IoT : les arnaques 2.0 vont se multiplier

03 novembre 2017 à 12h36
0
Ce n'est pour l'instant qu'une alerte dirigée essentiellement vers les utilisateurs les moins habiles avec les nouvelles technologies, mais le risque est réel. Le département britannique chargé de la surveillance du secteur du commerce, le National Trading Standards (NTS), a mis en garde les consommateurs : les vieilles arnaques ne vont pas disparaître avec les nouvelles technologies.

La mise à jour des arnaques classiques est une réelle tendance ces dernières années : les mails frauduleux sont légion. Mais les nouveaux usages et les objets connectés vont donner de nouvelles idées aux arnaqueurs.

De plus en plus d'objets connectés, de plus en plus d'arnaques



Selon le NTS, c'est simple : dès 2018, les arnaqueurs devraient commencer à cibler de plus en plus les nouveaux objets connectés qui entrent dans les maisons des particuliers. Par exemple, les services des assistants personnels comme Alexa d'Amazon ou Google Assistant du géant de Mountain View pourraient être des cibles de choix.

L'alerte a été lancée dans le cadre de son rapport annuel sur les risques pour les consommateurs 2016-2017 : les nouvelles technologies ne vont pas faire disparaître les anciennes arnaques. La multiplication des campagnes de mail de phishing et autres tentatives de vol de données personnelles sont, par exemple, une sorte de mise à jour d'arnaques plus anciennes. La tendance devrait se confirmer.

01F4000004978194-photo-scam-arnaque-stephen-vanhorn-fotolia.jpg


Nouveaux usages, nouveaux risques pour les consommateurs



L'agence britannique, dont le champ d'action recoupe en partie celui de la DGCCRF française, estime que les objets connectés présentent un risque accru de vol de données, notamment à cause des failles potentiellement exploitables par les hackers pour accéder à ces données ou pour diffuser des virus et autres malwares.

Parmi les risques futurs identifiés par le NTS, il y a la vente de produits contrefaits sur des plateformes de confiance ainsi que sur les réseaux sociaux, les tentatives de manipulation sur les prix des tickets de spectacle ou encore les arnaqueurs locaux utilisant des systèmes de faux commentaires pour attirer des clients. 2018 devrait être l'année où ces tendances vont se confirmer, si bien que le National Trading Standards estime que le futur s'annonce compliqué.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top