Cyberescroquerie : 2 000 plaintes contre un Français accusé de "sextorsion"

Alexandre Boero Contributeur
16 septembre 2019 à 20h29
0
hacker
Crédit : Pixabay

Vivant en Ukraine, un jeune hacker français a fait plus de 28 000 victimes cette année. Jusqu'à son arrestation, il se livrait à de la « sextorsion. »

Il avait un sacré « tableau de chasse » à son actif. Vendredi, un jeune Français a été interpellé et placé sous contrôle judiciaire alors qu'il est soupçonné d'avoir mis en place une importante arnaque sur Internet. Vivant en Ukraine, le hacker a été appréhendé par les autorités lors de son arrivée à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, selon RTL. Il aurait sévi sur la toile auprès de 28 000 internautes.

L'auteur faisait pression sur ses victimes avec de fausses vidéos de visionnage de sites pornographiques

Qu'est-ce qui est précisément imputé au jeune homme ? La justice lui reproche d'avoir envoyé plusieurs centaines de milliers de mails à un grand nombre d'internautes. Dans le détail, le cybercriminel faisait croire à ses victimes qu'il détenait des vidéos d'elles en train de visionner des vidéos pornographiques.


En échange de son silence et de la destruction des « preuves », le hacker réclamait une rançon de 500 euros, un montant peu élevé pour être crédible si l'on est averti mais suffisamment important pour céder si on l'est moins. On appelle cela de la « sextorsion ». Grâce à ses milliers de courriers électroniques envoyés, il serait parvenu à rassembler environ 20 000 euros.

1 900 plaintes déposées

Les 28 000 signalements relevés par la plateforme cybermalveillance.gouv.fr auraient débouché sur 1 900 plaintes. L'arnaque aurait aussi touché certains hauts fonctionnaires. C'est au mois de janvier qu'un pic majeur d'activité a été relevé. Des millions de mails auraient alors été envoyés en un week-end « via des réseaux de bot net », indique le directeur général de la plateforme au Figaro.


La pratique de la « sextorsion » repose sur la peur et l'intimidation. Car en réalité, le hacker ne détenait aucune preuve de ce que regardaient les internautes. Il suffisait souvent que la victime se soit rendue sur un site pornographique dans les jours précédents pour instaurer le doute et l'inciter à passer à la caisse.

Source : RTL
15 réponses
16 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...
SpaceX : plutôt 42 000 satellites pour Starlink ?
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top