Face à la multiplication des attaques, la France pose 1 milliard d'euros pour renforcer sa cybersécurité

18 février 2021 à 14h35
18
Emmanuel Macron 18 février 2021
Capture d'écran

Après les cyberattaques des centres hospitaliers de Dax et Villefranche-sur-Saône de ces derniers jours, Emmanuel Macron a bousculé les choses et annoncé un plan massif de soutien à la sécurité informatique des hôpitaux, administrations et entreprises du pays, dont Clubic vous dévoile les détails.

Très attendu en ces temps troubles teintés de cyberattaques à profusion, Emmanuel Macron a dévoilé, jeudi 18 février, un plan à hauteur de 1 milliard d'euros investis d'ici 2025 pour renforcer la cybersécurité française. Le discours du chef de l'État est intervenu, ce midi, dans un contexte délicat notamment pour le secteur hospitalier, de plus en plus régulièrement frappé par des attaques par ransomware, comme l'ont été les hôpitaux de Dax et de Villefranche-sur-Saône ces derniers jours.

Un plan massif en cinq axes pour renforcer la cybersécurité française

Face à une situation qui devient urgente, le gouvernement pose donc sur la table un plan de soutien de 1 milliard d'euros (dont 720 millions d'euros de financements publics) qui doit renforcer la protection des citoyens, des administrations et des entreprises, qui affrontent toutes et tous au quotidien le risque cyber. Comme l'a récemment rappelé l'ANSSI, l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information, le nombre d'attaques informatiques par rançongiciel a été multiplié par quatre quasiment entre 2019 et 2020, passant de 54 à 192.

Ces dernières années, les hackers et groupes cybercriminels ont su se professionnaliser, se structurer et développer une véritable assise financière. « Certaines de ces attaques sont étatiques et font partie de la nouvelle conflictualité entre États ; d'autres attaques sont mafieuses (…). Les systèmes les plus stratégiques, dans tous les pays, peuvent faire l'objet de telles attaques avec énormément de désorganisation et avec, soit des motifs cybercriminels, soit des fins lucratives, soit des fins de déstabilisation », a rappelé le président de la République.

Dans le détail, le volet économique de ce plan massif de soutien au développement de l'écosystème cyber repose sur cinq axes :

  • Le développement de solutions souveraines de cybersécurité, symbolisé notamment par l'ouverture du Campus Cyber , qui ouvrira à La Défense cet automne, sous l'égide de l'ANSSI et d'Orange Cyberdéfense notamment.
  • Le renforcement des liens et synergies entre les acteurs de la filière.
  • Le soutien de l'adoption de solutions cyber par les entreprises, les collectivités, l'État et les individus, en menant des actions de sensibilisation et en promouvant des offres nationales.
  • La formation de davantage de jeunes et professionnels aux métiers de la sécurité informatique, qui aujourd'hui souffrent de déséquilibres selon les postes recherchés.
  • Et un soutien en fonds propres.

L'État mise sur un nombre d'emplois doublé dans le secteur d'ici 2025

L'État fixe plusieurs objectifs majeurs dans l'optique de ce plan de soutien, à satisfaire d'ici 2025. « Il nous faut renforcer les formations dans le domaine de la cybersécurité et doubler à l'horizon 2025 le nombre d'emplois dans ce secteur stratégique », soutien Emmanuel Macron. En ce sens, d'ici 2025, le nombre d'emplois dans la filière devrait passer de 37 000 à 75 000.

montants plan cybersécurité © © Gouvernement
© Gouvernement

Parmi les autres objectifs, l'État table sur un chiffre d'affaires multiplié par trois sur la filière de la cybersécurité, passant de 7,3 milliards d'euros à 25 milliards d'euros en 2025. Le nombre de brevets enregistrés par le réseau des SATT et France Brevets doit bondir de 20%, et trois licornes françaises devraient émerger avant les cinq prochaines années dans ce secteur, promis à un avenir aussi solide que tumultueux.

Source : communiqué de presse

Modifié le 18/02/2021 à 14h47
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
18
14
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Sir Clive Sinclair, créateur du ZX Spectrum et pionner de l'ordinateur personnel est décédé
La Chine s'en prend à nouveau à ses géants de la tech en voulant découper Alipay (Ant Group)
L'application Yuka, à nouveau condamnée à cause de sa lutte contre les nitrites dans la charcuterie, ne s'avoue pas vaincue
2021, une année record pour les start-up françaises
Le site Gearbest est down, les clients dans l’incertitude totale
Grande-Bretagne : les nouvelles constructions bientôt obligées de disposer de chargeurs pour véhicules électriques ?
Corée du Sud : Google condamné à payer 177 millions pour avoir limité le développement de forks Android
Kape technologies, maison mère de CyberGhost VPN, se paie ExpressVPN pour près d'un milliard de dollars
Une nouvelle start-up du NewSpace en vue ? Steve Wozniak tease l'arrivée prochaine de l'entreprise Privateer
Epic vs Apple : sans surprise, l'éditeur de jeu fait appel de la décision de justice
Haut de page