Test de la Denon DHT-S716H : une barre de son véritablement polyvalente

Alban Amouroux
Spécialiste Audio Vidéo
07 février 2020 à 16h26
0
La note de la rédac
Il y a quelques semaines, Denon a complètement renouvelé sa gamme de barres de son. Elles sont désormais quatre, toutes avec une référence se terminant par le chiffre 16. L'offre est ainsi plus lisible, car les modèles étaient auparavant séparés entre une série classique non connectée, et deux modèles connectés sous le logo HEOS. La nouvelle DHT-S716H remplace l'ancienne HEOS Bar sortie il y a trois ans environ.

La DHT-S716H vient coiffer la nouvelle gamme de barres de son Denon, au-dessus des 216 et 316 non connectées et de la 516H connectée. Par rapport au modèle précédent, toutes les fonctionnalités sont reconduites. En point d'orgue, la DHT-S716H vise une reproduction audio de qualité plus que la surenchère des effets sonores. Il n'y a aucun DSP ni virtualisation des effets. La barre se veut efficace en reproduisant les trois canaux frontaux d'un système 5.1. Il est possible d'ajouter les canaux surround en associant des enceintes HEOS sans fil, ainsi que le canal de grave grâce au caisson de basse sans fil lui aussi optionnel. C'est à vous de décider, selon vos envies, la place disponible et votre budget. Vous pouvez faire évoluer le système dans le temps.

denon-DHT-S716H-02-mural.jpg

Une large barre de son à poser ou à fixer au mur

La DHT-S716H mesure 1m10 de largeur. Elle s'adresse principalement aux téléviseurs de 55" et plus. Les haut-parleurs sont placés à 45° environ sur l'arête supérieure. Cette disposition particulière permet à la barre d'être posée ou fixée au mur pour un résultat identique. Les haut-parleurs gauche et droit se retrouvant inversés dans un cas par rapport à l'autre, il faut bien préciser dans l'application mobile la position de la barre.

Des accroches métalliques servent à la fixation murale. Elles peuvent également être utilisées pour surélever légèrement la barre du meuble sur lequel elle repose. Mais cela n'a rien d'obligatoire. Comme sur beaucoup de barres de son, nous regrettons l'absence d'afficheur. Celui-ci est toujours pratique pour connaître la source en cours, le niveau du volume ou le mode audio. Pour cela, il faut se rabattre sur l'application mobile.

denon-DHT-S716H-03-dessus.jpg

Denon ne précise pas la puissance embarquée si ce n'est qu'il y a six amplificateurs numériques en classe D. Ils s'occupent par groupe de deux de chacun des trois canaux : gauche, centre et droite. L'équipement en haut-parleurs est identique pour les trois afin de garantir la cohérence sonore. Un tweeter de 13 mm est accompagné de deux woofers elliptiques en 5 par 12,5 cm. Au centre, le tweeter est entouré des deux woofers. Pour les canaux gauche et droit, le tweeter est positionné à l'extrémité de la barre afin d'élargir au maximum la dispersion. Le grave fonctionne en bass-reflex avec deux petits évents positionnés de chaque côté de la face arrière.

Acheter Denon DHT-S716H

Une connectique digne d'un amplificateur home cinema

La barre de son DHT-S716H se veut autonome. Elle vise à remplacer tous les éléments d'un home cinema. Pour cela, elle bénéficie d'une connectique complète qui la rapproche des capacités d'un petit amplificateur audio/vidéo. Nous trouvons donc quatre entrées HDMI, toutes 4K et HDCP2.2. Elles sont dirigées vers la sortie HDMI avec ARC, pour récupérer le son du téléviseur, et CEC.

denon-DHT-S716H-04-connexions.jpg

Il y a également des entrées audio au nombre de trois : une analogique sur mini-jack, une numérique optique et une numérique coaxiale. Le port USB permet de lire de la musique stockée sur une clé par exemple. Il y a aussi le Bluetooth pour connecter rapidement un smartphone ou une tablette. Enfin, côté réseau on a le choix entre l'Ethernet et le WiFi.

denon-DHT-S716H-05-boutons.jpg

On notera la présence de touches de fonction sur le côté gauche de la barre, lorsqu'elle est posée. Elles servent à régler le volume et à couper le son. Elles sont plutôt liées à une utilisation de la barre en écoute musicale. La télécommande infrarouge sera souvent plus pratique. Toute petite, elle donne accès aux fonctions essentielles : le volume, la sourdine, la veille, les touches de lecture en Bluetooth et l'accès à six favoris. Il est dommage que les touches liées aux modes sonores en soient absentes.

denon-DHT-S716H-06-telecommande.jpg

Nous avons noté un fonctionnement parfait du CEC via le HDMI. Mis à part les favoris, il est donc possible de se passer de la télécommande Denon et d'utiliser celle de son téléviseur dont les touches commanderont de façon synchronisée l'allumage, l'extinction et le son de la DHT-S716H.

Une intégration complète dans l'environnement HEOS

La barre de son DHT-S716H est un modèle à double fonction. Elle a vocation à reproduire les bandes son cinéma autant que la musique. Pour cela, Denon l'a intégré à l'environnement audio réseau HEOS. Pour lui envoyer de la musique, il faut donc la configurer via l'application mobile HEOS.

La phase d'installation est bien rôdée. La barre est immédiatement reconnue sur le réseau. Avant d'aller plus loin, je dois configurer quelques paramètres comme son nom, la connexion utilisée entre elle et le téléviseur, la présence d'enceintes surround et d'un éventuel subwoofer, ainsi que les sources raccordées à chaque entrée HDMI.

denon-DHT-S716H-07-app1.jpg

Une fois cela effectué, nous tombons sur une page spécifique à la barre de son dans l'application HEOS. Elle donne un aperçu de l'entrée utilisée et des différents modes liés au son. Il y a également six boutons personnalisables. Ils correspondent aux favoris de 1 à 6 présents également sur la télécommande. Ces favoris agissent sur le mode d'écoute, l'amélioration des dialogues, le mode nuit et la source en entrée. Ils rappellent un ensemble de réglages depuis une seule touche.

denon-DHT-S716H-08-app2.jpg

L'application HEOS permet de basculer entre les sources, mais aussi d'accéder à la musique dématérialisée : les webradios, les services tels que Deezer, Spotify ou Tidal, ainsi que la musique dans un dossier partagé sur le réseau. C'est également depuis l'app que l'on peut naviguer dans le contenu d'une clé USB branchée sur la barre.

denon-DHT-S716H-09-app3.jpg

Cette application gère le multiroom entre différents appareils HEOS dans la maison : des enceintes sans fil, des amplificateurs Denon ou Marantz, etc. Il est possible de grouper et dégrouper les zones simplement en les faisant glisser les unes sur les autres. Chaque appareil est également capable d'accéder aux sources analogiques reliées à d'autres appareils de l'installation.

Une barre de son efficace sans jamais en faire des tonnes

Comme nous l'avons vu, la barre DHT-S716H n'est pas réellement une nouveauté. Tout du moins, Denon n'a pas profité du changement de référence et de logo pour ajouter de nouvelles fonctionnalités du côté home cinema. Il faut donc se contenter d'une reproduction 3.0 et faire une croix sur les effets Atmos et DTS:X. Ce qui n'est pas plus mal : nous préférons toujours un système simple et efficace à un système cherchant à trop en faire sans jamais vraiment réussir.

Denon est bien dans la première catégorie avec une scène sonore bénéficiant de beaucoup d'ampleur. La scène dépasse allègrement les limites de la barre. En fermant les yeux, on ressent le son s'écarter d'au moins 1 mètre de chaque côté des extrémités de la DHT-S716H, sans qu'aucun effet d'écho ou de réverbération ne soit ajouté. Elle pourra être associée à de très grands écrans du type 75" sans aucune arrière-pensée. Elle développe également une hauteur importante, ce qui colle bien l'action et les dialogues à l'image.

denon-DHT-S716H-10-detail1.jpg

Les déplacements d'éléments sonores existent ponctuellement dans ce cadre. Mais ils n'en sortent jamais. L'action est bien concentrée en façade : il n'y a aucun effet surround sur les côtés ou à l'arrière de la pièce. On est en 3.0 et on le reste. Pour le 5.1, il faudra forcément ajouter les enceintes et le caisson HEOS en option.

Les timbres sont très agréables, sans sifflante ni grave boursoufflé. Il n'y a pas cet effet caverneux, ou tout du moins coloré, d'un grand nombre de barres de son (si ce n'est la plupart). Ici, la reproduction nous semble plutôt très fidèle, ce qui indique la présence de haut-parleurs de bonne qualité. En l'absence de caisson de basse séparé, il y a du poids sur le grave, sans jamais rencontrer de résonnance néfaste ou de talonnement, même à niveau confortable.

Les voix sont toujours très distinctes, surtout en laissant le mode d'amélioration des dialogues sur le niveau « bas ». Les réglages « moyen » et « haut » remontent exagérément l'aigu qui devient nasillard. Mais même à niveau bas, il y a un réel apport sur la précision des voix par rapport à l'écoute sans ce mode d'amélioration.
denon-DHT-S716H-11-detail2.jpg


Le mode « movie » apporte du poids sur le bas-médium et un peu plus de punch dans le grave. Il n'agit pas réellement dans l'aigu, ou alors c'est ténu. Il n'apporte aucun effet surround amélioré, ce mode joue uniquement sur la tonalité. Le mode « music » étant plus réservé, nous vous conseillons d'utilise le mode movie également pour la musique.

L'écoute musicale est très réussie. Elle est trop recentrée par rapport à ce qu'elle devrait être, mais il existe néanmoins une scène sonore, un peu plus ramassée en hauteur qu'en écoute cinéma. Nous avions placé la barre entre nos enceintes écartées de 2,5m. Sur les morceaux bien enregistrés avec beaucoup d'ampleur, la scène s'étendait de notre enceinte droite à notre enceinte gauche, comme si c'était elles qui jouaient la musique. La DHT-S716H n'atteint pas la qualité d'une paire d'enceintes, mais c'est l'une des meilleures barres pour l'écoute de la musique.

Idéale pour une utilisation mixte entre cinéma et musique

La Denon DHT-S716H est l'une des rares barres de son que nous pouvons conseiller pour écouter de la musique grâce à son ampleur, son assise et son respect des timbres. Il lui manque bien sûr l'extension dans le bas grave que l'on corrigera par l'ajout du caisson sans fil Denon DSW-1H. Dans un usage en appartement, ce ne sera même pas forcément nécessaire. Elle se défend très bien en home cinema dans le sens où elle respecte le programme original sans manipuler ni détériorer le son. Dans l'idée, elle est assez proche d'un système basé sur trois petites enceintes satellites qui seraient rassemblées dans un boîtier unique. Sa connectivité importante et le système HEOS lui procurent toutes les fonctionnalités nécessaires pour être parfaitement autonome.

Denon DHT-S716H

Les plus
+ Polyvalence cinéma & musique
+ Connectivité
+ Respect des timbres
+ Ampleur de la scène
Les moins
- Pas d'afficheur
- Télécommande incomplète
- Il manque toujours Qobuz dans l'app HEOS
Audio
Ergonomie
Finitions
4.5

Acheter Denon DHT-S716H
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
Bugatti dévoile un concept d'hypercar dément, conçu par un étudiant en design
Le processeur AMD Threadripper 3990X peut faire tourner Crysis… Sans carte graphique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top