Cybercriminalité : 689 millions de victimes en 2015

05 décembre 2016 à 15h33
0
La fin de l'année est souvent le moment des bilans et la firme spécialisée dans la sécurité informatique, Norton, a publié en novembre 2016 son dernier rapport sur la cybercriminalité dans le monde. Sans surprise, le nombre de victimes est en hausse ainsi que le coût global de ces activités illégales.

Le rapport Norton Cyber Security Insights Report 2016 donne une idée des principaux facteurs qui font que les hackers réussissent à faire de plus en plus de victimes. La plupart du temps, c'est la faute de l'utilisateur.

Cybercriminalité : 689 millions de victimes pour 126 milliards de dollars



Le rapport publié par la firme Norton a de quoi faire froid dans le dos : les cybercriminels, en 2015, ont réussi à faire 689 millions de victimes dans les seuls 21 pays étudiés et à voler argent et informations pour un montant estimé à 126 milliards de dollars en un an. Mais ce n'est pas tout, la fraude en ligne serait en forte augmentation : le rapport estime à +10 % le nombre de fraudes sur le web en 2016 par rapport à 2015.

Comparatif Antivirus 2019 : quel est le meilleur antivirus pour PC ?

Ces chiffres s'expliquent, selon Norton, par l'attitude des utilisateurs. 40 % des interrogés par la firme déclarent être dans l'impossibilité de reconnaître un vrai mail d'un faux. Et si 86 % des interrogés ont déjà été confrontés à une tentative de phishing, 13 % déclarent avoir déjà réalisé une manipulation dangereuse à ce sujet comme cliquer sur un lien ou remplir des formulaires. 80 % de ces personnes déclarent avoir été, ensuite, victimes de vol d'identité ou de carte bancaire.

0320000008235154-photo-phishing.jpg

Internet : le lieu de tous les dangers



Les risques de phishing mais également de vol de données bancaires lors de connexions, par exemple, à des Wi-Fi publics font que les internautes ont désormais peur d'Internet. Pour 51 % des interrogés par Norton, il est plus difficile d'être en sécurité sur Internet que dans la rue.

Les parents, surtout, sont 48 % à craindre que leurs enfants ne soient les cibles de cyber-harcèlement.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait
Nos théories sur l'évolution de l'Univers remises en question par 39 galaxies

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top