Bureautique en ligne : l'alternative à Office ?

30 septembre 2007 à 10h38
0

Internet : le bureau du futur ?

000000C800455877-photo-boite-office-2007-pro.jpg
Parmi les théories qui circulent sur l'évolution de l'informatique, il en est une qui a la vie dure : la fin des systèmes d'exploitation et des applications, et l'avènement de logiciels exploitables en ligne, et accessibles depuis n'importe quelle plate-forme connectée à Internet. L'idée n'a rien de nouveau, ce genre de discours était déjà en vogue il y a 10 ans, lorsque le Java allait nous libérer des contraintes liées aux différents systèmes d'exploitation. On ne peut pas dire que ça ait été le cas jusqu'ici, mais ces dernières années les choses ont considérablement changé, notamment grâce à des technologies comme l'Ajax, qui permet de développer des sites web très réussis au niveau de l'interactivité.

Le phénomène touche divers types d'applications. En premier lieu, on trouve évidemment les webmails : Gmail, auquel nous avons consacré un guide, Windows Live Hotmail ou Mail offrent des fonctionnalités plus proches d'un client local que du simple webmail d'un fournisseur d'accès ou d'un hébergeur. Nous avons également pu voir qu'il était possible de retoucher ses photos en ligne avec plus ou moins de bonheur. Mais évidemment, l'application qui se prêterait le mieux à l'accessibilité en ligne est la suite bureautique.

Le potentiel d'une suite bureautique en ligne est gigantesque : que ce soit pour ses études, dans le cadre de son emploi ou dans un but personnel, qui n'utilise pas au moins occasionnellement un logiciel de traitement de texte ? Il est certes possible de se passer en partie de Microsoft Office et de lui préférer une alternative libre et gratuite comme OpenOffice.org, mais le fait de pouvoir créer, lire et éditer des documents Word ou Excel sans avoir à télécharger la moindre application peut être très intéressant. Et, naturellement, le fait de proposer ces applications gratuitement, moyennant quelques publicités, est également très alléchant pour les fournisseurs de contenus comme Google ou Yahoo! et il ne faut donc pas s'étonner que ces entreprises jettent leur dévolu sur les services de start-ups. C'est ainsi que Google a créé sa suite bureautique en ligne en rachetant le traitement de texte Writely, puis en lui ajoutant un tableur (développé en interne) et, tout récemment, un logiciel de présentation. Yahoo n'a pas encore lancé de grande offensive sur le terrain, mais le rachat de la suite collaborative Zimbra est sans doute un premier pas.

Pour l'heure, si la solution de Google est la plus médiatisée, ce n'est pourtant pas la seule disponilbe et d'autres éditeurs, comme Zoho ou ThinkFree, proposent des suites assez complètes pour qu'on se pose la question de leur qualité. Que valent les suites bureautiques en ligne par rapport à Microsoft Office, iWork ou OpenOffice.org ? Tentons d'y voir plus clair, en comparant les fonctionnalités principales de ces suites : traitement de texte, tableur et présentation.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Ovnis : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top