Bureautique en ligne : l'alternative à Office ?

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
30 septembre 2007 à 10h38
0

Internet : le bureau du futur ?

000000C800455877-photo-boite-office-2007-pro.jpg
Parmi les théories qui circulent sur l'évolution de l'informatique, il en est une qui a la vie dure : la fin des systèmes d'exploitation et des applications, et l'avènement de logiciels exploitables en ligne, et accessibles depuis n'importe quelle plate-forme connectée à Internet. L'idée n'a rien de nouveau, ce genre de discours était déjà en vogue il y a 10 ans, lorsque le Java allait nous libérer des contraintes liées aux différents systèmes d'exploitation. On ne peut pas dire que ça ait été le cas jusqu'ici, mais ces dernières années les choses ont considérablement changé, notamment grâce à des technologies comme l'Ajax, qui permet de développer des sites web très réussis au niveau de l'interactivité.

Le phénomène touche divers types d'applications. En premier lieu, on trouve évidemment les webmails : Gmail, auquel nous avons consacré un guide, Windows Live Hotmail ou Mail offrent des fonctionnalités plus proches d'un client local que du simple webmail d'un fournisseur d'accès ou d'un hébergeur. Nous avons également pu voir qu'il était possible de retoucher ses photos en ligne avec plus ou moins de bonheur. Mais évidemment, l'application qui se prêterait le mieux à l'accessibilité en ligne est la suite bureautique.

Le potentiel d'une suite bureautique en ligne est gigantesque : que ce soit pour ses études, dans le cadre de son emploi ou dans un but personnel, qui n'utilise pas au moins occasionnellement un logiciel de traitement de texte ? Il est certes possible de se passer en partie de Microsoft Office et de lui préférer une alternative libre et gratuite comme OpenOffice.org, mais le fait de pouvoir créer, lire et éditer des documents Word ou Excel sans avoir à télécharger la moindre application peut être très intéressant. Et, naturellement, le fait de proposer ces applications gratuitement, moyennant quelques publicités, est également très alléchant pour les fournisseurs de contenus comme Google ou Yahoo! et il ne faut donc pas s'étonner que ces entreprises jettent leur dévolu sur les services de start-ups. C'est ainsi que Google a créé sa suite bureautique en ligne en rachetant le traitement de texte Writely, puis en lui ajoutant un tableur (développé en interne) et, tout récemment, un logiciel de présentation. Yahoo n'a pas encore lancé de grande offensive sur le terrain, mais le rachat de la suite collaborative Zimbra est sans doute un premier pas.

Pour l'heure, si la solution de Google est la plus médiatisée, ce n'est pourtant pas la seule disponilbe et d'autres éditeurs, comme Zoho ou ThinkFree, proposent des suites assez complètes pour qu'on se pose la question de leur qualité. Que valent les suites bureautiques en ligne par rapport à Microsoft Office, iWork ou OpenOffice.org ? Tentons d'y voir plus clair, en comparant les fonctionnalités principales de ces suites : traitement de texte, tableur et présentation.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'adoption de Firefox en chute de 85%
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
Annoncée lors du Battery Day, la Tesla Model S Plaid aura jusqu'à 840 km d'autonomie
RTX 3090 : NVIDIA calme les ardeurs des joueurs avant la sortie cet après-midi
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Beyond Good & Evil 2 : une enquête lève le voile sur un développement chaotique
scroll top