Le nombre de cyberattaques liées à un contexte électoral aurait triplé depuis 2015

Bastien Contreras Contributeur
13 avril 2019 à 19h10
0
hacker pirate doigts clavier mac

Un rapport canadien met en évidence la hausse du nombre de cyberattaques visant plusieurs pays pendant les périodes électorales. Une accélération qui aurait démarré au moment de l'élection présidentielle américaine de 2016, influencée par des activistes russes.

Le Centre de la sécurité des télécommunications (CST) du Canada a alerté cette semaine des dangers croissants pesant sur les élections des pays membres de l'OCDE. L'organisme a en effet publié un rapport dénonçant l'augmentation du nombre de cyberattaques dans un tel contexte.

La Russie pointée du doigt

D'après cette étude, la moitié des pays membres de l'OCDE (qui en compte 36) ayant organisé des élections en 2018 ont fait l'objet d'une ingérence étrangère. Selon le rapport, le nombre de cyberattaques visant des élections a ainsi « plus que triplé depuis 2015 ».

Une hausse brutale qui s'expliquerait notamment par une volonté de reproduire les cybermenaces ayant pesé sur l'élection présidentielle américaine de 2016. Celles-ci semblent avoir influencé le résultat du scrutin, mettant ainsi au jour une véritable ingérence étrangère, finalement attribuée à la Russie. D'ailleurs, le rapport mentionne à plusieurs reprises le pays de Vladimir Poutine comme origine des cyberattaques observées.

Influencer le résultat des élections en manipulant les informations

A la différence des menaces qui pouvaient avoir cours par le passé, les électeurs sont dorénavant la cible privilégiée de ces actions malveillantes. Il s'agit principalement de manipuler l'opinion afin d'orienter le choix des citoyens dans les urnes et favoriser, par exemple, les intérêts de pays étrangers.

Par conséquent, les autorités canadiennes s'inquiètent de subir une influence étrangère lors des prochaines élections législatives, prévues en octobre prochain. En mettant notamment en avant le fait que « des médias parrainés par des Etats étrangers ont déprécié des ministres » du pays. Le gouvernement canadien semble donc bien déterminé à inciter ses concitoyens à prendre du recul quant aux critiques pouvant lui porter atteinte.

Source : Notre temps
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top