Test Samsung HW-Q600A : une barre de son qui offre les meilleurs résultats uniquement avec les téléviseurs Samsung

Alban Amouroux
Spécialiste Audio Vidéo
05 novembre 2021 à 16h23
3
Samsung HW-Q600A lifestyle

La HW-Q600A est l’entrée de gamme des meilleures barres de son Samsung. Elle présente une esthétique similaire aux modèles les mieux équipés. Ses fonctions sont plus limitées afin de la rendre accessible. Elle fonctionne en 3.1.2 pour un son immersif. Mais nous avons découvert que ce son 3D est accessible seulement en association avec les téléviseurs Samsung haut de gamme. Explications. 

Samsung HW-Q600A
  • Association parfaite avec une TV Samsung
  • Signature sonore chaleureuse
  • Écoutes musicales très correctes
  • Afficheur en façade
  • Construction qualitative
  • Son immersif absent sans TV Samsung
  • Aucune app
  • Caisson manquant de maîtrise

La gamme de barres de son Samsung Q-Series comprend cinq modèles. Leur design est plus ou moins identique avec l’appel à de larges surfaces recouvertes de grilles métalliques finement percées. Elles sont toutes compatibles avec les formats audio immersifs Dolby Atmos et DTS:X . Plus ou moins larges, elles accompagnent des téléviseurs de grande taille en intégrant un nombre croissant de haut-parleurs. La HW-Q600A fonctionne en 3.1.2, les modèles supérieurs proposent le 5.1.2, le 7.1.2 ou le 11.1.4. La 600A est la seule des cinq à être dépourvue de connexion réseau et donc du contrôle via un assistant vocal.

Elles bénéficient toutes de la fonction Q-Symphony permettant d’associer ces barres aux téléviseurs Samsung des séries Q. Cette fonctionnalité est envisageable via le HDMI ARC ou en Bluetooth. Une fois les deux équipements associés, les réglages de la barre se retrouvent dans les menus de la TV. Mais c’est surtout le fonctionnement simultané qui est intéressant : le son est dispatché entre les haut-parleurs de la barre et ceux du téléviseur pour agrandir l’espace sonore et améliorer les déplacements des effets surround. Un avantage rare que nous nous sommes empressés de tester en associant la HW-Q600A au téléviseur Samsung QE65QN95A .

Samsung HW-Q600A lifestyle
©Samsung

Fiche technique Samsung HW-Q600A

Performances

Kit d'enceinte
3.1.2
Système de compression numérique
Dolby Atmos, DTS:X

Caractéristiques techniques

Entrée audio
Audio numérique S/PDIF Optique, HDMI 2.0
Supports de stockage supportés
Clé USB
Nombre de haut-parleurs
9

Connectivité

Wi-Fi
Non
Multiroom
Non
Ethernet
Non
Bluetooth
Oui
Bluetooth Version
4.2
AirPlay
Non

Caractéristiques physiques

Hauteur
58mm
Largeur
980mm
Profondeur
105mm
Poids
3,44kg
Hauteur (caisson de basse)
353mm
Largeur (caisson de basse)
205mm
Profondeur (caisson de basse)
303,2mm
Poids (caisson de basse)
5,36kg

Design : chic et technique

L’aspect des barres de son Q-Series de Samsung est plutôt technique, à l'opposé des nombreuses concurrentes recouvertes de tissu acoustique scandinave. Ici, c’est la grille métallique qui prédomine. Parfaitement ajustée, elle ne recouvre pas les angles légèrement arrondis en matière plastique gris foncé. Cela donne un côté chic à l’ensemble. Les équerres de fixation murale sont fournies.

Samsung HW-Q600A coté
©Alban Amouroux pour Clubic

Le caisson est plus basique. Il est constitué d’un coffret en bois aggloméré de faible épaisseur. Le haut-parleur en face avant est protégé par un simple tissu acoustique. La finition fait appel à un vinyle granuleux là aussi classique. Ce caisson présente toutefois l’avantage d’être plutôt compact, ce qui facilitera son installation. Il communique bien entendu sans fil avec la barre. L’association est automatique dès le premier branchement.

Samsung HW-Q600A caisson
©Alban Amouroux pour Clubic
Samsung HW-Q600A caisson dessous
©Alban Amouroux pour Clubic

Équipement : virtualisation forcée

La HW-Q600A embarque au total 9 haut-parleurs. Ils sont répartis de la façon suivante : deux pour chaque canal frontal, deux Acoustic Beam et le subwoofer dans le caisson de basse. On note donc la présence d’une véritable voie centrale. Les canaux Acoustic Beam sont positionnés sur le dessus, ils sont censés diffuser le son en réflexion vers le plafond.

Samsung HW-Q600A face
©Samsung

Samsung ne communique pas sur la puissance dévolue à chaque canal. Comme cela se dit souvent, elle est suffisante. En option, un kit d’enceintes arrière pour un enveloppement surround est disponible sous la référence SWA-9100S. 

Samsung HW-Q600A grille
©Alban Amouroux pour Clubic

Cette barre décode tous les flux audio multicanaux Dolby et DTS. Ainsi, on ne se pose pas de question, le son sera toujours présent. Contrairement à beaucoup de barres d’entrée de gamme muettes dès qu’on leur envoie du DTS. La HW-Q600A décode même les Dolby Atmos et DTS:X qui bénéficient alors de l’Acoustic Beam. Les différents modes audio sont également capables d’en tirer parti, quel que soit le nombre de canaux en entrée.

Samsung HW-Q600A dolby dts
©Alban Amouroux pour Clubic

Connectivité : minimalisme assumé

Il est difficile de trouver plus limité que cette barre Samsung en termes de connectivité. Tout d’abord, comme nous l’expliquions en préambule, il n’y a ni WiFi, ni Ethernet. La barre n’a pas accès à la musique via le réseau et il est impossible de lui transmettre le son en AirPlay ou en Chromecast par exemple. Il faudra vous contenter du Bluetooth, avec néanmoins la présence de la double connexion pour deux smartphones. En revanche, si la TV est connectée en Bluetooth, une seule liaison est possible.

Samsung HW-Q600A HDMI
©Alban Amouroux pour Clubic

Deux ports HDMI sont disponibles : une entrée et une sortie ARC (mais pas eARC). Les deux sont compatibles 4K et HDR10+ , mais pas Dolby Vision comme le veut la tradition chez Samsung. Une entrée optique est toujours là pour les téléviseurs dénués de sortie audio ARC. A ce propos, Samsung fournit un cordon HDMI mais pas de cordon optique.

Samsung HW-Q600A USB
©Alban Amouroux pour Clubic

Un port USB pour l’audio permet de relier une clé. L’accès à son emplacement dans un renfoncement à l’arrière n’est pas très pratique, la clé restera souvent à demeure. Au moins, elle est cachée et ne dépasse pas sur un côté ou en façade. La lecture audio est hyper basique : tous les morceaux sont lus les uns à la suite des autres car aucune application mobile n’existe pour la Q600A.

Ergonomie : tout à la télécommande

Les deux seuls moyens de pilotage de la barre sont les quatre boutons sur sa face supérieure et la télécommande infrarouge. Les boutons sur la barre servent seulement à régler le volume et à changer d’entrée. La télécommande reprend ces fonctions et ajoute la sélection du mode sonore, l’accès aux paramètres et le volume du caisson de basse. 

Samsung HW-Q600A boutons
©Alban Amouroux pour Clubic

Il n’existe aucune application mobile de contrôle, pas même en Bluetooth, comme c'est le cas sur certaines autres références Samsung. Les paramètres Sound Control se règlent depuis le petit afficheur en façade. Il donne accès aux réglages suivants :

  • Basse/aigu, de -6 à +6
  • Egaliseur 7 bandes graphique utilisable uniquement en mode standard
  • Audio sync
  • Niveau enceinte centrale -6/+6
  • Niveau enceintes d’élévation -6/+6
  • Virtual speakers
  • Réglages des enceintes surround optionnelles
Samsung HW-Q600A télécommande
©Alban Amouroux pour Clubic

Lorsque la HW-Q600A est connectée à un téléviseur Samsung, le niveau du caisson et l’égaliseur apparaissent dans les menus audio de la TV. Mais les autres paramètres audio sont absents malheureusement.

Samsung HW-Q600A TV menu
Samsung HW-Q600A TV son
Samsung HW-Q600A TV égaliseur

Analyse : activation du Q-Symphony obligatoire, avec une TV Samsung bien sûr

La restitution est portée sur le bas médium, plutôt chaleureuse. Cela donne du poids au son, quel que soit le programme, ce qu’aucun téléviseur ne peut offrir sans barre de son. Les voix sont correctement détachées mais elles se situent au niveau de la barre. L’infra prédomine du côté du caisson de basse. Il n’a aucun problème à reproduire les explosions et les grondements, sans faiblir. Cela se fait au détriment de la discrétion car il attire vers lui ces fréquences sans arriver à se fondre au reste du message sonore.

Les basses sont donc localisées vers le caisson. Il sera préférable d’installer le caisson très proche de la barre dans la mesure du possible pour réduire cet effet. Il est plus à son aise en écoutes musicales, efficace sur les percussions et offrant une association réussie avec la barre. En ce qui concerne le côté percutant, ce caisson gagnera à être posé sur des pieds amortissant car il a tendance à transmettre trop facilement ses vibrations vers le sol.

Samsung HW-Q600A caisson arrière
©Alban Amouroux pour Clubic

Lors du test des différentes sorties, les canaux d’élévation ne sont pas reconnus. Ils ne sont donc pas gérés : soit leur contenu est occulté, soit il est mélangé avec les sorties surround. Comme ces derniers sont très peu décollés de la scène frontale, les effets de hauteur sont inexistants. A l’image des effets surround, eux aussi aux abonnés absents.

Clairement, le résultat est totalement différent de ce que vend la publicité sur le site Samsung où le son est censé nous encercler, que ce soit en mode Surround ou en mode Adaptative. Ce que l’on gagne avec cette barre, c’est une cohérence entre le son et l’image. Sur ce point, il n’y a rien à redire. Mais le son s’extrait difficilement du cadre de l’image.

Les modes Surround, Game Pro et Adaptive transforment le son en 3.1.2 quel que soit le nombre de canaux en entrée. En mode standard, aucune virtualisation n’est appliquée, même à partir d’une source 5.1. Dans tous les cas, la virtualisation ne fait pas vraiment son effet.

Samsung HW-Q600A cordons
©Alban Amouroux pour Clubic

En mode Q-Symphony, associée au téléviseur QE65QN95A, le résultat est bien plus engageant. La scène se déploie en largeur et en hauteur, avec plus d’effets surround bien détachés, même si le son ne vient pas jusque sur les côtés de la pièce. La sensation de verticalité est présente. Cependant, elle est plus réaliste lorsque les objets sont bien marqués et ne se déplacent pas trop.

Dans le cas contraire, le son passe du haut du téléviseur directement à la barre de façon peu fluide, avec une rupture de timbre entre les deux. En effet, la signature sonore du téléviseur plutôt portée sur le médium/aigu est vraiment différente de la chaleur dans le haut grave de la barre. Lorsque l’action est bien répartie entre les deux zones, cela fonctionne très bien. 

Prix et concurrence

A 499 € sans remise, la Q600A se trouve face à la Sonos Beam Gen 2 . Cette dernière n’a pas de caisson mais l’équilibre global est à son avantage. De plus, elle est capable de créer un son 3D assez cohérent avec n’importe quel téléviseur. Sans compter sa connectivité réseau, l’accès aux services musicaux et l’AirPlay 2. La Samsung est battue sur tous les points, mis à part la présence dans les basses fréquences grâce à son caisson.

La Sony HT-G700 compatible Atmos et DTS:X est capable elle aussi de créer une scène sonore immersive grâce à la maîtrise dans ce domaine du fabricant japonais à partir de seulement trois haut-parleurs. Son caisson est plus doux et plus équilibré, mais moins démonstratif que celui de l’ensemble Q600A. Comme la Samsung, la barre Sony fait l’impasse sur la connectivité réseau. 

Samsung HW-Q600A lifestyle
©Samsung

L’avis de Clubic

Le test de cette barre Samsung HW-Q600A nous a plongé dans le doute. Sa présentation est identique aux autres barres HW-Q supérieures, nous nous attendions à des performances du même ordre, en version plus accessible. Il n’en a rien été car cette barre n’est pas du tout immersive. Le fonctionnement en 3.1.2 n’est pas assuré. Les canaux d’élévation ne fonctionnent pas comme il devrait et la virtualisation est absente. Cela en fait finalement une barre 3.1 plutôt performante en tant que telle, avec une bonne assise, une définition correcte et un caisson à régler correctement. Mais à ce prix, on trouve de vraies barres immersives plus intéressantes.

En association avec un téléviseur Samsung, celui-ci utilise ses propres haut-parleurs en complément de la barre pour créer un ensemble multi canaux plus cohérent. L’épaisseur, la verticalité, les effets apparaissent. Le mariage des deux semble incontournable pour obtenir le meilleur résultat sonore. En raison de quoi nous déconseillons d’utiliser la HW-Q600A avec un téléviseur autre qu’un Samsung doté de la fonctionnalité Q-Symphony.

Samsung HW-Q600A

7

Cette barre de son prend tout son intérêt lorsqu’elle est connectée à un téléviseur Samsung via la fonction Q-Symphony. C’est la seule façon d’obtenir un son cinéma. Avec une TV d’un autre fabricant, les effets immersifs sont inexistants et l’apport de cette barre est alors vraiment limité.

Les plus

  • Association parfaite avec une TV Samsung
  • Signature sonore chaleureuse
  • Écoutes musicales très correctes
  • Afficheur en façade
  • Construction qualitative

Les moins

  • Son immersif absent sans TV Samsung
  • Aucune app
  • Caisson manquant de maîtrise

Films 7

Musique 7

Connectivité 5

Ergonomie 7

Finition 8

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
lorenzo31200
A bannir, Samsung = obsolescence programmée<br /> J’ai une barre de son Samsung qui fonctionne encore mais plus le sub, pourtant il est bien synchronisé avec la barre et bien alimentée mais aucun son n’en sort<br /> Plus qu’à jeter au bout de 5 ans
jeroboam64
Perso j’ai une lg 320w qui fonctionne très bien sur écran plat lg de 47 pouces
tux.le.vrai
un tour sur le bon, coin, pour un petit ampi Denon,<br /> 2 enceintes hifi, et on a quelque chose de vraiment plus agréable.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Sonos dévoile accidentellement un nouveau produit via son application. L'avez-vous vu ?
Pilote de drones ? Nous vous déconseillons d'acheter un Google Pixel 6
La 8K sur vos téléviseurs pour bientôt ? DVB publie les premières spécificités pour les tuners UHD 8K
L’armée française présente ses innovations technologiques ce week-end au Forum Innovation Défense
Le nouveau SoC MediaTek Pentonic 2000 est le premier processeur TV 7 nm à lire le 8K 120Hz
Samsung et Sony verront-ils leurs gammes de téléviseurs s'étoffer de modèles QD-OLED en 2022 ?
La Fnac brade le prix du casque Pro Gaming HyperX Cloud pour le Black Friday
L'intégralité des téléviseurs OLED 2021 de Panasonic supporte pleinement la 4K 120Hz VRR
Panasonic annonce les RZ-B210W, des True Wireless simples et colorés, pour une bonne expérience audio
Avis aux amateurs de cinéma, Sonos prend désormais en charge le DTS Digital Surround
Haut de page