Le FBI aurait utilisé du brute force pour hacker l'iPhone 5C de San Bernardino

13 avril 2016 à 07h04
0
Le FBI est finalement parvenu, fin mars, à pirater l'iPhone 5C de Syed Farook, l'un des auteurs présumés de la tuerie de San Bernardino (voir Le FBI a piraté l'iPhone de San Bernadino). Aujourd'hui, le Washington Post croit en savoir un peu plus sur la méthode employée.

Alors que le combat judiciaire battait son plein entre Apple et le FBI, ce dernier avait subitement décidé d'annuler la demande d'injonction concernant la firme à la pomme. La police fédérale américaine était en fait parvenue à hacker l'iPhone 5c de Syed Farook. Le FBI précisait alors avoir reçu l'aide d'un tiers, sans pour autant dévoiler son identité.

Tout cela laissait supposer une faille que le FBI n'a jamais évoqué, pas même lorsqu'Apple a souhaité en connaître les détails. Finalement, c'est peut être d'autres sources qui vont indiquer à la firme à la pomme la façon dont le FBI a procédé. Le Whashington Post affirme que le « tiers » qui a aidé le FBI a utilisé une faille 0-day, spécifique à l'iPhone 5C, c'est à dire un trou de sécurité déjà exploité et sans correctif connu.

08411582-photo-pin-iphone.jpg

En l'occurrence, le hacker aurait trouvé le moyen de contourner les protections contre un algorithme brute force dont le but est d'essayer les 10 000 combinaisons de code pin existantes. Normalement, l'iPhone est paré contre ce genre de procédé de deux façons. D'une part, il augmente de façon régulière le temps d'attente entre la saisie d'un code pin et la tentative suivante : entrez trois mauvais codes et vous devrez attendre une minute, continuez à vous tromper et vous devrez patienter cinq minutes, et ainsi de suite. D'autre part, si vous entrez dix fois de suite un mauvais code, le contenu du smartphone est effacé. C'est cette protection qui fut d'ailleurs la plus difficile à contourner, d'après le Post.

Finalement, le hacker est passé outre ces protections et, à l'aide d'un mystérieux appareil connecté à l'iPhone, a fini par trouver le bon code pin en seulement 26 minutes, le tout sans perdre de données. Une question demeure toutefois : pourquoi cette faille serait spécifique à l'iPhone 5C ? Apple, qui n'a aucun moyen légal de forcer le FBI à lui donner la réponse, devra sans doute investiguer par elle-même sur la base de ces informations.

  • Télécharger

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian
Découvrez en vidéo le face-à-face Drako GTE vs Tesla Model S P100D
Pour le patron d'Air France-KLM, la taxe carbone sur les billets d'avion sera contre-productive

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top