Cybersécurité : Thales et Airbus s'associent pour mieux lutter contre les cyberattaques

Airbus-CyberSecurity-SOC.jpg
© Airbus CyberSecurity

Le géant français des hautes technologies et la filiale de cybersécurité du leader européen de l'aéronautique civil et militaire ont conclu un partenariat visant à renforcer les outils de détection des cybermenaces.

Thales et Airbus CyberSecurity (une filiale d'Airbus Defense and Space, elle-même l'une des trois divisions du groupe amiral) ont officialisé, le 9 octobre depuis les Assises de la sécurité de Monaco, un partenariat extrêmement important et stratégique visant à épauler les opérateurs d'importance vitale (OIV) dans leur lutte contre les cyberattaques. Leur collaboration permettra de proposer une meilleure solution de détection.

Un renforcement des mesures de protection cyber, conformément à la LPM

La solution travaillée en commun associera le système d'analyse de fichiers Orion Malware mis au point par Airbus CyberSecurity à la sonde de détection d'intrusions Cybels Sensor, développée par Thales. Le groupe français a d'ailleurs reçu le Visa de Sécurité de l'ANSSI (l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information) pour celle-ci en avril dernier.


Destiné au marché français, le partenariat de poids a pour but d'aider les OIV, qui regroupent les organisations dont on considère que les activités sont indispensables ou dangereuses pour la population, et dont la liste est tenue secrète, à renforcer leurs mesures de protection cyber, comme l'exige la Loi de programmation militaire (LPM). Il offre un outil de détection simple à mettre en œuvre, qui vient réduire les coûts d'exploitation et de protection des infrastructures informatiques.

Deux outils parfaitement complémentaires

La sonde de détection Cybels Sensor donne la possibilité aux entreprises et OIV de détecter les cyberattaques en supervisant leurs réseaux en temps réel, ce qui permet d'alerter au plus tôt les équipes cyber à la moindre menace potentielle. Des acteurs comme La Poste ou des programmes tels Galileo ont déjà activé la sonde de Thales.


La solution mise au point par Airbus CyberSecurity, Orion Malware, livre des analyses approfondies des fichiers suspicieux prélevés par Cybels Sensor en moins d'une minute. Ensuite, elle produit un rapport dans lequel on retrouve des détails sur les risques, les indicateurs de compromission et un résumé qui se veut être accessible aux non-initiés afin que soit préparée le plus efficacement possible la réponse sur incident. Orion Malware est conçue pour détecter les malwares les plus discrets et furtifs.

Source : Communiqué de presse
Modifié le 14/10/2019 à 17h20
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Les spécifications et photos officielles des Pixel 4 et 4XL en fuite à la veille du lancement
Huawei ferait face à un million de cyberattaques par jour
NVIDIA crée un studio de jeu pour remasteriser des classiques et leur offrir le Ray Tracing
Code promo Rakuten : l'iPhone 11 encore moins cher !
Forfait mobile : le forfait Free 60Go à moins de 10€/mois
Grâce aux clichés pris par des astronautes, aidez la NASA à cartographier la pollution lumineuse
Le Programme d'Entrainement Cérébral du Dr Kawashima arrive sur Switch le 3 janvier
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Casque Skullcandy S5GBW-J546 à 23,09€ au lieu de 89,99€
Clavier Razer Huntsman + Souris Razer Lancehead Tournament Edition à seulement 99,99€
Haut de page