Cryptomonnaie : la Chine adopte une loi visant à doter le pays de sa propre monnaie virtuelle

Alexandre Boero Contributeur
28 octobre 2019 à 16h00
0
drapeau-chine.jpg
© Pixabay

L'empire du Milieu, qui veut accélérer le développement de la technologie blockchain, veut lancer sa cryptomonnaie d'État et prépare le terrain en renforçant le terrain législatif.

En fin de semaine dernière, le parlement chinois a fait voter une nouvelle loi sur la cryptographie, dans le but de doter le pays de sa propre cryptomonnaie. Samedi, les médias locaux ont confirmé l'adoption du texte, qui vient récompenser un travail de fond de plusieurs années. Dès 2014, la banque centrale de Chine avait installé une équipe de recherche qui avait pour mission de travailler à l'établissement d'une monnaie virtuelle étatique, dans le but de réduire les coûts de circulation de la monnaie physique, et de renforcer le contrôle de la masse monétaire. Tout cela est désormais acté.

Des points de similitude avec Libra

La loi entrera en vigueur le 1er janvier 2020, selon un rapport chinois. L'annonce coïncide avec celle du président Xi Jinping, qui a appelé son pays à clairement miser sur la blockchain, qu'il considère comme « une technologie au cœur de l'innovation », après l'avoir qualifiée de « technologie révolutionnaire. »


Et c'est justement sur cette base qu'est développée la monnaie numérique développée par la Chine, qui sera émise par la banque centrale. Cette dernière offrirait d'ailleurs quelques points de comparaison avec Libra, la monnaie virtuelle de Facebook, puisqu'elle pourrait être utilisée sur des plateformes majeures de l'empire du Milieu comme WeChat ou Alipay.

La nouvelle loi devra en ce sens « faciliter le développement du secteur de la cryptographie et à assurer la sécurité du cyberespace et de l'information », précise-t-on du côté du parlement chinois.

La Chine devrait dégainer avant Mark Zuckerberg

La Chine pourrait alors émettre sa propre cryptomonnaie avant le lancement de Libra, qui devait initialement être proposée au public à la fin du premier semestre 2020, mais qui pourrait retardée, voire pire.


Auditionné la semaine dernière par un Sénat remonté à bloc, Mark Zuckerberg a évoqué un possible retrait de sa cryptomonnaie si des accords réglementaires tardent à être trouvés. Le projet du patron de Facebook fait l'objet d'une féroce résistance des gouvernements et régulateurs du monde entier, qui redoutent une déstabilisation du système bancaire et financier et craignent une explosion du blanchiment d'argent.

Source : Coindesk
1 réponses
2 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le MIT met au point un outil de captation du CO2 plus efficace et moins cher
Une Tesla Model S dépasse le million de kilomètres
L'ancien salarié d'une auto-école condamné pour un avis négatif posté sur Google+
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
La Volkswagen e-up! 2.0 électrique affiche ses prix en France
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top