La Bourse aux Livres : déjà 200 000 livres revendus en un an !

Johan Gautreau
Expert objets connectés
19 mars 2021 à 18h00
10
© La Bourse aux Livres

En France, on n'a pas de pétrole, mais on a des idées. De sacrément bonnes idées, même. La preuve avec l’application La Bourse aux Livres qui en à peine plus d’un an d’existence a déjà permis de donner une seconde vie à plus de 200 000 livres.

Second effet bénéfique de cette application mobile pas comme les autres : le jeune public se met de plus en plus à la lecture depuis le confinement.

La Bourse aux Livres : une seconde vie pour vos vieux bouquins papier

Lancée en 2020 par trois jeunes entrepreneurs, La Bourse aux Livres a un objectif simple. L’application, compatible Android et iOS, vous permet de revendre facilement vos vieux livres. Son fonctionnement est on ne peut plus basique. Il vous suffit de scanner le code-barre derrière l’ouvrage, une estimation est faite en temps réel et si vous l’acceptez, vous n’avez plus qu’à déposer le livre usagé en point-relais. L’envoi est gratuit, un bon postal vous étant fourni gracieusement par le système de La Bourse aux Livres.

Suite à quoi, il ne reste plus qu’à attendre qu’un acheteur craque pour votre bien qui sera mis en vitrine sur le site labourseauxlivres.fr. Histoire d’assurer une vente rapide, le service utilise aussi des plateformes plus connues comme Cdiscount, Fnac, etc.

Si jamais votre ouvrage ne trouve pas preneur d’ici un an, deux solutions s’offrent à vous : le récupérer moyennant des frais de port de 4 euros ou le céder à l’association Bibliothèque Sans Frontières. Actuellement, plus de 85 % des livres déposés sur LBaL trouvent un nouveau foyer. Un bon moyen de donner un second souffle à ce vieux bouquin qui prend la poussière au fond de votre table de chevet !

Les moins de 35 ans accros à la lecture sur le Covid-19

Lancée en pleine pandémie de Covid-19, l’application La Bourse aux Livres aura permis à ses concepteurs de relever certains chiffres intéressants. Ces derniers indiquent en effet un accroissement de la demande en livres d’occasion de la part des adolescents.

Ainsi, 17 % des utilisateurs de LBaL ont entre 18 et 24 ans. Un chiffre qui grimpe à 45 % pour les 24-35 ans. Le lectorat du livre d’occasion est donc majoritairement jeune. Il ressort aussi que les trois livres les plus achetés sont La Ferme des Animaux d’Orwell, Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une de Raphaëlle Giordano et L’étranger de Camus. Le public semble de même avoir une forte appétence pour les livres d’occasion traitant du Covid-19.

Quoi qu’il en soit, ce marché est actuellement en plein boum, épargnant le gaspillage inutile de milliers de livres papier chaque année. Une belle initiative à la française qui mérite d’être plus largement connue !

Source : communiqué de presse

Modifié le 22/03/2021 à 16h14
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
7
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Shadow : Iliad formule officiellement une offre de rachat
Renault, Thales, STMicroelectronics et d'autres entreprises lancent l'initiative Software République
Le nouveau SUV ID.6 se dévoile un peu plus avant le Salon de l'automobile de Shanghai
Xbox : Fable, Everwild et Perfect Dark pourraient ne pas sortir avant plusieurs années
Microsoft rachète Nuance, le spécialiste des assistants virtuels ayant donné naissance à Siri, pour 19,7 milliards de dollars (màj)
Bercy veut s'attaquer aux méthodes douteuses de dropshipping des influenceurs
En dépit des pénuries, les expéditions de PC ont augmenté de 55 % sur le premier trimestre 2021
Le Bitcoin à 400 000 dollars dès 2021 ? C’est une hypothèse, selon un rapport Bloomberg
Google abandonne son application mobile Google Shopping
Toyota tease son prochain crossover électrique, le premier modèle
Haut de page