Empire Market, une des plus grosse place de marché du Dark Web, a disparu depuis 3 jours

27 août 2020 à 16h25
6

Empire Market, l'une des plus grosses marketplaces du dark web, n'est plus en ligne depuis trois jours. Aucune explication n'a été donnée, ni par les anonymes administrateurs ni par les autorités.

Après la fermeture de Silk Road, AlphaBay ou Dream Market, Empire Market était devenu le marché noir en ligne le plus populaire, où l'on trouvait, pèle-mêle, de la drogue, des armes, des logiciels malveillants ou des données volées.

Une disparition mystérieuse

C'est la première fois dans son histoire que le site de ventes illégales, lancé en février 2018 à la suite de la fermeture d'AlphaBay, est hors ligne aussi longtemps. Sur Twitter ou le subreddit r/darknet, les utilisateurs s'interrogent sur les cause de cette mise hors-ligne. Trois théories sont évoquées : une saisie par les autorités, qui n'ont pas encore réagi, une attaque DDoS ou un exit scam - ce que l'on pourrait traduire par « escroquerie de sortie », et qui consiste pour une entreprise à ne plus envoyer les produits commandés tout en continuant de percevoir les paiements.

Ce ne serait pas la première fois qu'Empire Market subit une attaque de déni de service (DDoS) massive. En mai 2019, le site avait également subi un assaut de grande envergure, à l'instar de Wall Street Market et Dream Market, ce dernier ayant dû mettre la clé sous la porte dans la foulée.

Un énorme exit scam ?

Toutefois, la théorie privilégiée des internautes au fur et à mesure que le temps passe, c'est celle de l'exit scam : les administrateurs du site auraient disparus avec les fonds des utilisateurs et vendeurs. Pour utiliser un site de ce type, les utilisateurs doivent parfois réaliser un dépôt de fonds sur un porte-monnaie numérique affilié au site en question, la somme versée étant alors en séquestre. Selon les dires, les administrateurs seraient ici partis avec ces fonds, dont le montant exact reste inconnu mais qui représente « plusieurs millions de dollars » selon Bloomberg.

Le compte Twitter @DarkDotFail anonyme et spécialisé dans les affaires liées à Tor, a posté le message d'un modérateur du site, surnommé Melbourne. Celui-ci s'estime « broyé et honteux de la décision des administrateurs d'être partis » avec les fonds des utilisateurs. Les utilisateurs, eux, ne peuvent plus accéder à leur compte.

Source : The Verge, Bloomberg

6
10
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

L'énergie nucléaire continue de perdre du terrain face au solaire et à l'éolien
Orange : un forfait 5G avec data illimitée pour 80 euros par mois pourrait être bientôt lancé
Cyberpunk 2077 : malgré les promesses de CD Projekt, le studio passe en mode crunch
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
Un ancien cadre dévoile la stratégie de Facebook pour être aussi addictif que le tabac
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
PlayStation 5 : le gameplay de Demon's Souls montré par Sony ne tournait pas en 4K
Fortement attendue, l'application britannique de traçage de la COVID massivement téléchargée

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top