Atari va construire un « Las Vegas virtuel » basé sur Ethereum (ETH)

L’entreprise de jeu vidéo Atari va lancer le mois prochain un crypto-casino dans le monde virtuel de Decentraland (MANA).

L’application Decentraland, plateforme de réalité virtuelle interactive et open-source, est un peu à la frontière de Minecraft et Sim City, mais avec une touche de blockchain et une crypto-monnaie, le MANA, qui permet d'acheter des LAND, soit des parcelles de terrain virtuelles.

Une ville virtuelle dédiée aux jeux

L’entreprise française Atari entend bien se faire une place au XXIe siècle en s’appuyant sur le secteur de la blockchain et des crypto-monnaies. Rappelons que la société, qui s’est d’abord fait connaître avec des jeux comme PONG, a lancé sa propre crypto-monnaie baptisée Atari Token (ATRI) en octobre 2020.

Depuis, Atari multiplie les initiatives liées aux crypto-monnaies et annonce aujourd'hui le lancement d’un crypto-casino. Cet espace virtuel sera situé sur un terrain loué pour une durée initiale de deux ans sur la plateforme Decentraland, une application décentralisée basée sur Ethereum (ETH).

Le Las Vegas virtuel proposera ainsi des jeux sur le thème d’Atari, dont le « Atari Special », faisant la part belle à l’adresse plutôt qu'à la chance. Les joueurs pourront gagner le token natif de Decentral Games (DG) en jouant avec le token Decentraland (MANA), le stablecoin DAI et l’Atari Token (ATRI).

Selon le communiqué de Decentraland, les détenteurs de tokens DG pourront également participer à la gouvernance et à la prise de décisions liées à la gestion de cette ville virtuelle.

Implication d’Atari dans les crypto-monnaies

Fin 2020, Frédéric Chesnais, P.-D.G. d’Atari, avait déjà présenté le pari de la société sur les crypto-monnaies et les token non fongibles (NFTs) : « Je crois fermement à la blockchain, je pense que cette technologie est là pour de bon », affirmait-il alors.

Selon ses dires, Atari souhaite rendre les objets de collection numériques plus dynamiques et accessibles dans divers jeux et applications. L'entreprise est particulièrement désireuse de cibler le marché en plein essor des tokens non fongibles (NFTs). La société s’est déjà associée au projet de blockchain Enjin (ENJ) afin de lancer plusieurs NFTs.

Ce partenariat doit d'ailleurs permettre à d’autres développeurs de créer des jeux blockchain sous la marque Atari, par le biais d’accords de licence.

Modifié le 10/03/2021 à 12h17
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

AMD : les spécifications des Radeon 6600 et 6000 XT ont fuité !
Revolut partenaire d’Elliptic pour proposer le retrait et le transfert de Bitcoin (BTC)
Call of Duty: Warzone : plus de 500 000 joueurs ont été bannis depuis le lancement du jeu
Google I/O 2021 : qu'attendre de la conférence de ce mardi 18 mai ?
Poco X3 Pro : chute de prix impressionnante sur l'excellent smartphone Xiaomi
Twitch annonce une baisse mondiale des prix sur les abonnements aux chaînes
Amazon attaque en justice les SMS d'arnaques transmis en son nom
Essai DS9 E-Tense 225 : la plus luxueuse des françaises, future star des ministères
Le gouvernement dévoile sa stratégie nationale pour le cloud avec un label de confiance
Si vous cherchez un VPN rapide, NordVPN affiche une réduction de 65%
Haut de page