Des voitures électriques propulsées au fumier, le projet fou de BMW et CalBio

12 novembre 2021 à 16h10
18

C'est une idée que l'on croise parfois quand on parle de véhicule électrique. Mais cette fois, c'est le très important BMW qui s'intéresse à l'utilisation de méthane ou de biogaz pour la propulsion de véhicules électriques.

Le constructeur allemand vient d'annoncer une collaboration avec les fermes laitières de California Bioenergy, ou CalBio. Celle-ci aura pour but de capter le méthane du fumier bovin dans le but de le transformer en électricité.

Vers une production à grande échelle

Pour être plus précis, BMW va étendre sa collaboration à une nouvelle exploitation de CalBio, la Bar 20 Dairy Farm. Établie à Fresno, aux États-Unis, elle devrait fournir le méthane nécessaire pour alimenter chaque année 17 000 véhicules en énergie.

Le chiffre semble modeste (quoiqu'encore proportionné aux ventes de véhicules électriques ), mais il faut retenir qu'il s'agit pour le constructeur d'une nouvelle étape vers une utilisation de plus grande échelle. Pour N. Ross Buckenham, le P.D.-G., « ce système ultra-propre alimenté au biogaz s'étend des petites aux grandes laiteries. Nous sommes ravis de pouvoir maintenant faire la démonstration à grande échelle d'un système capable de générer une charge d'un mégawatt en 24x7, assurant une résilience du réseau et améliorant considérablement la qualité de l'air local tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre ».

Par ailleurs, la Bar 20 Dairy Farm n'est pas une ferme comme les autres. Dans le cas présent, le processus de méthanisation est réalisé sur place. Selon le média spécialisé Car Scoops, l'établissement disposerait d'une technologie de pile à combustible convertissant l'électricité avec deux fois plus d'efficacité que les générateurs conventionnels.

Générer de l'électricité pour les autos, mais pas seulement

Au-delà de la génération d'électricité, la captation du méthane, ou CH4, constitue aussi un moyen de réduire l'impact de ce dernier sur le climat. Si les émissions de méthane sont de très loin inférieures à celles du CO2 et restent moins longtemps dans l'atmosphère, le méthane a, à quantité égale, un impact beaucoup plus important. Le contenir et l'utiliser pour le chauffage ou, ici, pour la propulsion de nos véhicules est donc utile.

C'est ce que résume Adam Langton, Directeur des services énergétiques au département d'eMobilité connectée de BMW, qui affirme que ce partenariat « représente un moyen innovant d'aider à stimuler les investissements dans les énergies renouvelables ». Pour lui, la captation du méthane devrait aussi apporter un revenu supplémentaire aux agriculteurs de la Bar 20 Dairy Farm.

Malgré le développement rapide des technologies, l’autonomie est toujours l’une des pierres angulaires pour les acheteurs de voitures électriques, qui redoutent la panne sèche. Pour rassurer les automobilistes, les constructeurs en font un argument de communication de poids. Et certaines valeurs crèvent le plafond. Voici notre classement.
Lire la suite

Source : Car Scoops

Voir les 18 commentaires sur le site

Articles récents