Test Sonos Arc : une barre de son Dolby Atmos simplifiée et accessible

Alban Amouroux
Spécialiste Audio Vidéo
09 juin 2020 à 10h56
8
Voilà la barre de son tant attendue; compatible Dolby Atmos, l'Arc est la toute première barre du constructeur américain à tenter de nous immerger dans le son 3D. Le tout en mode virtuel grâce à des haut-parleurs savamment dirigés vers les murs latéraux et le plafond. Est-ce que cette grande barre de son tient ses promesses et apporte un réel plus par rapport aux modèles non immersifs ? C'est ce que nous allons vous dévoiler.

La Sonos Arc remplace la Playbar sortie en 2013. Cette dernière avait été critiquée pour son absence de connexion HDMI. Quatre ans plus tard, au plus fort de la mode des plateaux TV, la Playbase venait animer cette catégorie spécifique de produits. Elle a depuis été arrêtée. Puis la petite barre Beam a enfin inauguré le HDMI chez Sonos en 2018, en gagnant au passage des micros pour l'assistant vocal. La nouvelle Arc devient le quatrième produit home cinema signé Sonos. C'est le plus imposant, mais aussi le plus avancé technologiquement. Cette barre propose une restitution Atmos 5.0.2, c'est-à-dire trois canaux avant, deux canaux surround et deux canaux de plafond. Elle reproduit les basses fréquences sans avoir de caisson intégré. En option, il est possible de lui associer le Sonos Sub pour faire du 5.1.2. Si vous ajoutez une paire de Sonos One pour les canaux surround, vous resterez en 5.1.2, mais l'Arc ne s'occupera plus des effets surround. Elle utilisera ses haut-parleurs pour renforcer le grave de la scène frontale.

sonos-arc-02-lifestyle.jpg


Des milliers de petits trous

La Sonos Arc arbore un design tout en rondeur, qui n'a aucune filiation esthétique avec la Playbar. Elle ressemblerait plutôt à l'enceinte Sonos Move en reprenant cette grille constellée de milliers de petits trous. Ressemblant à un tube aplati, l'Arc peut être simplement posée sur un meuble, ce sera sa destination principale. Assez lourde, elle repose fermement sur une base en caoutchouc. Alternativement, vous pouvez la fixer au mur via des pas de vis dédiés. Dans ce cas, la barre conserve la même orientation, alors qu'il fallait faire pivoter la Playbar à 180°.

sonos-arc-03-barre.jpg

La Playbar fonctionnait exclusivement en trois canaux (gauche/centre/droite), chacun d'eux étant constitué d'un tweeter et de deux woofers. Sur l'Arc, la voie centrale dispose du même équipement. Cependant, les voies droite et gauche n'ont plus qu'un seul woofer à leur disposition et toujours un tweeter bien sûr. Les canaux surround et d'élévation disposent chacun d'un woofer large bande. Au final, nous avons onze haut-parleurs accompagnés de leur propre canal d'amplification en classe D.

sonos-arc-04-inside.jpg

Grâce à cette configuration, la Sonos Arc est capable de restituer les bandes-son Dolby Atmos. Comparativement au Dolby Digital ou au Dolby TrueHD, l'Atmos ajoute des informations au plafond. Cela crée un second plan pour une restitution en trois dimensions : en largeur, en profondeur et en hauteur.

sonos-arc-05-atmos.jpg

La mise en œuvre la plus classique de l'Atmos consiste à installer des enceintes dédiées à ces canaux directement fixées au plafond. Dolby autorise un contournement technique : utiliser le plafond comme un réflecteur. Il faut alors pour cela des enceintes dirigées vers le plafond. C'est ce qu'a fait Sonos avec la barre Arc : les deux haut-parleurs sur le dessus visent le plafond. Tandis que ceux sur les flancs visent les murs latéraux. Ces quatre voies d'effets sont donc obtenues par réflexion.


Configuration eARC et ARC de l'Arc

Toujours dans son idée de simplification ultime pour faciliter la vie des utilisateurs quelles que soient leurs connaissances, Sonos a réduit la connectique de l'Arc à une seule prise HDMI. C'est un peu maigre : il faut se passer d'autres entrées HDMI, d'entrées analogiques ou numériques, et du Bluetooth. Mais ça c'est une constante chez Sonos.

sonos-arc-06-arriere.jpg


Cette prise HDMI est eARC. Connectée à un téléviseur équipé à l'identique, cela permet de récupérer le signal Dolby Atmos sans perte. Les téléviseurs sont équipés en eARC depuis un ou deux ans. Pour les modèles plus anciens, la connexion ARC peut suffire. Elle permet de transmettre l'Atmos via un signal Dolby Digital +, avec perte, mais dans d'excellentes conditions tout de même.

Nous avons testé la Sonos Arc avec un téléviseur Sony ARC et un téléviseur Samsung eARC : dans les deux cas Netflix a bien reconnu la barre et nous a affiché avec succès le petit logo Dolby Atmos. Par ailleurs, l'Arc génère via le HDMI un économiseur d'écran fait d'ondes sonores stylisées, la signature visuelle Sonos.

sonos-arc-07-screensaver.jpg


Grâce aux ARC & eARC, le son des autres sources HDMI reliées au téléviseur sont envoyées vers la barre : box, lecteur BD, console de jeux. C'est d'ailleurs la seule solution que vous aurez : l'entrée ARC de la Sonos Arc ne peut accepter le son d'une source reliée directement. Il faudrait pour cela au minimum une entrée HDMI en plus.

Pour en finir avec le chapitre des choses que ne sait pas faire l'Arc, sachez que le DTS est toujours aux abonnés absents. Le DTS:X, concurrent direct de l'Atmos n'est pas reconnu, le DTS 5.1 le plus classique ne l'est pas non plus. Résultat : la barre ne sort aucun son dans ce cas. Ce n'est pas forcément simple à comprendre pour les non-initiés ayant choisi l'Arc pour sa simplicité d'usage.

Calibrage Atmos via Trueplay

Le système de calibrage audio automatique Trueplay de Sonos sait régler une petite enceinte One, il sait aussi s'occuper des onze haut-parleurs de l'Arc. Pour cela, il vous faut toujours le micro d'un iPhone, les micros des smartphones Android n'étant pas supportés. La procédure est à peine plus longue qu'avec la Sonos One. Elle consiste toujours à se promener dans sa pièce en faisant bouger le téléphone de bas en haut et vice-versa. Le calibrage Trueplay est proposé durant la phase d'installation initiale, mais il est possible de l'effectuer ultérieurement. Les réglages tiennent compte de la position de la barre, posée ou fixée au mur.

sonos-arc-08-trueplay.jpg

L'Arc permet à Sonos d'inaugurer sa génération S2. Elle implique l'utilisation d'une nouvelle application, assez peu différente de la précédente. C'est plutôt sous le capot que ça se passe. S2 est destiné aux tous derniers produits de la marque afin de supporter les évolutions techniques présentes et à venir. Cela nécessite peut-être de séparer votre système en deux si vous possédez des produits Sonos trop anciens. Ces derniers se piloteront via l'application Sonos S1. Cette séparation entre deux apps est effective depuis le 8 juin 2020.

sonos-arc-09-app.jpg

La barre de son Arc est un produit mixte home cinema et musique. En dehors de la prise HDMI, la barre accède à tous les services de musique en ligne, aux webradios, au nouveau service Sonos Radio, aux podcasts et à votre bibliothèque musicale dans un dossier partagé sur votre réseau. Promoteur de la dématérialisation, Sonos est toujours le champion du nombre de services musicaux intégrés.

Les micros sont présents comme sur toutes les dernières enceintes Sonos en vous laissant le choix entre Google Assistant et Amazon Alexa. Ou aucun des deux ! Les assistants permettent de piloter le son, de sélectionner la musique et de transmettre d'autres commandes aux appareils connectés de sa maison. Enfin, l'univers Apple n'est pas oublié avec la compatibilité audio AirPlay 2.

Un Atmos frontal

Nous avons écouté la Sonos Arc posée sur un meuble d'une soixantaine de centimètres de profondeur, avec aucun autre appareil autour afin de bien laisser les haut-parleurs d'effets s'exprimer. Connectée à un téléviseur eARC, nous avons pu utiliser notre lecteur Blu-ray afin de passer le disque de test Atmos et de vérifier la reproduction des différents canaux. Dans cet exercice, les canaux surround restent devant nous. En revanche, les canaux de plafond par réflexion placent bien le son au plafond, à mi-chemin entre la barre et notre canapé.

sonos-arc-10-detail1.jpg

Passons maintenant à l'écoute de quelques extraits de films et de séries en Atmos. Premier point remarquable : la reproduction du grave et du bas-médium. Cette partie du spectre de fréquences est bien maîtrisée par Sonos. Malgré l'usage de petits haut-parleurs, il y a de la poigne. Ça descend, ça résonne, ça prend corps avec force. Et cela sans bruit parasite, tant que l'on reste dans certaines limites. Il est possible de désactiver le loudness, toujours en route par défaut sur les appareils Sonos, mais le son devient trop éthéré, vraiment moins intéressant. Quelques crans en plus sur le grave sont nécessaires. Il arrive que sur certaines pistes, à niveau sonore élevé, des fréquences graves trop en avant viennent mettre à mal les petits woofers de l'Arc. Cela s'entend, comme si les haut-parleurs pompaient. Il faut savoir rester raisonnable.

sonos-arc-11-detail2.jpg

Comme sur la barre Beam, Sonos traite particulièrement bien les voix avec un détourage de celles-ci restant lisible sans prendre le pas sur le reste de la restitution. Les voix s'extraient correctement de la barre vers le haut pour bien coller à l'action et à la bouche des acteurs et actrices. La scène sonore est large, avec un bon effet d'ambiance, de largeur et de profondeur dépassant aisément les dimensions de la barre. Les effets de hauteur sont probants avec de vraies sensations de présence, même si elle se matérialise sur l'avant de la scène. Les effets latéraux restent tout le temps devant nous et ne viennent jamais sur les côtés. Mais ça, c'est inhérent à la reproduction des surrounds par réflexion. Globalement, nous avons obtenu une scène sonore en trois dimensions de laquelle nous avons été exclus : elle est immense et cohérente tout en restant toujours face à nous. C'est d'ailleurs le cas quelle que soit la source audio d'origine. L'Arc n'utilise pas l'upmixer Dolby Surround, ce que nous a confirmé Sonos : en absence d'Atmos, l'Arc utilise à sa façon tous les haut-parleurs en toute circonstance. Quant à savoir quel flux audio est reçu par la barre, il faut se rendre dans le sous-menu système. Pas très pratique, on aurait bien aimé voir l'info sur l'écran de lecture tout simplement.

Prix et concurrence

L'Arc remplace la Playbar en prenant seulement 100 € au passage pour être proposée à 899 €. On est déjà dans le milieu/haut de gamme des barres de son. La concurrente directe est la Denon DHT-S716H, complète côté connectique, mais réduite aux Dolby et DTS classiques. Il faut prendre en compte la JBL Bar 9.1 compatible Atmos avec enceintes détachables et caisson fourni pour 100 € de plus, mais moins cohérente sur le plan sonore. Et si vous vous posiez la question, l'Arc reste bien en deçà des qualités HiFi des B&O Beosound Stage et Sennheiser Ambeo, les haut de gamme Atmos du marché actuellement.

Caractéristiques techniques

Barre de son 5.0.2
Nombre de haut-parleurs : 11
Puissance totale : n.c.
Décodages : Dolby Atmos
Connectivité : 1 HDMI eARC compatible optique via adaptateur fourni, Wifi, Ethernet, AirPlay 2, enceintes surround et caisson de basse optionnels
Dimensions : 1014 x 73 x 86 mm
Poids : 6,25 kg

L'avis de Clubic

La Sonos Arc n'apporte rien de réellement nouveau dans l'audio 3D appliquée aux barres de son. Il faut se contenter d'effets sonores devant soi, mais jamais autour de soi, et encore moins derrière. Toutefois, cette sensation de verticalité sonore est bien présente, pas seulement de façon virtuelle, avec une présence palpable sur bon nombre de nos extraits de test. Est-ce que cela suffit à remplacer un système en enceintes séparées ? Clairement non. Il faut voir la Sonos Arc comme un compromis mixte permettant d'améliorer drastiquement la reproduction des bandes son cinéma avec une seule enceinte, aussi large soit-elle. Et en même temps d'en faire le système audio connecté du salon, avec une qualité de reproduction tout à fait recommandable grâce à une bonne gestion des voix et du grave/bas-médium. Sans oublier l'accès à la musique dématérialisée sous toutes ses formes associée au contrôle vocal. La Sonos Arc est un excellent compromis s'adressant à une cible grand public adepte du tout en un efficace qui se contentera de ses limites techniques.

Sonos Arc

8

Les plus

  • Gestion des voix
  • Ambiance globale
  • Effets Atmos probants
  • Calibrage automatique
  • L'univers Sonos

Les moins

  • Connectique ultra limitée
  • Pas de reconnaissance du DTS
  • Scène sonore 3D non enveloppante

Films8

Musique8

Connectivité6

Ergonomie9

Finitions8


Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
7
Thedarkhand
Une Samsung hw q80r fait mieux pour moins cher. Payé la mienne 700€ + les enceintes arrière 160€.<br /> Donc pour 40€ de moins que la Sonos j’ai un système 7.1.2 qui est excellent dans tout les domaines. Avec une connectique descente et un caisson (de qualité).<br /> Et si j’ai bien compris avec la Sonos il faut une télé qui soit capable de faire passer le signal en Dolby atmos vu qu’il est impossible de brancher ces équipements directement sur la barre de son.<br /> Donc soit vous avez une télé déjà compatible Dolby Atmos, soit il vous faut en acheter une pour profiter pleinement de votre barre de son.<br /> Je plein les gens qui vont acheter ça sans savoir.<br /> Oh, et barre de son non compatible DTS et DTS:X<br /> Le produit de la honte.<br /> Bravo Sonos.
Olivier22
Comme souvent chez sonos, il y a des limitations étonnantes à ce niveau de prix… Pas de DTS, connectique plus que minimaliste. Cela suffit à me détourner de ce produit, quelles que soit ses qualités par ailleurs.
Batc
Plutôt d’accord avec les deux commentaires précédents. À ce niveau de prix, il y a beaucoup beaucoup mieux en termes de performances, d’équipements/connectiques et de compatibilités. Par contre là où Sonos est fort, c’est sur son design reconnaissable, épuré et franchement plutôt réussi (question de goût)
brunods
moi qui était super partant pour cette barre, je vais attendre la dispo de la samsung HW-Q800T!
anakin_41
Ayant une Playbar, j’avoue que l’absence de DTS me deplaisait fortement au debut.<br /> Mais avec l’emergence du streaming, qui ne fournit que du Dolby Digital, cela a du sens pour 90% du public qui n’utilisera jamais de BluRay UHD.<br /> Je suis en revanche beaucoup plus critique sur l’absence de sortie HDMI, ce qui force les acheteurs a posseder une TV eARC …
Thedarkhand
Amazon Prime et Netflix sont compatibles Dolby Atmos
anakin_41
Je sais, mais justement, cette nouvelle barre de son gere le dolby atmos <br /> Ma remarque etait juste par rapport a l’absence de DTS
rabuelp7
Bonjour a tous,<br /> Si qlq un d’objectif pouvait me conseiller, je vous en serait très reconnaissant!<br /> Possesseur d une tv LG 55C9, je cherche à m’équiper d’un ensemble multiroom/ HC sans fil (wifi)<br /> J’étais jusque la attiré par Denon Heos , mais la sortie de l’ARC me pousse à reconsidérer la chose et peut etre partir sur sonos. Ma TV est compatible eARC mais en lisant le test je ne sais pas si cela fonctionnera quand même ou si je serai embéter avec tout un tas de format auquel je ne comprend d’ailleurs pas grand chose.<br /> Mon utilisation;<br /> un peu de ciné sans etre un collectionneur de BLURAY,plutot netflix et stream<br /> un peu de musique sans être concentré sur la moindre distorsion<br /> un peu de PS4 mais je suis trop vieux pour être bon <br /> Vous remerciant d’avance pour vos avis<br /> Pierrot
Multiroom
Bonjour @rabuelp7<br /> Les barres Denon DHT-S compatibles HEOS ne sont pas compatibles Dolby Atmos, contrairement à la Sonos Arc. C’est-à-dire que les Denon diffusent le son de façon horizontale, tandis que la Sonos diffuse un son plutôt 3D avec un effet de verticalité.<br /> En résumé, les deux sont polyvalentes. La Denon est un peu plus orientée HiFi, l’Arc est un peu plus orientée film.<br /> Avec eARC, le Dolby n’est pas compressé, alors qu’il l’est en ARC. En réalité, eARC ou ARC, c’est au final la même chose avec une barre de son : le gain entre les deux est négligeable en termes de qualité sonore réelle.<br /> Dans tous les cas, cela fonctionnera avec votre 55C9. Il faudra peut-être modifier le format de sortie audio du téléviseur dans le cas où la barre ne reçoit pas de son. Ce ne sera pas plus compliqué.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Huawei lance une grande campagne de pub pour séduire les autorités et citoyens britanniques
HTC va procéder à une vague de licenciements causée par le coronavirus
IBM abandonne tout projet lié à la reconnaissance faciale pour raisons éthiques
Les Apple AirPods 2 avec boîtier de charge à seulement 140€
HBO : le réalisateur de Chernobyl va diriger le pilote de la future série The Last of Us
Du cross-play PC / PS4 / XOne avec la mise à jour Need for Speed Heat
Pourquoi Starship est la nouvelle priorité absolue de SpaceX pour Elon Musk
Le forfait mobile Free 50 Go est disponible à moins de 10€
Le réseau c'est has been, ce projet Raspberry permet de transmettre et de recevoir en Morse
Des chercheurs du MIT placent des milliers de synapses artificielles sur une micropuce
Haut de page