DarkMarket, plus grand marché illégal du Dark Web, démantelé hier par Europol

13 janvier 2021 à 14h13
7

DarkMarket, un important site du Dark Web, a été mis hors ligne après que les autorités aient appréhendé son opérateur.

Les clients auraient dépensé plus de 140 millions d’euros en Bitcoin (BTC) et Monero (XMR).

DarkMarket mis hors ligne

Selon un rapport d’Europol, le site DarkMarket a été mis hors ligne lundi à la suite d’une enquête menée par des enquêteurs allemands avec l’aide de sept autres nations.

DarkMarket est une place de marché sur laquelle 2 400 vendeurs proposaient diverses drogues, cartes de crédit contrefaites ou volées et autres logiciels malveillants.

Selon les procureurs allemands, les clients du site ont réalisé 320 000 transactions et dépensé l'équivalent de plus de 140 millions d'euros. Soit plus de 4 650 BTC et 12 800 XMR qui ont changé de mains.

Dans le cadre de l’opération, plus de 20 serveurs en Moldavie et en Ukraine ont été saisis. Selon un article d’ABC News, l'enquête aurait démarré en 2019, après la découverte d’informations sur un serveur saisi dans un ancien bunker de l’OTAN, dans le sud-ouest de l’Allemagne.

Les enquêteurs espèrent exploiter les données enregistrées sur les serveurs pour lancer de nouvelles enquêtes contre les modérateurs de DarkMarket, les vendeurs et les clients du marché.

Arrestation d’un suspect

Le site DarkMarket est notamment connu pour avoir revendiqué une direction exclusivement féminine. Sur la page de présentation du site, il était ainsi possible de lire : « Nous sommes le premier marché local, dirigé exclusivement par des femmes ». Toutefois, le principal suspect appréhendé à l'heure actuelle est un homme.

L’enquête a en effet mené à l’arrestation d’un Australien de 34 ans, accusé d’être un opérateur du site. Il est pour le moment maintenu en détention préventive et n’a pas encore fourni d’informations aux enquêteurs.

C'est l'unité de cybercriminalité du parquet allemand de Coblence qui a mené l’enquête, à laquelle ont également participé Europol, l’Agence nationale britannique de lutte contre la criminalité, la DEA et le FBI.

Rappelons qu'en novembre 2020, les autorités américaines avaient réussi la plus grande saisie de crypto-monnaies de l’histoire avec 69 370 BTC reliés au défunt marché Silk Road.

Sources : Europol, ABC News

Modifié le 13/01/2021 à 14h14
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
7
6
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

WhatsApp : l'authentification biométrique arrive pour les versions Web et desktop
Google Maps propose désormais des itinéraires avec borne de recharge pour véhicules électriques
Carl Pei, le fondateur de OnePlus lance Nothing, une start-up spécialisée dans les objets connectés
Philips dévoile son line-up de téléviseurs pour 2021, OLED et Mini LED au programme
Le portrait de Laure de La Raudière officiellement nommée présidente de l'ARCEP, l'autorité des télécoms
Sur Clubic, vous pouvez activer le mode sombre en un clic
Une série animée dramatique Game of Thrones serait dans les cartons chez HBO Max
Nissan dévoile un van baroudeur et tout électrique : le e-NV200 Winter Camper
Alors, on regarde ? Resident Alien S01E01
Test DualSense : le gamepad PS5 tient ses promesses d'immersion
Haut de page