Le hack de l'iPhone aurait aussi ciblé les Ouïghours et les OS Windows et Android

03 septembre 2019 à 08h55
0
Hack

Selon de nouvelles informations, ces tentatives de piratage ciblaient les Ouïghours, une population musulmane qui est la cible du gouvernement chinois depuis de nombreuses années.

On apprenait la semaine dernière que les iPhone d'Apple avaient été victimes de piratages massifs via une ancienne faille de sécurité seulement corrigée par le constructeur en février 2019.

Des attaques massives touchant les trois OS les plus utilisés dans le monde

Forbes indique aujourd'hui que les systèmes d'exploitation Windows et Android étaient également visés par cette attaque de grande ampleur. Le fonctionnement du virus était le même que celui touchant les smartphones d'Apple, à savoir l'intrusion d'un spyware lors de la visite d'un utilisateur sur un site créé pour l'occasion.

Le virus récupérait de nombreuses données personnelles, comme des historiques des messageries instantanées WhatsApp, iMessage et Telegram, la position de l'utilisateur ou encore le contenu de son carnet d'adresses.


Une attaque qui viserait la population ouïghoure

Des informations commencent également à émerger sur l'origine de ce virus. L'attaque proviendrait du gouvernement chinois, qui viserait spécifiquement la population ouïghoure, résidant dans la région autonome du Xinjiang.

Le pouvoir chinois aurait par ce biais pu surveiller les citoyens ouïghours et leurs alliés en dehors du pays, et scruter leurs communications afin de détecter les prémices de manifestations ou d'actions visant à réclamer l'indépendance de la région vis-à-vis de la Chine.

La population ouïghoure est déjà la cible du régime chinois depuis plusieurs années. Le pouvoir a mis en place des systèmes de surveillance et de reconnaissance faciale dans la région pour traquer et emprisonner les activistes.

Google n'a pour le moment pas réagi à ces révélations. Microsoft de son côté s'est engagé à enquêter davantage et prendre les mesures qui s'imposent pour combler une éventuelle faille de sécurité.

Source : Forbes
Modifié le 03/09/2019 à 11h14
4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
PlayStation suspend temporairement ses publicités sur Facebook et Instagram
scroll top