de l’information ou ils n’auront pas à exercer leur esprit critique, moins ils développeront cette capacité.<br /> Alors, attention à ne pas prendre mes propos pour des insultes ou quoi.<br /> Il y a des gens qui ont des déficiences mentales en termes de réflexion et ces personnes n’auront pas forcément les outils pour recouper les informations / prendre du recul sur les propos de telle ou telle personne (qu’ils auront tendance à croire parce que c’est une personnalité connue).<br /> C’est vrai aussi. Mais en même temps, n’est t’il pas bon aussi que les gens apprennent qu’une personne célèbre et connue ne dit pas forcément que des choses vraies et/ou intelligentes ? Que personne n’est un surhomme que l’on doit croire sans réfléchir ?<br /> J’objecterais également pour répondre à certains qui appellent à la censure que ce n’est pas le meilleur moyen de détruire une idée fausse. Le plus intelligent n’est t’il pas plutôt de débattre pour expliquer aux gens que cette idée est fausse, et surtout pourquoi ?<br /> C’est l’idée du fameux « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire » que l’on attribue à Voltaire. Mais aussi vraisemblablement à d’autres personnes de cette époque qui ont contribué à construire l’idéologie de la liberté d’expression. Ces idées expliquent bien pourquoi il est important de laisser d’abord une idée s’exprimer, même quand on veut la combattre. Surtout quand on veut la combattre.<br /> De fait, sur les réseaux sociaux, les forums, il y a toujours quelqu’un pour dénoncer les bêtises. Plutôt que de censurer un propos erroné, il serait beaucoup plus pédagogique de faire ressortir juste en dessous du tweet un résumé des contradictions les plus intelligentes avec une mention « des gens pensent que ce propos est erroné, voila leurs arguments… »<br /> Au final, j’ai souvent remarqué que l’impossibilité de débattre de certaines idées fausses peut aboutir à les voir perdurer et même se renforcer sans aucun contrôle possible parmi les populations ayant le moins d’esprit critique. Hélas, des idées très dangereuses peuvent ainsi prospérer dans l’ombre alors qu’elle ne résisteraient pas un instant à un vrai débat.
juju251
KlingonBrain:<br /> Je comprends bien, et je suis totalement d’accord. Mais IMHO, c’est un cercle vicieux. Plus on infantilisera ces personnes en leur donnant de l’information ou ils n’auront pas à exercer leur esprit critique, moins ils développeront cette capacité.<br /> C’est vrai aussi. Mais en même temps, n’est t’il pas bon aussi que les gens apprennent qu’une personne célèbre et connue ne dit pas forcément que des choses vraies et/ou intelligentes ? Que personne n’est un surhomme que l’on doit croire sans réfléchir ?<br /> De fait, sur les réseaux sociaux, les forums, il y a toujours quelqu’un pour dénoncer les bêtises. Plutôt que de censurer un propos erroné, il serait beaucoup plus pédagogique de faire ressortir juste en dessous du tweet un résumé des contradictions les plus intelligentes avec une mention « des gens pensent que ce propos est erroné, voila leurs arguments… »<br /> Au final, j’ai souvent remarqué que l’impossibilité de débattre de certaines idées fausses peut aboutir à les voir perdurer et même se renforcer sans aucun contrôle possible parmi les populations ayant le moins d’esprit critique. Hélas, des idées très dangereuses peuvent ainsi prospérer dans l’ombre alors qu’elle ne résisteraient pas un instant à un vrai débat.<br /> 1 et 2 : Entièrement d’accord, d’ailleurs, de part mon boulot (je ne donnerai pas plus de précisions ) c’est clairement ma démarche, de donner les clés pour réfléchir et ne pas croire ce qui est dit par quelqu’un de connu ou un truc de ce genre. <br /> 3 et 4 : Là, par contre, je suis d’accord sur le principe, en revanche en pratique, j’ai déjà observé (je ne dis pas non plus que je suis omniscient) que les propos « conspis » était souvent plus « efficace » et que les arguments (réels) les contrant sont souvent moins lu (bien souvent l’argumentation pour démonter des théories boiteuses peuvent être assez longues).<br /> Du coup, il est parfois plus efficace de virer les messages en questions.<br /> Mais après, ce n’est qu’un point de vue et les deux positions se défendent.
Alliator57
Un moment où un autre, il finira par nous faire croire qu’il va pouvoir envoyer le virus sur Mars avec ses fusées<br /> …<br /> Ah non<br /> …<br /> Mars, il va la coloniser<br /> …<br /> Tant pis on prolongera vers Venus ou Saturne<br /> C’est un visionnaire !
KlingonBrain
3 et 4 : Là, par contre, je suis d’accord sur le principe, en revanche en pratique, j’ai déjà observé (je ne dis pas non plus que je suis omniscient) que les propos « conspis » était souvent plus « efficace » et que les arguments (réels) les contrant sont souvent moins lu (bien souvent l’argumentation pour démonter des théories boiteuses peuvent être assez longues).<br /> Du coup, il est parfois plus efficace de virer les messages en questions.<br /> J’imagine que ça peut être un problème face à des conspirationnistes très organisés, peut être même des mouvements politiques qui utilisent le conspirationnisme. Et quand ça tourne au martelage propagandiste pénible plus qu’a la discussion intéressante. C’est encore plus vrai quand ils sont en meute, peu respectueux des opinions contraires, avec l’illusion qu’être plusieurs à avoir tort leur donnerait raison.<br /> Evidemment, je comprends bien que les choses ne sont jamais blanches ou noir et il n’est pas forcément simple de trouver le bon compromis pour que la liberté d’expression ne souffre pas dans un sens ou dans l’autre.<br /> Sans compter qu’en réalité, l’humain est beaucoup moins logique qu’on ne le pense. L’adhésion à certaines thèses tient souvent à d’autres causes que les justifications qu’ils en donnent. Et quand les arguments font mouche, il ne faut jamais s’attendre à le constater immédiatement. Encore qu’ils ne sont pas comparables à des adeptes de sectes religieuses ou sont utilisés des ressorts psychologiques profonds pour créer des verrouillages mentaux très difficile à déjouer.<br /> Cela dit, il faut voir aussi que le complotisme peut avoir des vertu très positives, voir indispensables. Trop jeter l’anathème sur le complotisme mène tout droit a renforcer les « biais de normalité », ce qui est aussi dangereux.<br /> Nous venons d’ailleurs d’assister à un bel avec l’exemple du Coronavirus. Une grande partie des gens ont finalement regardé le train leur foncer dessus pendant 3 mois sans faire grand chose, presque dans un état de sidération, comme des moutons. Mon voisin ne fait rien ? Alors je ne fais rien. Cela n’engage que moi, mais je pense qu’un peu plus de réalisme aurait permis à tous de se préparer mieux.
philumax
Moi, je suis toujours salarié. J’ai choisi de ne pas devenir patron. Plutôt que de me casser le c.l à voler les gens, je préfère travailler.<br /> Musk, il sait qu’il est bien entouré et bien surveillé par son ou ses toubibs : ils ont intérêt, à ce qu’il reste en bonne santé, sinon, adieu la paye !<br /> C’est facile, pour lui de dire n’importe quoi, il n’a pas peur de mourir, lui !<br /> Mais nous, gens du communs, on est sûr qu’on sera soigné comme il faut ? Qu’on pourra encore vivre, après avoir choppé le virus ?<br /> J’ai un doute, là.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Xiaomi prévoit un concurrent au Mac Mini, et il pourrait faire des ravages
Grâce à son passage au Unreal Engine 5.1, Fortnite est plus beau que jamais !
Plus près de vous, Free Proxi, la nouvelle assistance technique de Free recrute
SpaceX va pouvoir envoyer 7500 nouveaux satellites Starlink, et dévoile une offre pour les militaires
Si ces rendus sont exacts, le OnePlus 11 va avoir droit à un module photo monstrueux !
Très belle offre sur Amazon concernant l'excellent MacBook Air M2
Vous voyez les tracteurs autonomes dans Interstellar ? Maintenant ils existent, pilotés par NVIDIA
DJI a un Mini 3 moins cher dans les cartons, mais il ne sera pas
Qu'est-ce que ChatGPT, cette nouvelle Intelligence Artificielle dont tout le monde parle
Cet excellent casque sans fil à réduction de bruit s'affiche à -27% sur Amazon
Haut de page