Japon : le ministre de la cybersécurité admet n'avoir jamais utilisé d'ordinateur

Thibaut Popelier Contributeur
16 novembre 2018 à 12h24
0
Ministre japonais cybersécurité
© France Info

Lorsqu'un homme politique est nommé à la tête d'un ministère, nous sommes en droit de penser qu'il connaît un minimum de choses dans le domaine de ses fonctions. Pourtant, ce n'est pas le cas de l'actuel ministre japonais en charge de la cybersécurité.

C'est Yoshitaka Sakurada qui est au cœur de cette petite polémique. L'homme âgé de 68 ans a été nommé ministre en charge de la stratégie de sécurité informatique, il y a un mois au Japon, à la suite d'un remaniement ministériel. Hélas, ce nouvel entrant dans le gouvernement a admis n'avoir jamais touché à un ordinateur de sa vie. De quoi déchaîner la colère des citoyens et autres personnalités politiques du pays.

Le ministre n'a jamais eu un clavier entre les mains

Ce mercredi, Sakurada a été incapable de répondre à la question d'un parlementaire qui voulait savoir si des clés USB pouvaient être utilisées pour interagir avec le système informatique des centrales nucléaires. Une interrogation plus que sérieuse au sujet des possibles cyberattaques qui pourraient affecter ces centrales. Le ministre a seulement répondu : « Je ne connais pas bien les détails. Alors pourquoi ne pas demander à un expert de répondre à votre question, si nécessaire ? »

Histoire d'enfoncer le clou, il a aussi précisé qu'il demandait tout le temps à ses employés ou à ses secrétaires d'utiliser des ordinateurs en cas de nécessité. Lui-même avoue ne jamais rien taper sur ordinateur.

Même pour les JO de Tokyo, c'est compliqué...

Yoshitaka Sakurada est un habitué de ces frasques, puisqu'il a aussi été incapable de répondre au sujet du budget des jeux Olympiques et Paralympiques de 2020, événement dont il a la charge. Même pour les questions les plus basiques, il ne trouvait aucun réponse à donner et se reposait uniquement sur ses collaborateurs pour s'exprimer.

On imagine sans mal l'inquiétude des citoyens japonais...

Source : The New York Times
17 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix menace les partages de compte entre amis
La filière éolienne française se porte bien et continue de créer des emplois
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Vers des batteries lithium-CO2 rechargeables ?
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien
La bande annonce de Star Wars, l'ascension de Skywalker, est là !
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top