Mariage royal : servez-nous de faux antivirus ! (...et du spam ?)

01 juin 2018 à 15h36
0
Nos voisins grand-bretons sont particulièrement attachés à certaines traditions comme le respect de la royauté. De nombreux internautes britanniques sont donc friands d'informations au sujet du futur mariage du prince William. Du coup, des éditeurs de sécurité notent déjà l'apparition de liens vérolés sur les moteurs de recherche.

00A0000003155724-photo-spam.jpg
Pour ceux qui ne rentreraient pas d'une excursion à Londres, rappelons que Kate Middleton (une roturière) devrait épouser le prince William le 29 avril prochain à l'abbaye de Westminster. L'événement semble énormément attendu outre-Manche et la presse quotidienne rapporte les moindre faits et gestes des deux futurs époux.

Moins « glamour », l'éditeur de sécurité Eset signale que certaines recherches sur un moteur proposent aux internautes de télécharger de faux antivirus. Par exemple, l'ensemble des termes « middleton wedding dress idea » proposerait, parmi les premiers résultats, certains liens vérolés.

Une fois rendu sur la page en question, un message apparaît. Ce dernier explique généralement que le poste de l'internaute n'est pas suffisamment sécurisé et l'invite donc à télécharger un faux antivirus. Ce scareware cache alors un cheval de Troie.

Grâce à quelques techniques de SEO (Search Engine Optimization) et à la reproduction parfois presque fidèle de l'interface d'un antivirus, les cybercriminels tentent par ce moyen (ou grâce à l'envoi massif de spams sous forme de fausses informations) d'infecter les postes de personnes peu au fait de la sécurité informatique.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Nokia et Microsoft signent leur accord sur les Windows Phone
Powercolor passe la Radeon HD 6850 au format simple slot
France : 1/3 des téléphones mobiles sont des smartphones
Youtube supprime les vidéos d'Anonymous
Résultats : AMD conclut le 1er trimestre sur des bénéfices en hausse
Greenpeace : Apple, HP et IBM ont les datacenters les plus sales
MMM : puisque la neutralité du net est une utopie, favorisons son
Le cloud d'Amazon traverse une zone de turbulences
Bon démarrage outre-Atlantique pour le Playbook de RIM
Bruxelles : jusqu'à 565 000 € d'amende pour l'usage de cookies traceurs
Haut de page