Test Bowers & Wilkins Panorama 3 : la maîtrise totale de l’Atmos virtualisé dans une barre de son tout-en-un

Alban Amouroux
Spécialiste Audio Vidéo
21 avril 2022 à 18h20
16
Bowers & Wilkins Panorama 3
© Bowers&Wilkins

Et de trois pour la barre de son Bowers & Wilkins de référence. Cette troisième génération change du tout au tout par rapport aux versions précédentes. Design et connectique sont repensés dans la Panorama 3 qui propose un son immersif en Dolby Atmos. Au rang des barres de son tout-en-un sans aucune possibilité d’évolution, voyons comment elle se défend par rapport aux autres modèles déjà bien implantés sur ce créneau.

Bowers & Wilkins Panorama 3
  • Immersion Atmos remarquable
  • Présence des voix
  • Simplicité d’utilisation
  • Connectivité sans fil très complète
  • Grave manquant d’impact
  • Écoutes musicales pas au même niveau que le home cinema

La Panorama première du nom est sortie en 2009. Elle a été remplacée quatre ans plus tard par la seconde version incluant une connectique HDMI. Le design était resté identique, tout en courbe et avec un afficheur en façade. Et puis plus rien depuis quelques années. La seule barre de son au catalogue B&W se trouvait dans la gamme sans fil Formation. Dotée de la lecture mutiroom, elle peut être complétée par un caisson et des enceintes surround. 

À l’opposé, la Panorama 3 fonctionne seule et ne permet aucune option d'évolution. Son objectif : vous la posez sur le meuble devant la TV, vous branchez le câble HDMI, vous la connectez au réseau et c’est parti. Elle ne s’encombre pas de fonctionnalités avancées et de réglages multiples et va à l’essentiel tout en proposant la qualité sonore mythique made in Bowers & Wilkins. Cela sera-t-il suffisant pour convaincre ? 

B&W Panorama 3 lifestyle
© Bowers&Wilkins

Fiche technique Bowers & Wilkins Panorama 3

Performances

Kit d'enceinte
3.1.2
Système de compression numérique
Dolby Atmos, Dolby Digital Plus, Dolby TrueHD
Puissance admissible
400W
Bande passante
43 Hz - 48 Khz

Caractéristiques techniques

Entrée audio
Audio numérique S/PDIF Optique, HDMI
Nombre de haut-parleurs
13

Connectivité

Wi-Fi
Oui
Multiroom
Oui
Ethernet
Oui
Bluetooth
Oui
Bluetooth Version
5
NFC
Non
AirPlay
AirPlay 2
Assistant vocal
Alexa

Caractéristiques physiques

Hauteur
140mm
Largeur
1 210mm
Profondeur
65mm
Poids
6,5kg

Design : esthétique chic

Beaucoup moins épaisse, cette troisième version de la Panorama dans sa troisième version sera un peu plus simple à placer au pied d’un écran plat. La fixation au mur est prévue d’origine puisque B&W fournit le support sur mesure dans le carton, nul besoin de l’acquérir en option. Celui-ci s’insère dans des emplacements prévus à l’arrière de la barre et protégés par des obturateurs en caoutchouc.

B&W Panorama 3 fixation
© Alban Amouroux pour Clubic
B&W Panorama 3 support mural

Le panneau supérieur de la Panorama 3 est constitué d’une grille métallique parsemée de minuscules trous et coupée en son centre par une zone noire brillante. Celle-ci s’illumine dès que l’on approche la main pour faire apparaître les quelques touches de fonction grâce à un capteur de proximité, un peu comme sur les enceintes sans fil Denon Home, et pour cause : Denon et B&W font désormais partie du même groupe, Sound United.

B&W Panorama 3 top
© Alban Amouroux pour Clubic

Le pourtour de la façade jusqu’aux côtés est recouvert d’un tissu acoustique collé à une structure rigide. La forme en biseau permet d’alléger visuellement le volume de la barre et ses 1,2 mètres de large, tandis que la face arrière est faite d’un plastique gris plus classique. Pour l’instant, B&W propose la Panorama 3 exclusivement dans cette finition plutôt chic, mariant le noir et l’anthracite.

Équipement : configuration 3.1.2

13 haut-parleurs prennent place dans ce format tout-en-un. Ils se doivent de reproduire le son immersif dans une configuration 3.1.2. La façade est constituée de trois canaux identiques gauche/centre/droit équipés chacun d’un tweeter de 19 mm et de deux médiums de 50 mm.

B&W Panorama 3 face avant
© Alban Amouroux pour Clubic

Pour les effets Atmos et la diffusion verticale en général, deux larges bandes de 50 mm prennent place sur le dessus de l’enceinte, aux extrémités et orientés vers le plafond. Ils se trouvent donc camouflés par la grille plate métallique.

B&W Panorama 3 inside

Comme il n’y a pas de caisson de basse, la barre s’occupe elle-même de reproduire les fréquences graves à travers deux woofers de 10 cm. Placés également derrière la grille, ils devront donner le maximum pour compenser l’absence de caisson.

B&W Panorama 3 angle
© Alban Amouroux pour Clubic

En tout, 400 Watts de puissance alimentent l’ensemble des haut-parleurs. Bowers & Wilkins annonce une bande passante extra large démarrant à 43 Hz pour monter jusqu’à 48 kHz. Cela signifie, d’une part, que les woofers sont particulièrement performants, de l'autre, que les tweeters sont aussi des super-tweeters, ce qui bénéficie toujours à la sensation d’ouverture de la scène sonore.

Connectivité : l’essentiel est bien là

Dans son optique de simplification, B&W a prévu une seule prise HDMI pour sa barre de son. Elle est évidemment compatible eARC pour récupérer le Dolby Atmos dans sa meilleure forme provenant du téléviseur ou des sources qui lui seraient raccordées. La Panorama 3 est également compatible LPCM mais elle fait l’impasse sur le DTS. B&W explique cette absence par le peu d’intérêt que portent aujourd’hui les services de streaming vidéo à ce format. Il est vrai que le DTS se cantonne aujourd’hui aux disques physiques.

B&W Panorama 3 connexions
© Alban Amouroux pour Clubic

En alternative au HDMI, une prise numérique optique est prévue. Elle pourra accepter un téléviseur un peu ancien ou bien une source audio telle qu’un lecteur CD ou DVD par exemple. Le réseau est supporté par la prise Ethernet et en Wi-Fi. Le Bluetooth 5 vient en plus, avec le codec aptX Adaptive. Du côté de la musique en réseau, la Panorama 3 propose AirPlay 2, Spotify Connect et l’accès aux services Tidal et Qobuz via l’application B&W Music. Elle est également compatible avec Alexa Multi-room Music pour s’associer à d’autres équipements audio compatibles (Amazon, JBL, Marshall, Polk…).

Ergonomie : simplicité évidente

Toujours sur le principe de la simplicité avant tout, la barre est livrée sans télécommande, qui n'existe d'ailleurs pas en option. Grâce au HDMI CEC, c’est la télécommande du téléviseur qui pilote le son de la Panorama 3. Sachez qu’elle est également pilotable à la voix grâce à l’intégration d’Alexa et de ses micros.

B&W Panorama 3 app installation

Les touches sensitives sur le dessus de la barre seront sûrement peu utilisées même si c’est toujours pratique. Elles contrôlent la source, le volume, la mise en pause et l’assistant vocal Alexa. À ce même endroit se trouve une LED multifonctions pour confirmer certains états : phase d’installation, Bluetooth, erreur, etc.

B&W Panorama 3 app installation

Il faudra télécharger l’application B&W Music pour aller plus loin, en commençant par l’installation initiale impossible autrement. C’est elle qui permet de connecter la Panorama 3 au réseau. Vous pourrez activer ensuite votre compte Tidal ou Qobuz au sein même de cette application. Enfin, quelques réglages sont disponibles : les tonalités grave et aigu, le renommage des entrées, l’apprentissage des touches de volume de votre télécommande ou encore l’association à Amazon Alexa.

B&W Panorama 3 app réglages

Ça s’arrête là car il n’est pas encore prévu de pouvoir utiliser la Panorama 3 dans l’écosystème sans fil B&W. Pour l’instant, elle ne peut donc pas être associée aux autres équipements audio connectés de la marque pour faire du multiroom, comme le Zeppelin ou les enceintes Formation. Ce sera effectif dans une mise à jour future. 

B&W Panorama 3 app lecture

Analyse : une immersivité Atmos sans faille

Lorsque l’on bascule sur l’entrée HDMI à laquelle est raccordée la Panorama 3, on retrouve le logo sur le téléviseur, comme le fait également Sonos avec ses barres de son. Il est dommage de ne pas tirer parti de cet affichage pour permettre de rentrer dans les réglages de la barre et pour afficher le titre et la jaquette du morceau en cours de lecture. Seul Sony propose cette option sur ses modèles les plus haut de gamme comme la HT-A7000.

B&W Panorama 3 OSD

Nous démarrons par des écoutes musicales via Qobuz sur l’application B&W Music, la marque étant avant tout un fabricant d’enceintes HiFi. D'entrée, on remarque que les voix sont centrées à l’extrême et restent collées à la barre ; ça manque d’ouverture à notre goût, nous qui apprécions quand les barres sont capables d’extirper le message central pour le positionner un peu plus en haut avec une sensation accrue d’ouverture. La scène sonore est tout de même large avec de beaux effets de présence et de profondeur, surtout avec les excellents enregistrements. La signature est plutôt chaleureuse. Il ne sera pas nécessaire de modifier les réglages de tonalité, si ce n'est éventuellement 2 ou 3 crans de plus sur les basses pour se faire plaisir, cela dépendra de vos attentes.

Le rendu est très différent de la barre B&W Formation qui tire plus sur le médium-aigu, avec plus de détail, de fidélité et de réalisme dans ces registres. Cependant, la Formation Bar nécessite absolument d’être associée à un caisson de basse, là où cette Panorama 3 se suffit à elle-même avec une reproduction des plus basses fréquences largement acceptable. Elles sont suffisamment détaillées pour ne pas tomber dans le monocorde. Heureusement, puisqu’il n’est pas prévu de pouvoir lui associer de caisson. Les aficionados du grave à fendre les murs n’y trouveront pas leur compte mais la Panorama 3 ne s’adresse pas à eux. Au final, tout est propre, en place. Cependant, de par le positionnement tout-en-un, nous nous attendions de la part de B&W à une proposition musicale un peu plus mordante, moins policée.

B&W Panorama 3 détails
© Alban Amouroux pour Clubic

B&W a sûrement fait le choix de toucher le moins possible au signal d’origine pour éviter de lui ajouter tout artefact en le passant à la moulinette des upmixers et autres DSP parfois destructifs. Nous savons par expérience que cela peut donner un résultat vivant au détriment de la fidélité avec des sonorités souvent synthétique. Avec la Panorama 3 il n’en est rien : elle se situe à l’opposé, avec une restitution musicale neutre, sans artifice.

Passons au cinéma. Netflix a bien reconnu qu’une barre de son compatible Atmos était raccordée au téléviseur. Nous partons sur nos batteries d’extraits que nous connaissons par cœur pour découvrir immédiatement une gestion des effets particulièrement réussie. Les objets et effets surround sont projetés plus loin que bon nombre de barres passées entre nos mains dernièrement. Ils se retrouvent sur les murs latéraux, quasiment au niveau du canapé, c’est-à-dire à trois mètres de la barre. La sensation d’immersion est permanente avec une ambiance globale solide et omniprésente. Les déplacements sont remarquablement bien traités avec des objets qui tournent dans la pièce dans les trois dimensions sans aucune rupture ni modification de timbre.

B&W Panorama 3 side
© Alban Amouroux pour Clubic

Contrairement aux écoutes musicales en stéréo, cette fois les dialogues sont détachées de la barre et remontent au niveau de l’image pour une cohérence accrue, ils prennent plus de place et leur présence se rapproche de l’effet obtenu avec une enceinte centrale d’un système 5.1 classique. Même s’il leur manque un soupçon d’assise et de chaleur, ce qui est inhérent au petit diamètre des haut-parleurs utilisés. Les dialogues sont toujours clairs et compréhensibles, ce qui est primordial, sans avoir besoin de mode de renforcement spécifique.

Les effets verticaux sont également présents, au niveau du plafond environ 1 mètre devant la barre. Nous ressentons même des objets dans le plan horizontal entre la barre et notre canapé, ce qui est très rare avec une barre de son. Le grave est profond mais il manque, comme pour la musique, de force et d’attaque. À niveau soutenu, nous avons noté un léger côté caverneux dans le médium. Nous n’avons pas écouté à plus de 1/3 du volume, ce qui était déjà très fort mais il nous semble que malgré la réserve de puissance restante, le rendu ne sera pas linéaire en augmentant le volume. C'est de l'ordre du détail toutefois, les excellents résultats obtenus nous ayant fait pousser la Panorama dans ses retranchements.

Prix et concurrence

À 999 €, la Panorama 3 se situe dans le haut du panier, tout en étant deux fois moins chère que la Panorama 2, il est important de le souligner. Au premier rang de la concurrence, on retrouve la Sony HT-A7000. Plus chère de 400 euros, elle propose des services similaires à cette barre de son Bower & Wilkins. La Sony décode le DTS et propose beaucoup plus de réglages. Elle a également deux entrées HDMI et une télécommande. Cependant, nous avons trouvé la Panorama 3 plus immersive, plus juste, avec une plus grande dispersion sonore. Pour obtenir aussi bien avec la Sony, il faut lui ajouter des enceintes surround optionnelles, ce qui fait encore grimper la note.

La Sonos Arc est quant à elle au même prix que la Panorama 3. C’était d'ailleurs sûrement le modèle que les ingénieurs B&W avaient en ligne de mire. Aussi simple et aussi dépouillée que la Panorama, la Sonos est bien moins immersive. Déjà très intéressants, les effets restent devant soi avec la Sonos, ils ne vont jamais sur les côtés. Ils incitent là aussi à investir dans des enceintes surround que l’on peut ajouter à la Sonos Arc.

B&W Panorama 3 logo
© Alban Amouroux pour Clubic

L’avis de Clubic

9

La Bowers & Wilkins Panorama 3 réussit son pari. Elle simplifie les usages par rapport au modèle précédent tout en maîtrisant le son immersif dont elle était auparavant dépourvue (forcément en 2013…). L’immersivité, sa stabilité, sa cohérence font de cette barre un exemple à suivre. Le tout est réalisé sans se fourvoyer dans des traitements acoustiques peu naturels. 

On pourrait regretter l’absence de réglages avancés, mais finalement, en a-t-on vraiment besoin ? Nous sommes tentés de répondre par la négative car tout fonctionne parfaitement dès la première séance cinéma. Nous pourrions aussi lui reprocher son manque d’impact dans le grave qu’il sera impossible de corriger car la barre n’accepte aucun caisson de basse de quelque forme que ce soit.

La B&W Panorama 3 satisfera celles et ceux qui recherchent une barre de son Atmos réellement tout-en-un qui n’est pas un gadget. Nous avons été conquis par ses performances cinéma. Peut-être un peu moins sur les écoutes musicales, mais elle jouera parfaitement le rôle d’enceinte connectée pour les écoutes d’ambiance à volume sonore raisonnable.

Les plus

  • Immersion Atmos remarquable
  • Présence des voix
  • Simplicité d’utilisation
  • Connectivité sans fil très complète

Les moins

  • Grave manquant d’impact
  • Écoutes musicales pas au même niveau que le home cinema

Films 9

Musique 7

Gaming 8

Connectivité 7

Ergonomie 8

Finitions 10

Bowers & Wilkins Panorama 3 au meilleur prix
Son-Vidéo 999€ Voir l'offre
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
16
10
g-m1n1
« Déjà très intéressants, les effets restent devant soi avec la Sonos, ils ne vont jamais sur les côtés. Ils incitent là aussi à investir dans des enceintes surround que l’on peut ajouter à la Sonos Arc. »<br /> L’effet arrière n’est certes pas présent sans enceintes surround, mais je trouve que l’effet « son des côtés » est présent sur l’Arc.<br /> Après, sûrement moins prononcé que cette barre que je n’ai pas testé!
Dahita
Excellent le test ultra complet, merci!
Blm79
Je plussoie. J’ai la ARC depuis quelques jours, j’ai été étonné d’entendre du son venir des côtés, je ne m’attendais pas du tout à cet effet ! Ma compagne croyait que j’avais rajouté des enceintes…
manu_XP
Pas de DTS c’est sans moi.
dancod
Je me demande comment on peut avoir une connexion HDMI in and pas out?
jobinseb
L’avez vous testé en jeux vidéos ? J’imagine qu’étant bonne en cinéma c’est aussi OK pour le jeu vidéo, en toute logique (enfin la mienne).
Multiroom
@g-m1n1 Effectivement, les effets sont bien plus prononcés avec la B&amp;W Panorama 3 qu’avec la Sonos Arc. Tout en tenant compte de notre pièce de test où passent toutes les barres de son : il est tout à fait possible que dans une autre pièce, son architecture fasse que la Sonos Arc sera peut-être équivalente.
Multiroom
@dancod La connexion HDMI ARC/eARC est de type « in ». Le son transite du téléviseur (out) vers la barre de son (in).<br /> La Panorama 3 n’a pas d’entrées HDMI pour relier des sources. Elle n’a donc pas besoin de faire du HDMI « out » puisqu’elle n’a rien à transmettre au téléviseur (à part son économiseur d’écran comme précisé dans le test).
Multiroom
@seb3138 Oui, et elle a un point de moins qu’en mode cinéma dans les notes finales. Car le résultat immersif dépend beaucoup de la source d’origine. Avec une source Atmos, aucun problème, c’est parfait ! Avec une source inférieure de type 5.1 ou stéréo, les effets dépendront de la qualité de la source en termes d’ouverture sonore. La Panorama 3 n’ajoute rien si les informations ne sont pas présentes nativement.<br /> En jeux vidéos, les résultats seront donc variables. Je pense que si le jeu vidéo est l’usage n°1, alors la B&amp;W Panorama 3 n’est pas forcément la barre de son la plus adaptée.
jobinseb
Merci pour votre réponse. Je fais autant de jeux vidéo que de visionnage de films / séries et que de visionnage de sports (foot, F1) : tout à 1/3. Du coup pas évident de trouver une barre de son qui fera les trois très bien j’imagine.
dancod
Mais ça sous entend du coup que la télé doit avoir un out…<br /> Bref ça sous entend pour bien des gens de changer de tv car il y a pas si longtemps il n’y avait pas de out sur les TV
Multiroom
@dancod Toutes les TV ont un HDMI « out » appelé aussi HDMI ARC ou eARC depuis au moins 6-7 ans je dirais.<br /> Sinon, toutes les barres de son possèdent une entrée optique, justement pour les TV plus anciennes.
Multiroom
@jobinseb Pour un résultat semblable sur tous les usages avec un maximum d’immersion en permanence, deux possibilités :<br /> différents modes audio accessibles à la télécommande<br /> ou un traitement sonore permanent de virtualisation<br /> La B&amp;W Panorama 3 n’a ni l’un ni l’autre puisqu’elle vise la fidélité et le naturel, sans aucun réglage disponible. Tout est toujours question de compromis.
atmen
Obtient-on le même rendu en connectant la barre en HDMI et en optique?
Shinpachi
Non, il n’y a pas de Dolby Atmos (7.1.4) en optique.<br /> En optique, c’est du Dolby ou du DTS (5.1), comme il y a 20 ans.
atmen
Merci pour la réponse, je me disais bien que ma barre connectée en optique n’avait pas le rendu vendu par les tests. Ça sera pour la prochaine TV.
Blm79
Grâce au port HDMI ARC tu relies tous tes périphériques HDMI à la TV et ensuite tu relies la TV à la barre de son via un seul câble HDMI.<br /> De plus avec le HDMI CEC (les deux vont généralement de paire) tu n’as plus besoin de télécommande pour la barre de son, tu la gères avec la télécommande TV.<br /> Ce n’est pas une technologie récente, toutes les TV l’ont depuis des années. On est même maintenant passé à l’eARC sur les TV récentes pour tout ce qui est Atmos.<br /> C’est quand même très intelligent comme technologie, plus besoin de se soucier si la barre de son sait gérer le 4K 120FPS etc puisque l’image ne transite plus par la barre de son. De ce fait on peut la garder plus longtemps…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Sony lance les LinkBuds S, des WF-1000Xm4 simplifiés mais next-gen... et brouille encore les pistes
On connaît le prix des Google Pixel Buds Pro en France... et c'est une bonne surprise !
Après sa
Turtle Beach dévoile une oreillette-micro gamer pour smartphone et ordinateur
Cette barre de son Sony voit son prix diminuer de plus de 100€ !
Sony WH-1000Xm5 : le roi des casques nomades révolutionne enfin son design et perfectionne sa technologie
Officiellement abandonnés par Apple, les iPod sont déjà en rupture de stock
Workspace, Google Assistant, Android 13, Pixel 6A, Pixel Buds Pro : ce qu'il faut retenir de la Google I/O 2022
Pixel Buds Pro : Google annonce ses nouveaux écouteurs sans-fil à réduction de bruit active
Sonos Ray : la promesse d'un son maxi au prix et au format mini
Haut de page