L'avènement des cryptomonnaies fera tomber les dictateurs, d'après Tim Draper

19 octobre 2019 à 14h00
28
Tim Draper
Tim Draper // Crédit : JD Lasica, Flickr

Pour l'investisseur en capital-risque américain, l'avènement d'un réseau centralisé et globalisé remettrait en cause le mode de fonctionnement des gouvernements.

Le Bitcoin, arme pacifique contre les dictateurs ? C'est ce qu'affirme l'évangéliste Tim Draper, en campagne contre les frontières économiques à l'heure d'une économie globalisée.

Un réseau décentralisé à l'assaut des barrières économiques

Ardent défenseur du Bitcoin, Tim Draper est persuadé des bienfaits de la cryptomonnaie pour l'économie mondiale. Dans une tribune postée sur Medium, l'investisseur américain déclare : « Le Bitcoin et la décentralisation qui l'accompagne remettent en cause les frontières géographiques. Plus personne n'est sous le joug de dictateurs et des profiteurs pour faire croître l'économie mondiale. »

Une manière de dénoncer les taxes appliquées par les institutions bancaires et des États sur les flux financiers. À l'inverse, la Blockchain et les cryptomonnaies reposent sur un réseau distribué. Conséquence : plus besoin de gouvernements pour contrôler le cours d'une monnaie, ni de banques pour assurer les transactions. Chacun est donc théoriquement libre de s'affranchir des barrières économiques mises en place dans son pays.

Des gouvernements sur le modèle des start-ups

Dans sa tribune, Tim Draper va encore plus loin et pose une question simple : a-t-on encore besoin de gouvernements ?

Pour lui, les humains se sont organisés en « tribus » depuis des millénaires, pour garantir la sécurité en gouvernant des territoires délimités. Il poursuit en expliquant que le développement des échanges et de la mondialisation est venu bouleverser ce système, et que désormais chaque individu appartient à quelque chose de plus grand que sa « tribu » originale.

Toujours selon Draper, ce changement de paradigme s'illustre notamment par les cryptomonnaies, qui seraient les témoins de cette nouvelle économie libérée des traditions « ancestrales » imposés par les gouvernements. Pour survivre, il exhorte ces derniers à se transformer... en prenant exemple sur les start-ups : « Je crois que les gouvernements, comme toute entreprise confrontée à un nouvel environnement, doivent s'adapter au nouveau marché (...) Le gouvernement d'aujourd'hui doit déterminer ce qu'il peut fournir dans l'économie du cloud. »

À quoi pourrait ressembler le rôle des États dans cette économie virtuelle ? Sécurité numérique, protection de l'identité, assurance maladie... Nombreux sont les services qui pourraient être repensés à partir des applications de la Blockchain.

L'Estonie, un pays pionnier dans les services numériques

Certains pays comme l'Estonie, qui a lancé un programme d'e-citoyenneté en 2014, font déjà figures de pionniers dans ce domaine. Ce programme permet notamment aux entrepreneurs étrangers de créer leur société en Estonie, sans pour autant y résider. À ce jour, plus de 60 000 personnes ont adopté le statut d'e-résident estonien, et plus de 6 000 entreprises ont été créées.

Fort de cet exemple, Tim Draper en est persuadé : combinées au potentiel de l'intelligence artificielle, les cryptomonnaies peuvent révolutionner les modes de gouvernances.

Sources : CoinTelegraph, Medium, blog de Tim Draper.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
28
14
Rumpelstiltskin
Le problème est la sécurité basé sur cette cryptomonnaies en ligne . C’est comme confier son argent au SDF du coin…
cirdan
Le libertarianisme poussé à l’extrême, on n’est pas loin de la loi de la jungle comme précepte. Pas sûr que ça soit la meilleure manière de faire vivre ensemble des centaines de millions de personnes.<br /> Un article intéressant pour s’ouvrir aux dessous de la Silicon Valley:<br /> usbeketrica.com<br /> « NRx », le mouvement néo-réac monarchiste de la Silicon Valley<br /> Forgé par une poignée d’ingénieurs de la Silicon Valley, le mouvement néo-réactionnaire « NRx », prône un retour à la monarchie dans une société hyper tech.<br />
Vanilla
Toi tu sais pas ce qu’est un BTC… parce que ça existe pas 1 coin, ça se divise en 8 chiffres après la virgule, bonne chance pour marquer avec un numéro de série les milliards et centaines de milliards de Satoshi, et quand tu fais une transactions, il faudrait aussi envoyer tous les numéros de séries des millions de Satoshi que tu envoies, rendant le poids infiniment plus lourd (et donc cher) qu’une transaction BTC actuelle…
Kratof_Muller
Le traçage des coins est pourtant réél, plus ou moins complexe selon les cryptos, certaines même réputées intraçables ( ce n est qu une réputation), et bien que l avènement d une libération du dictât liés aux monnaies semble s’annoncer, rien n’est moins certain qu’une servitude encore plus grande advienne.<br /> Ceux qui parlent de mondialisation et de libération par la crypto ont déja deux trains d’avance sur la majorité de la populace. Comme à la révolution de 1789, promesses d’émancipation et de libertés au moment du début de la révolution industrielle, et pourtant les aristo ont simplement été remplacés par les bourgeois qui ont tout organisé, ainsi que l’exploitation d’un prolétariat ouvrier dont les conditions de vie étaient moins bonnes que leurs homologues paysans.<br /> Même si la BCE et la FED impriment du PQ, les peuples ont encore un semblant de contrôle ( action, revolution, terreur) pour nettoyer cette ineptie. Un réseau décentralisé ne garantit en rien votre vie ou votre liberté, il ne garantit que la sienne.<br /> Viendra le Lybra puis les Qbits d’Amazon et Google qui mineront tout et s’approprieront ces richesses numériques par le biais de l’avance technologique et des habituels jeux spéculatifs financiers auxquels les crypto se prêtent déja très bien (quel heureux hasard).<br /> Le paris est risqué, les futurs dictateurs déjà arsenés et les risques de réglementations et dévaluations de type 90%, au delà du raisonnable, un nouvel eldorado … Et quoi qu’il soit décidé ou choisi, une grande violence, évidente.<br /> Rust in peace petit soldat idéaliste !!! Ton souvenir restera à jamais gravé dans une blockchain … ou pas.
GRITI
J’ai peut-être tout faux, mais pour moi la généralisation des crypto signifiera la fin du cash. Ce qui serait une très mauvaise chose pour moi au niveau liberté.
burnit
Vous avez remarqué, les films sont truqués, les musiques sont truquées, les images sont truquées, les votes sont truquées, les publicités sont truquées, les commentaires sont truquées, les promesses sont truquées, l’histoire est truquée, la science est truquée, la nourriture est truqué.<br /> La vérité, c’est que le monde entier vit du mensonge.
kroman
Oui, certains vont perdre des plumes quand leur fortune en crypto s’évaporera à cause d’un des nombreux piratages. Mais de là à tomber…<br /> D’autres seront intouchables, à l’abri des sanctions économiques américaines…
noxx007
En fait on veut troquer le risque de dictature politique (qui existe toujours, voire plus quand on voit la répression policière de certaines démocraties), par l’instauration d’une dictature économique globale (qui au demeurant existe déjà (demandez aux fameux SDF entre autres)).<br /> C’est super le progrès…
GeorgesC
effectivement, vous avez tout faux: ce n’est pas parce que le cash physique n’existe plus que les paiements anonymes et au black n’existeront pas, au contraire, c’est ce que permet les crypto monnaie et avec plus de libertés qu’un cash physique contrôlé.
GeorgesC
@Rumpelstiltskin<br /> @TatouX<br /> je vous invite à vous renseigner sur la définition de cryptomonnaie; ces questions que vous soulevez, elles ont été posées il y a 30 ans et résolu! il n’est jamais trop tard pour s’éduquer.
GRITI
Cela ne me semble pas si évident que cela:<br /> Coinhouse – 26 Jul 19<br /> Qu’est ce qu’une cryptomonnaie anonyme (Monero, Zcash…) - Coinhouse<br /> S’il est important pour beaucoup de cryptoactifs d’assurer un suivi des transactions et une transparence totale, il est également nécessaire de considérer que la confidentialité des transactions peut être souhaitable dans certains cas. Certains...<br />
GeorgesC
il est trop tôt. si vous n’êtes pas programmeur ou désireux d’apprendre ces technologies et que vous préférez que d’autres personnes vous servent un tel système sur un plateau, alors laissez leur le temps de le développer.<br /> en attendant, réjouissez vous de l’existence d’une telle technologie anti censure, compte tenu de notre passé historique, nous en avons bien besoin. constatez également le vrai visage de ceux qui cherchent à interdire de tels outils de liberté: c’est un bon filtre pour savoir qui a un problème avec votre liberté.
GRITI
En fait, ce qui me fait peur, c’est cela:<br /> Le Japon a par exemple interdit le change des cryptomonnaies confidentielles en 2018, à cause des risques qu’elles peuvent poser, et d’autres pays pourraient suivre son exemple.<br /> Si les états interdisent les cryptomonnaies qui les dérangent, cela va devenir compliqué pour les citoyens s’il n’y a plus de cash. Car il ne restera que des cryptomonnaies “officielles” donc traçables par exemple.<br /> Mais bon, effectivement attendons de voir, en espérant que ce ne soit pas trop tard une fois que l’on aura vu.
GeorgesC
le travail au black est interdit et criminalisé. est ce pour cela qu’il n’existe pas? de plus il faut aussi prendre en compte les nouvelles générations de politiques aux mœurs bien différente des politiques actuels, qui sont souvent étrangers au monde du numérique.<br /> il faut bien comprendre que même si les états le voulaient, ils ne pourraient pas empêcher cet éco système de prospérer. mais leur vision court termiste leur joue des tours, et nous voyons bien les limites à leur organisation.<br /> par exemple, ils ont laissé passer internet, chose qui à l’époque aurait pu sembler être impensable compte tenu de la dangerosité pour un état contrôleur. ce sera pareil pour les crypto monnaie.
Blackalf
GeorgesC:<br /> en attendant, réjouissez vous de l’existence d’une telle technologie anti censure, compte tenu de notre passé historique, nous en avons bien besoin. constatez également le vrai visage de ceux qui cherchent à interdire de tels outils de liberté: c’est un bon filtre pour savoir qui a un problème avec votre liberté.<br /> Personnellement, je n’arrive pas à comprendre en quoi ce serait une “liberté” <br /> Parce que je pense qu’au lieu que ce soit un gouvernement qui contrôle sa monnaie d’état, ou l’Euro dans le cas d’une alliance comme l’Europe, ce serait ses créateurs qui contrôleraient dans les faits une crypto-monnaie (cf Facebook et l’alliance pour Libra), et j’ai un énorme doute que ces créateurs aient en tête le bien des peuples et leur liberté monétaire ^^
GeorgesC
vous confondez crypto monnaie privée, liberticide, et crypto monnaie publique, protégeant les libertés et la propriété; le fonctionnement du consensus et de la gouvernance d’une crypto monnaie publique est révolutionnaire et empêche une personne en particulier de suivre ses propres intérêts. le bitcoin a été crée par exemple en acceptant le fait que personne n’est fiable à 100% et que tout le monde est quelque part un peu égoïste. on parle de système de “minimisation de la confiance”. renseignez vous.
BetaGamma
Je crois surtout qu’il permettra à certains de se maintenir ! A commencer par les patrons de GAFAMI Bezos., zuckerberg…
Blackalf
GeorgesC:<br /> vous confondez crypto monnaie privée, liberticide, et crypto monnaie publique, protégeant les libertés et la propriété; le fonctionnement du consensus et de la gouvernance d’une crypto monnaie publique est révolutionnaire et empêche une personne en particulier de suivre ses propres intérêts.<br /> Ca continue à me paraître utopique…parce qu’il y a toujours un fossé entre la théorie et la pratique, et une brochure publicitaire où l’on ne vante que les avantages ne changera jamais cela
GeorgesC
vous avez raison d’être méfiant, mais rien n’empêche le progrès technologique. le progrès n’a pas pour vocation de plaire aux utilisateurs finaux, il s’impose par lui même si il constitue une valeur ajoutée économiquement. nous parlons d’un protocole, les informaticiens n’ont jamais demandé leur avis aux utilisateurs sur l’ipv4 à l’époque. parler d’utopie est donc hors de propos, ce qui compte ce sont les faits et les réalités.
Caudius
Au risque de me répéter,ce que j’ai déjà posté ailleurs .Si il y a arrivage de la crypto en masse ,elle sera créé par les GAFAs et consort ,à ce moment là il deviendront les véritables dirigeants de la société mondiale .Il y a qu’a voir comment le patron de Facebook va vers le totalitarisme et sa soif de possession est inextinguible .seulement lui c’est visible. Les autres en essayant "l’immortalité"déguisé en recherche sur l’homme augmenté ,ont exactement la même demande ,devenir les “gérants” de la puissance mondiale par le contrôle de la cryptomonnaie
Blackalf
Bin voilà, quand son principal instigateur expose clairement le but de Libra : continuer à imposer la domination financière américaine au reste du monde… <br /> RTBF Info – 22 Oct 19<br /> Facebook défend la Libra comme outil de la domination américaine sur le...<br /> Assailli de toutes parts sur son projet de monnaie numérique, Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, s'est placé sur le terrain géopolitique pour défendre la Libra: elle permettra, selon lui, de "perpétuer la prédominance du système financier...<br />
GRITI
Tu es sûre de ta source? Je ne sais pas si tu as vu, mais elle est belge…<br /> Trop tard, je suis déjà sur orbite autour de Ryugu…
Blackalf
La RTBF n’a pas pour habitude de raconter n’importe quoi, elle a beau être une chaîne publique, elle n’a jamais hésité à passer des émissions du type Le journal des travaux inutiles, qui stigmatisait le gaspillage d’argent public dans des réalisations inutiles ou jamais achevées ^^
GRITI
@Blackalf<br /> C’était juste une taquinerie. Désolé…
Blackalf
J’avais compris et je ne l’avais pas mal pris, il n’était pas nécessaire de supprimer ton message ^^<br /> Sinon on a l’habitude qu’on se moque des p’tits belges, ce qui ne nous empêche pas de vivre et de rigoler nous aussi ce qui se passe dans les autres pays
GRITI
Bon ça va alors…Suppression du message annulée.<br /> Blackalf:<br /> ce qui ne nous empêche pas … de rigoler nous aussi ce qui se passe dans les autres pays<br /> Vous avez bien raison. Pas de raison que ce soit à sens unique!
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Notre sélection d'accessoires pour Nintendo Switch à petit prix
Une modélisation informatique arrive à déterminer de potentiels futurs foyers d'Ebola
🔥 Envie de changer de forfait mobile ? Profitez des promos chez RED, Free, Sosh, B&You
Coupe du monde de Rugby 2019 : comment regarder France - Pays de Galles en streaming ?
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
Haut de page