La Chine fait marche arrière sur sa volonté d'interdire l'industrie du minage de Bitcoin

06 novembre 2019 à 18h29
0
bitcoin blockchain fotolia

Alors que les autorités chinoises semblaient décidées à bannir le cryptominage, une nouvelle version d'un document officiel ne mentionne plus cette pratique parmi celles considérées comme indésirables. Une annonce qui doit rassurer les nombreux acteurs présents dans le pays.

La Commission nationale pour le développement et la réforme (CNDR) est l'agence du gouvernement chinois en charge de la politique économique du pays. Parmi ses missions, elle doit publier un « guide de la restructuration industrielle ». Depuis 2005, ce document classe les différents secteurs industriels en trois catégories : à encourager, à restreindre et à supprimer.

Le cryptominage initialement pointé du doigt

Une nouvelle version de ce texte entrera en vigueur le 1er janvier 2020, remplaçant la précédente, publiée en 2011. Pour la rédiger, la CNDR a lancé une procédure de consultation publique un peu plus tôt dans l'année. En avril dernier, elle avait rendu publique une première ébauche du document, dans laquelle le minage de cryptomonnaies, dont le Bitcoin, figurait parmi les activités à supprimer.


Concrètement, cela signifiait que le gouvernement prévoyait d'encourager les autorités locales à bannir progressivement cette pratique de leurs territoires. Cette décision pouvait s'expliquer par le poids écologique de l'activité, mais aussi par une défiance générale du pays envers les monnaies virtuelles (pour mieux préparer le lancement de sa propre cryptomonnaie ?).

Une pratique finalement acceptée

Mais après plusieurs mois de consultation publique, l'agence chinoise a finalement revu sa copie. Dans la dernière mouture du guide, publiée aujourd'hui et qui fait office de version finale, on ne trouve ainsi plus aucune mention du minage de cryptomonnaies. Ni dans les industries à bannir, ni dans les autres catégories.


La nouvelle a dû être accueillie avec soulagement par les entreprises spécialistes du cryptominage présentes en Chine. Et ces dernières sont nombreuses : d'après une étude de 2018, 74 % du minage mondial de Bitcoin dépendrait de machines installées sur le territoire chinois.

Source : Coindesk
Modifié le 07/11/2019 à 08h09
5
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Il va pleuvoir des radars tourelles, avec 1 200 installations supplémentaires d'ici 2020
Traçage numérique : Emmanuel Macron officialise l'arrivée prochaine d'une application
Porn : Macron veut
Trop chers, pas assez autonomes, les véhicules électriques n'intéressent qu'un français sur dix
Radars tourelles : on les croyait indestructibles, ils ne résistent pourtant pas à la colère de citoyens
Amazon suspend provisoirement l'activité de ses centres de distribution français
De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Le nucléaire provoque-t-il moins de morts que le solaire ou l’éolien ?
Convention citoyenne pour le climat : les propositions phares retenues, et leur avenir
Émissions de CO2 : l'Assemblée nationale vote l'augmentation du malus à 20 000 euros
scroll top